Lupin III : Film 2 - Le Château de Cagliostro

Fiche technique
Nom originalLupin III Cagliostro no shiro (ルパン三世 カリオストロの城)
OrigineJapon
Année de production1979
ProductionTokyo Movie Shinsha
AnimationTelecom Animation Film
Durée100 min
AuteurHayao Miyazaki
Auteur mangaKazuhiko Katô / Monkey Punch
RéalisationHayao Miyazaki
ProductionTetsuo Katayama
Producteur exécutifYutaka Fujioka
ScénariiHaruya Yamazaki, Hayao Miyazaki
AnimationMasako Shinohara, Kazuhide Tomonaga, Hideo Kawauchi, Nobuo Tomizawa, Tsukasa Tannai, Shôjurô Yamauchi, Kôji Maruyama, Jôji Manabe, Atsuko Tanaka, Nobumasa Shinkawa
Chara-DesignYasuo Ôtsuka
Direction de l'animationYasuo Ôtsuka
Direction artistiqueShichirô Kobayashi
DécorsKatsushi Aoki, Satoshi Matsuoka, Tsutomu Ishigaki, Hiromasa Ogura, Hiroshi Ôno, Jinzaburô Kaiho, Toshiharu Mizutani, Yumiko Hayashi, Miyuki Kudo, Yûko Fujie, Nizô Yamamoto
CouleursHiroko Kondo
Direction photographieHirokata Takahashi
MusiquesYûji Ohno
Adaptation françaiseAlain Leguillon (doublage 1996)
Direction de doublageChantal Briard (doublage 1996), Philippe Ogouz (doublage 2005)
Gén. VF interpreté parCorinne Le Poulain (1ère VF uniquement)
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT16 mai 2006 (CinéFamiz)
RediffusionsMai 2011, 30 juin 2011, février 2013 (KZTV)
14 Novembre 2014 (La Trois)
24 décembre 2015, 31 janvier 2016 (J-One)
Editions
Sortie en VHS1982 (Adès Vidéo - Lanterne Magique - sous le titre Vidocq contre Cagliostro)
Septembre 1996 (Manga Vidéo)
Juillet 1997 (Manga Vidéo - Manga Mania)
Sortie en DVD10 mai 2001 (Manga Vidéo)
2003 (Manga Vidéo - Manga Mania)
2006 et 2007 (IDP)
22 juin 2011 (Kaze)
Sortie en Blu-Ray Disc22 juin 2011 (Kaze)
Synopsis

Toujours prêt à relever les défis, Edgar, le plus grand cambrioleur qui soit au monde, accompagné de son inséparable ami Jigen, vient de s'emparer d'un énorme butin au casino de Monte Carlo... Mais nos héros ont tôt fait de découvrir qu'il s'agit de faux billets dont l'origine pourrait bien se trouver au coeur de la mystérieuse principauté de Cagliostro.
Afin de découvrir la vérité, Edgar et Jigen se rendent sur place et là, viennent en aide à une jeune femme poursuivie par une horde d'hommes armés. Ne pouvant empêcher celle-ci d'être capturée, Edgar se fait pourtant la promesse de la libérer et découvre qu'elle est enfermée dans une des tours isolées du château de Cagliostro et que le propriétaire des lieux, le sinistre Comte, projette de l'épouser afin de mettre la main sur un mystérieux et fabuleux trésor... Mais ce trésor ne fera son apparition que si deux bagues sont réunies. Le Comte possède l'une d'elles, mais Clarisse, la jeune femme enlevée, avait eu le temps de remettre la seconde à Edgar qui devient ainsi la cible de ce terrible adversaire.
Bien loin d'être effrayé, notre valeureux voleur se rend au cœur du château infernal, affrontant des dizaines de pièges et de tueurs professionnels, avec l'ambition de secourir la jolie Clarisse, et de mettre un terme à la fabrication de fausse monnaie orchestrée par le Comte. Si en plus un énorme trésor est à le clef, que demander de plus !
Dans son aventure, Edgar pourra compter sur les intrépides Jigen et Goemon, mais aussi sur sa complice Magali et sur l'aide involontaire de son irréductible ennemi, l'inspecteur Lacogne.

Commentaires

Film classique et culte, le château de Cagliostro est la première œuvre comme réalisateur de Hayao Miyazaki, bien avant l'avènement du studio Ghibli. Ce film, dosant savoureusement les scènes d'action et les longues poses détaillant de magnifiques décors, marque la vision du maître sur l'oeuvre de Monkey Punch. Pourtant, si le film est unanimement reconnu pour être un chef d’œuvre, force est de constater que Miyazaki adapte largement les personnages du manga originel : Lupin devient un séducteur effectivement plus proche du "vrai" Arsène Lupin que de la version que l'on connait dans le manga et les différents dessins animés dédiés, tandis que Jigen est ici un glouton pittoresque et déjanté, et que Magali perd son côté séductrice pour une personnalité plus guerrière. Quant au charismatique Goemon, s'il n'était pas dans ce film, ça ne se remarquerait pas tant son rôle est ici anecdotique.

