Cendrillon (1979)

Fiche technique
Nom originalZolushka (Золушка)
OrigineRussie
Année de production1979
ProductionSoyuzmultfilm
Durée18 minutes
Auteur conte Les Frères Grimm, Charles Perrault
RéalisationIvan Aksenchuk
ScénariiAlbert Sazhin
AnimationVladimir Shevchenko, Alexander Panov, Victor Likhachev, Joseph Kuroyan, Marina Voskaniants, Oleg Safronov
Direction artistiqueGalina Shakitskaya
Direction du sonVladimir Kutuzov
Direction de l'écriturePetr Frolov
DécorsVladimir Morozov, V. Maximovitch, Irina Svetlitsa
MontageElena Tertytchnaïa
Direction photographieBoris Kotov
MusiquesIgor Tsvetkov
Editions
Sortie en DVD27 octobre 2005 (Seven 7 - Les Contes De Mon Enfance)
Sortie en DVD3 janvier 2012 (Kappa éditions - Les Contes De Mon Enfance)
Synopsis

Cette histoire commence ainsi : « Il était une fois, dans un lointain royaume, la fille d’un garde-forestier. Cendrillon était son nom et son cœur était pur et généreux. » Quelques années après la mort de la mère de Cendrillon, le père de la jeune fille épousa une nouvelle femme qui était égoïste et cruelle. Ainsi, elle obligeait Cendrillon à travailler nuit et jour pour elle et ses deux filles. Grâce à son bon caractère, Cendrillon supportait patiemment et silencieusement la méchanceté de sa belle-mère. Mais voilà qu'un jour on annonce la tenue d'un bal au palais royal. Cendrillon voudrait s'y rendre mais sa belle-mère refuse que Cendrillon y aille. Quant à son père, il est trop faible pour tenir tête à sa nouvelle épouse. La pauvre Cendrillon est non seulement privée de bal mais en plus elle doit passer la nuit à coudre les robes "commandés" par sa belle-mère et ses horribles sœurs.

Parce qu'elle a bien travaillé, la belle-mère consent à ce que Cendrillon vienne mais elle doit d’abord s'acquitter d'un certain nombre de tâches : faire la vaisselle, les cuivres, l’argenterie, laver et cirer le parquet, nettoyer la cheminée jusqu’à ce qu’elle soit comme neuve, couper assez de bois pour tout un mois, balayer les allées autour de la maison, arroser les roses jusqu’à ce qu’elles fleurissent, faire la lessive, rapiécer les caleçons de son père et enfin ( !) faire deux chemises deux nuits à ses sœurs. Cendrillon s'attèle à la tâche mais s’endort de tristesse. Soudain, une bonne fée apparaît sous ses yeux pour l’aider. Avec sa baguette magique, une citrouille se transforme en carrosse, les souris deviennent des chevaux et les lézards des valets de pied ! La bonne fée donne aussi à Cendrillon une magnifique robe et des souliers de verre. Mais elle la met en garde : au douzième coup de minuit, la magie s’estompera...


» Résumé complet


Commentaires

Cette version du fameux conte "Cendrillon" a été réalisé par les studios Soyuzmultfilm bien après leur âge d’or. Cela se remarque au niveau du graphisme qui est beaucoup moins soigné que sur leur version de Blanche Neige, réalisée 28 ans plus tôt. De plus, sa courte durée fait que l’histoire va un peu trop vite. Néanmoins, cette adaptation ne manque pas de charme notamment grâce à sa musique qui évoque des ballets comme "Casse-Noisettes". Il y a d’ailleurs assez peu de dialogues (l’héroïne elle-même ne parle jamais), ce qui donne un côté délicat aux personnages. Ce n’est hélas pas le cas dans la version française qui a été réalisée à partir d’un doublage américain peu fidèle. Les musiques ont ainsi été changées, de même que la chanson jouée durant la scène où Cendrillon danse avec le prince, et surtout de nombreux dialogues ont été ajoutés alors que les personnages n’ouvrent même pas la bouche ! On entend même la voix de la mère de Cendrillon parler à cette dernière dans un passage alors qu’en VO on se contente de nous montrer le tableau d’une femme (ou de ce que l’on croit deviner être une femme car le tableau est presque entièrement caché par l’obscurité), sans nous préciser de qui il s’agit. Enfin, la voix d’une narratrice qui commente toute l’histoire a également été rajoutée. On ne déplore toutefois aucune censure.
Au final, ce film soutient mal la comparaison avec le chef d’œuvre de Disney mais il a le mérite d’être original et très différent de cette version. On note d'ailleurs la présence du père de Cendrillon (même s'il est cantonné à un second rôle peu glorieux) alors qu'il est décédé dans le film américain.

Le conte de "Cendrillon" existe dans de très nombreuses versions écrites mais les plus connues sont celles de Charles Perrault (1697) et des Frères Grimm (1812). Le dessin animé russe, comme celui de Disney, est basé sur la version de Perrault qui est plus douce que celle des Frères Grimm. En effet, dans celle-ci, les belles-sœurs se mutilent pour tenter de chausser la pantoufle de Cendrillon, mais surtout des oiseaux crèvent les yeux de ces deux indésirables qui se sont invitées au mariage princier ! Une autre différence est l’absence de la marraine et du carrosse-citrouille chez les frères Grimm.

Doublage
Voix françaises (Studio SOFI) :
Françoise FabianNarratrice
Michèle LituacCendrillon, l'une des soeurs
Vincent BarazzoniLe prince
Elisabeth FargeotLa bonne fée, l'autre soeur
Jane ValLa belle-mère
Georges LycanLe père, le roi
Rafaèle MoutierVoix de la mère
Henri CourseauxVoix du crieur public
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
Cendrillon (<i>1979</i>) - image 1 Cendrillon (<i>1979</i>) - image 2 Cendrillon (<i>1979</i>) - image 3 Cendrillon (<i>1979</i>) - image 4 Cendrillon (<i>1979</i>) - image 5 Cendrillon (<i>1979</i>) - image 6 Cendrillon (<i>1979</i>) - image 7 Cendrillon (<i>1979</i>) - image 8 Cendrillon (<i>1979</i>) - image 9 Cendrillon (<i>1979</i>) - image 10 Cendrillon (<i>1979</i>) - image 11


Zolushka © / Soyuzmultfilm
Fiche publiée le 24 octobre 2014 - Lue 3142 fois