Les Evadés de l'Espace

Fiche technique
Nom originalUchû kara no message (宇宙からのメッセージ)
Le message venu de l'espace
OrigineJapon
Année de production1978
ProductionTôei Company
Nombre d'épisodes1 Film de 105 minutes
AuteurKinji Fukasaku
Idée originaleShôtarô Ishinomori
RéalisationKinji Fukasaku
Producteur exécutifAkira Ito
ScénariiMasaru Igami, Hiro Matsuda
Production déléguéYûsuke Okada, Simon Tse, Tôru Hirayama
Effets SpéciauxNobuo Yajima
Direction photographieTôru Nakajima, Noboru Takanashi
MusiquesKen'Ichiro Morioka
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)11 avril 1979
Editions
Sortie en VHSAnnées 80 (Broadway Video)
Sortie en DVDMai 2004 (AK Vidéo)
Juin 2009 (IDP - dans le coffret collector San Ku Kaï)
Synopsis

Le peuple de la pacifique planète Jillucia est sous le joug de la tyrannie de l'empire Gavanas, qui, sous la poigne de Rockseïa XII et sa mère, domine une partie de l'univers.
Afin de réaliser la légende qui veut que 8 héros au coeur noble se réuniront un jour pour porter secours à Jillucia et vaincre les Gavanas, le sage Kido envoie dans l'espace les 8 noix de Niobé qui sont chargées de localiser ces fameux héros et les guider. Cette quête sera supervisée par Esmeralida, sa petite fille, qui parvient à s'enfuir à bord de son bateau volant...

Très vite, les fameuses noix tombent notamment dans les mains de Shiro et de Aaron, deux jeunes pilotes de l'espace un peu casse-cou, et du général Garuda, un vieux militaire usé mais au courage et à l'honneur intacts. Peu à peu, les destins de ces courageux personnages vont se croiser et la révolte contre l'empire Gavanas va se dessiner, avec l'aide notamment du prince Galax, héritier du trône Gavanas que Rockseïa XII lui a usurpé en tuant son père...

Commentaires

Sous le titre "les évadés de l'espace", film de science-fiction au budget imposant pour l'époque (6 millions de dollars), se cache ce que beaucoup considèrent comme le film "pilote" de la série culte San Ku Kaï. En fait, si effectivement le film est à l'origine de la série que nous connaissons, il faut plus le considérer comme un prototype qui utilise des éléments et des termes qui feront l'essence de San Ku Kaï (à l'instar de la Guerre des soucoupes volantes par rapport à Goldorak) que comme un premier grand épisode ou même une introduction...
Nous sommes en 1977/78 La Tôei peine à produire de nouveaux films de SF marquants lorsque le premier Star Wars (la Guerre des Étoiles) explose aux USA. Le film de Lucas n'étant pas prévu pour être diffusé sur l'Archipel avant la fin d'année 1978, les Japonais y voient donc l'occasion de produire un long métrage inspiré de ce qui allait devenir le monument du cinéma que nous connaissons, pour bénéficier directement de ce succès avec leur propre production...

Reprenant le thème récurrent de l'Empire tyrannique qui domine l'univers et qui sera mis à mal par une poignée de héros aux caractères différents, le film empruntera finalement bien moins à Star Wars que la série San Ku Kaï, hormis la séquence d'attaque finale des vaisseaux dans les corridors de la base ennemie pour détruire le cœur du réacteur qui l'alimente. "Les évadés de l'espace" sortira au Japon quelques 6 mois avant le film de George Lucas et y connaitra un immense succès, supplantant d'ailleurs celui de la Guerre des Étoiles !
Ce sera le cas seulement là-bas... Le film sort aux USA également mais, assez logiquement, y essuie un échec malgré la présence de stars locales. En France, il est projeté en avant-première dans un festival de cinéma avant d'être proposé sur grand écran en avril 79, avec Goldorak au cinéma et peu avant la diffusion TV de San Ku Kaï... Il ne marque pas vraiment les esprits d'ailleurs et il faudra que sorte la VHS pour que le public français en garde finalement une trace...

La version française d'origine du film (adulte et souvent peuplée de gros mots !) n'établit aucun lien avec San Ku Kaï. C'est normal : les personnages y sont très différents et niveau acteurs, on retrouvera en commun seulement le tout jeune Hiroyuji Sanada avec un rôle très similaire dans les deux œuvres. Toutefois, on note une série de clins d’œil qui seront exploités (ou développés) dans San Ku Kaï. La VF mentionne en effet les noix de "Niobé". En VO, ce Dieu est nommé "Liabé" qui sera par la suite dans la série, le nom original du vaisseau San Ku Kaï. Les fameuses noix, qui une fois réunies annoncent la fin des Gavanas, seront un concept quelque peu revisité dans les derniers épisodes de la série. Enfin, les costumes des méchants sont bien reconnaissables et identiques. Le chef des méchants porte la tenue de celui qui sera Koménor dans San Ku Kaï mais avec un maquillage argenté du plus bel effet et qui le rend encore plus effrayant. Nous noterons que son nom est Rockseïa XII et que dans San Ku Kaï, le mystérieux chef suprême des méchants, Golem XIII s'appelle justement en VO Rockseïa XIII... Doit-on en déduire que Golem XIII est le descendant de la lignée des Gavanas du film ? Pourquoi pas ! "Les évadés de l'espace" pourraient ainsi être une lointaine préquelle de la série.
Si les vaisseaux principaux sont par ailleurs identiques dans les deux œuvres, avec notamment le fameux bateau volant, passant devant la planète Terre et qui a fait vibrer toute une génération, on notera aussi de nombreux plans de batailles, avec des vaisseaux vus uniquement dans le film (essentiellement les navires terriens qui partent à l'attaque des Gavanas) et qui seront utilisés dans le générique de San Ku Kaï ! Beaucoup d'enfants qui n'avaient pas vu le film, se sont toujours demandés ce qu'étaient ces fameux vaisseaux, absents de la série... En voici la réponse ! De même, la Terre, dont l'aide est évoquée dans San Ku Kaï au début de la série, est ici bel et bien partie prenante dans le conflit !

