Ivan Aksenchuk

Présentation
Ivan Aksenchuk fit ses débuts en plein cœur de l'âge d'or du studio Soyumultfilm et des classiques de ce dernier qui feront sa renommée de par le monde. Il réalisa ainsi de somptueux films adaptant des contes animaliers ou nature et personnages sont représentés en un certain réalisme poétique, puis dans les années 60, il concevra plusieurs œuvres aux caractères patriotiques ou dans un style à tendance parodique. En 1964, dans Dyadya Stepa – Milicioner, il donnera corps à un personnage de grande taille et à l'allure athlétique, figure alors parmi les plus célèbres auprès des enfants en URSS, à savoir l'oncle Stiopa, milicien et justicier, allant toujours au secours des plus faibles, ce d'après l’œuvre de Sergueï Mikhalkov que Vladimir Suteev avait déjà mis en scène en 1938. Parmi ses courts-métrages pour un public adulte menés et animés avec un humour débridé, on peut citer Vashe Zdorov''e! (A votre santé !), en 1965, évoquant le problème de l'alcoolisme, et l'année suivante Raj v Shalashe sur le sujet de l'éducation parentale et des difficultés que deux couples rencontrent en élevant chacun leur enfant peu enclin à étudier... (film où l'on aperçoit, et ce avec amusement, les visages des célèbres Fernandel, Jean-Paul Belmondo, Alberto Sordi et Marcello Mastroianni). On lui doit également parmi les chefs-d’œuvre qu'il dirigea, une magnifique et respectueuse adaptation de La Petite sirène de Hans Christian Andersen, court-métrage qui doit également beaucoup à la direction artistique de Daniil Mendelevich, ce dernier ayant fait des merveilles sur quelques autres ouvrages.

Auteur : Captain Jack

Le Grand-père des Glaces La Petite Sirène (<i>1968</i>) Cendrillon (<i>1979</i>)


Fiche publiée le 10 septembre 2003 - Lue 965 fois