Alors jeune réalisateur, Miyazaki a du composer avec les exigences relatives à une telle franchise (Lupin est culte au Japon) pour créer sa propre histoire. Il en résulte donc un film très bancal point de vue respect des personnages, mais particulièrement riche et jubilatoire sur tous les autres plans. En sept mois seulement, le film est produit et rencontre un immense succès au Japon, récoltant au passage dans le magazine Animage le titre de "meilleur film animé de tous les temps"... jusqu'à l'arrivée de Nausicaä !

En France, l'histoire de ce titre est complexe. Il arrive tout d'abord en VHS au début des années 80. L'utilisation du nom "Lupin", interdite hors Japon pour cause de litige avec les héritiers de Maurice Leblanc, créateur de Arsène Lupin dont notre héros est le petit-fils, oblige à un changement de nom. D'ailleurs, dans cette première version, tous les noms changent, et pas toujours de façon très heureuse. Lupin devient Vidocq, Jigen devient Laficelle tandis que Zenigata devient l'inspecteur Lapoulaille ! Malgré des censures énormes (près de 20 minutes en moins) et une traduction hasardeuse, le film vaut alors surtout pour son casting savoureux, qui le sauve aux yeux des amateurs de bons doublages impliqués.
Le château de Cagliostro est réédité en 1996, lorsque Manga Vidéo le ressort à la grande époque des nombreuses sorties dites "Manga" en VHS, avec un second doublage. Mieux traduite, enfin intégrale, cette version française du film dispose cela dit hélas d'une piètre interprétation. Dans cette nouvelle version, Lupin devient Wolf !
Il faudra attendre que l'éditeur IDP récupère les droits en 2005 pour proposer une version de qualité avec une partie du staff vocal qui avait œuvré sur la série diffusée autrefois en France sous le nom de Edgar, le détective cambrioleur, et qui fait un peu office de référence VF sur la licence. Adaptation fidèle, version intégrale, ce nouveau doublage que l'on retrouve sur les DVD IDP (puis chez Kaze qui récupère le titre en 2011) a pour vocation d'enterrer les précédents. Lupin y récupère son nom français le plus célèbre : Edgar !

Aujourd'hui, ce film a également en France un statut bien à part. Même si les passionnés invétérés du Lupin originel de Monkey Punch grimacent quant à l'adaptation des personnages, tout le monde s'accorde à dire que le château de Cagliostro est une œuvre somptueuse. Humour, belles scènes d'émotion, action... Tout ceci ajouté à des décors de toute beauté sur lesquels l’œil peut largement et longtemps se poser dans des moments de calme et de plénitude, ainsi qu'aux musiques très personnelles et jazzy immédiatement reconnaissables de Yuji Ohno (Capitaine Flam), donne à ce film ses lettres de noblesse méritées... Une œuvre que tout amateur d'animation se doit d'avoir vu au moins une fois dans sa vie.

Doublage
Voix françaises (Studios SOFI, Charcot, S.T.A.R.T.) :
Doublage 3 (2005) (studio Charcot)
Philippe OgouzEdgar
Catherine LafondMagali
Philippe PeythieuJigen
Jean BarneyGoemon
Patrick MesseInspecteur Lacogne
Jacques FrantzLe Comte de Cagliostro
Agnès GribeClarisse
Michel ClainchyJodor le Majord'homme
 
» Cast étendu
Auteur : Kahlone
Doublage : Arachnée
Le Château de Cagliostro - image 1 Le Château de Cagliostro - image 2 Le Château de Cagliostro - image 3 Le Château de Cagliostro - image 4 Le Château de Cagliostro - image 5 Le Château de Cagliostro - image 6 Le Château de Cagliostro - image 7 Le Château de Cagliostro - image 8 Le Château de Cagliostro - image 9 Le Château de Cagliostro - image 10 Le Château de Cagliostro - image 11 Le Château de Cagliostro - image 12 Le Château de Cagliostro - image 13 Le Château de Cagliostro - image 14 Le Château de Cagliostro - image 15 Le Château de Cagliostro - image 16 Le Château de Cagliostro - image 17 Le Château de Cagliostro - image 18


Lupin III Cagliostro no shiro © Hayao Miyazaki, Kazuhiko Katô / Monkey Punch / Tokyo Movie Shinsha
Fiche publiée le 04 août 2011 - Dernière modification le 27 décembre 2016 - Lue 9479 fois