Pour l'anecdote, si Hiroyuki Sanada, qui deviendra un très grand acteur par la suite, est donc déjà présent, on notera la présence du monumental Sonny Chiba, gloire du cinéma japonais, qui interprète le rôle du prince déchu des Gavanas. On le reverra dans une autre série culte par la suite : X-Or (tout comme le comédien Noboru Mitani, qui joue ici la vieille dame perfide !)
Le casting est étoffé de l'excellent Vic Morrow, acteur américain qui hélas, décèdera 4 ans plus tard dans un accident d'hélicoptère en plein tournage...
Les tenues et les grandes lignes de l'histoire du film seront donc par la suite réutilisées pour la série San Ku Kaï, qui elle, copiera bien plus en détails le premier Star Wars, récoltant au passage un succès titanesque en France, et rendant "les évadés de l'espace" anecdotique chez nous... Aux USA, c'est surtout le réalisateur Quentin Tarantino qui aura été marqué par le film. C'est peut-être en guise d'hommage qu'il emploiera plus tard Sonny Chiba pour son film Kill Bill...

En 2004, dans la mouvance des nombreuses sorties de titres nostalgiques en DVD, l'éditeur AK Vidéo ressort ce film mais sans piste japonaise et avec une nouvelle VF (mais intégrale cette fois... L'ancienne étant amputée de quelques scènes) ! Pour l'occasion, l'argument marketing a été radical puisque tous les personnages héritent ici des noms français de la série, alors qu'il n'y a pas de rapport ! "Les évadés de l'espace" devient même un sous-titre, remplacé par le plus vendeur (et quelque peu mensonger) "San Ku Kaï le film" ! Rockseïa devient dès lors Koménor, un de ses lieutenants s'appelle même Volcor, la jeune princesse se nomme Eolia, les Gavanas deviennent les Stressos etc. Shiro y devient aussi Ayato par ailleurs et les vaisseaux deviennent donc San Ku Kaï et Cosmosaure... Une VF à des lieues de l'ancienne qui n'avait pas eu besoin des références de la série puisqu'elle n'avait pas encore été diffusée au moment de sa sortie. Lorsque IDP récupère les droits du film, il le propose avec cette nouvelle VF mais aussi la VO, comme bonus au coffret collector de San Ku Kaï, achevant de célébrer dans une édition ultime la gloire de cet univers qui a marqué toute une génération...

Doublage
Voix françaises (Studio Films Jacques Willemetz) :
Doublage VHS
Marc FrançoisShiro
Bernard MuratAaron
Sylvie FeitMeïa
Francine LainéEsmeralida
Jacques DeschampsGénéral Garuda
Roger CarelBeba 2
Philippe OgouzJack
Claude d'YdPrince Galax
Jacques DegorRockseïa XII
Francis LaxPrésident Noguchi
Jean-François LaleyNarrateur
Paula DehellyLa vieille femme
Max AndréLe capitaine
 
» Cast étendu
Acteurs & Actrices
Hiroyuki SanadaShiro
Philip CasnoffAaron
Sonny ChibaPrince Galax
Vic MorrowGénéral Garuda
Mikio NaritaRockseïa XII
Etsuko ShihomiEsmeralida
Peggy Lee BrennanMeïa
Hideyo AmamotoDark mother
Masazumi OkabeJack
Noboru MitaniLa vieille femme
Tetsurô TambaPrésident Noguchi
Auteur : Kahlone
Les Evadés de l'Espace - image 1 Les Evadés de l'Espace - image 2 Les Evadés de l'Espace - image 3 Les Evadés de l'Espace - image 4 Les Evadés de l'Espace - image 5 Les Evadés de l'Espace - image 6 Les Evadés de l'Espace - image 7 Les Evadés de l'Espace - image 8 Les Evadés de l'Espace - image 9 Les Evadés de l'Espace - image 10 Les Evadés de l'Espace - image 11 Les Evadés de l'Espace - image 12 Les Evadés de l'Espace - image 13 Les Evadés de l'Espace - image 14 Les Evadés de l'Espace - image 15 Les Evadés de l'Espace - image 16 Les Evadés de l'Espace - image 17 Les Evadés de l'Espace - image 18 Les Evadés de l'Espace - image 19 Les Evadés de l'Espace - image 20 Les Evadés de l'Espace - image 21 Les Evadés de l'Espace - image 22 Les Evadés de l'Espace - image 23 Les Evadés de l'Espace - image 24


Uchû kara no message © Kinji Fukasaku / Tôei Company
Fiche publiée le 01 août 2017 - Lue 1586 fois