Le Conte des deux Cités

Diffusions
1ère diffusion hertzienne27 mars 1985 (Canal+ - Cabou Cadin)
1ère diff. Cable/Sat/TNT5 mai 1989 (Canal J)
Rediffusions7 et 15 mai 1989 (Canal J)
Editions
Sortie en VHSAnnées 80 (3M Video)
Sortie en DVD5 février 2008 (Arcades - sous le titre "Un conte de deux villes")
Synopsis

L’histoire commence en 1775, alors que la France et l’Angleterre connaissent une période trouble. M. Jarvis Lorry se voit confier une mission par la banque Tellson : il doit se rendre à Douvres pour y rencontrer Lucie Manette, une jeune orpheline que la banque a pris en charge depuis que le père de celle-ci, le Dr Manette, est tombé dans la folie. En effet, il a été placé à la prison de la Bastille par erreur et ne s’en est jamais remis. Jarvis et Lucie retrouvent le docteur, qui vit à présent chez Ernest Defarge, un de ses anciens domestiques, et le ramènent à Londres. Grâce aux bons soins de Lucie et à la bienveillance de Jarvis, devenu un ami de la famille, le docteur finit par retrouver sa raison. Néanmoins, en 1780, Lucie et son père se retrouvent à témoigner dans un procès portant sur un événement qui se serait déroulé 5 ans plus tôt, à l’époque où ils avaient traversé la Manche pour regagner l’Angleterre. En effet, durant cette traversée, Charles Darnay, Français résidant à Londres, aurait confié des documents compromettant l’Angleterre à des Français. Or, Lucie aurait sympathisé avec Charles durant le voyage. L’affaire se complique étrangement lorsqu’on s’aperçoit que l’un des avocats de Charles est un sosie de ce dernier !
Plus tard, l’affaire ayant été élucidée, Lucie se marie avec Charles. Ce dernier, qui est issue d’une famille aristocratique, va se rendre en France et se retrouver pris dans la tourmente de la Révolution. Charles étant en grand danger, Lucie et le docteur vont devoir tout faire pour le sauver...

Commentaires

Le Conte de deux cités, aussi appelé Le Conte de deux villes est à l’origine le douzième roman écrit par Charles Dickens. Il a été publié sous forme de feuilleton hebdomadaire en 1859 dans la revue All the Year Round fondée la même année par Dickens lui-même. En France, le roman sera publié dès 1861. Cette histoire se démarque des autres écrites par l’auteur car elle se déroule pendant la Révolution Française. Pour autant, elle ne se passe pas entièrement en France et le héros est bien anglais. Dickens ne s’est pas contenté de prendre la Révolution Française comme fond historique pour donner naissance à un récit dramatique dont il a le secret mais il a également présenté une vraie thèse sociale. Ainsi, comme dans le livre The French Revolution : A History de Thomas Carlyle que Dickens a déclaré avoir adoré, la Révolution est présentée comme résultant de la cruauté d’une aristocratie corrompue. Par exemple, le Marquis St. Evrémonde est présenté comme un être abject, qui exploite ses employés tels des esclaves et qui va jusqu’à tuer un enfant simplement parce qu’il le gène (coïncidence ou pas, on notera que cette scène de meurtre gratuite se retrouve quasiment à l’identique dans Lady Oscar avec le Duc de Germain !) Dickens nuance tout de même son propos en montrant le peuple enivré par la violence. Or, pour lui, cette violence va à l’encontre de ce qui a donné naissance à la révolution, à savoir mettre fin au cycle sans fin de la souffrance.

Très gros succès public à l’époque (environ 100.000 personnes achètent chaque semaine la revue All the Year Round), Le Conte de deux cités a connu de nombreuses adaptations. Outre des pièces de théâtre, des dramatiques à la radio (avec Orson Welles ou encore Laurence Olivier !), des comédies musicales et un opéra, on notera 6 films (dont 4 muets) – le plus "récent" datant de 1958 et mettant en scène Dirk Bogarde et Christopher Lee – ainsi que 4 miniséries pour la télévision dont une de 1989 coproduite entre la France et le Royaume-Uni. En animation, on ne dénombre à priori qu’une version, celle du studio Burbank Films Australia un Conte de Noël, Oliver Twist...) chroniquée ici. Celle-ci s’avère assez fidèle bien que la violence ait été largement édulcorée.

Pour l’anecdote, le réalisateur Christopher Nolan a affirmé s'être inspiré du roman et plus particulièrement de sa description de Paris pour dépeindre Gotham City dans The Dark Knight Rises, troisième épisode de sa trilogie sur Batman !

Doublage
Voix françaises (Studio SOFI) :
Serge LhorcaJarvis Lorry
Amélie MorinLucie Manette
Georges RiquierDr Alexandre, le procureur
François LecciaSydney Carton
Jean-Claude MontalbanJerry Cruncher, père de Charles
Philippe OgouzCharles Darnay adulte, John Barsad
Joël MartineauErnest Defarge
Monique ThierryThérèse Defarge
Joëlle GuiguiCharles Darnay enfant
Jacques RichardLe Marquis St. Evrémonde, le juge
Jacques FerrièreC. J. Stryver
Francine LainéMelle Pross
Pierre TrabaudDiverses voix
Pierre FromontDiverses voix
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
Le Conte des deux Cités - image 1 Le Conte des deux Cités - image 2 Le Conte des deux Cités - image 3 Le Conte des deux Cités - image 4 Le Conte des deux Cités - image 5 Le Conte des deux Cités - image 6 Le Conte des deux Cités - image 7 Le Conte des deux Cités - image 8 Le Conte des deux Cités - image 9 Le Conte des deux Cités - image 10 Le Conte des deux Cités - image 11 Le Conte des deux Cités - image 12 Le Conte des deux Cités - image 13 Le Conte des deux Cités - image 14


A tale of two cities © Charles Dickens / Burbank Films Australia
Fiche publiée le 03 juillet 2016 - Dernière modification le 09 septembre 2017 - Lue 2406 fois