Minoïe

Fiche technique
Nom originalMinoïe
OrigineFrance
Année de production1979
ProductionDovidis, Marubeni Japon, Antenne 2
Durée1 Film de 80 minutes
AuteurJean Jabely
RéalisationPhilippe Landrot
ProductionPierre Neurisse
ScénariiJean Jabely
Direction de la productionCatherine Poubeau
AnimationPhilippe Landrot, Alberto Ruiz, Jean-Pierre Pernaton
Chara-DesignGisèle Bonnin, Franck Jabely, Laure Quorian
MusiquesFrançois de Roubaix, Francis Personne
Diffusions
1ère diffusion hertzienne20 décembre 1981 (Antenne 2)
Editions
Sortie en VHS1985 (Les Productions du Tigre)
Synopsis

Quelque part sur l'Océan, se trouvent deux îles appelées "les îles heureuses". L'une d'elle, la plus petite, est un havre de paix, véritable hymne à la nature et à l'amitié, avec un peuple simple et généreux qui vit dans le respect sous l'égide d'un vieux sage qui est nommé par les habitants, "le père". Mais l'autre île est oppressante, sinistre, tout y est artificiel jusqu'au ciel, et son environnement est pollué par les usines qu'on compte par milliers. Le peuple y est malheureux, mais est obligé par la loi de sourire et de clamer son bien-être ! Un Prince ambitieux règne sur ce petit monde et a instauré cette loi stupide, et cherche sur son île celle qui deviendra sa femme.
Justement, il rencontre Minoïe, une jolie jeune fille de caractère, qui fait tout pour, en secret, rebeller le peuple contre le Prince. Avec l'aide de son bras droit, le Grand Ordonnateur (scientifique du palais) et de son astrologue (secrètement éprise du souverain !), il fait la cour à Minoïe... en vain !
Un beau jour, le destin fait échouer sur l'île, Tom, jeune pêcheur de 22 ans de l'île voisine. Effaré par l'état de l'île du Prince, il convainc Minoïe de le suivre jusque chez lui... mais ils sont capturés par l'ennemi ! Pourtant, l'astrologue, Madame Astrac, leur permet de s'échapper et Minoïe va rencontrer sur l'île de Tom un univers d'une beauté rare et d'une gentillesse qui ne cesse de l'étonner et l'émouvoir. Elle décide donc d'y rester et de s'unir à Tom, dont elle est tombée amoureuse... mais le Prince n'a pas abandonné la partie et est maintenant en direction de l'île !
La conclusion de cette histoire sera, heureusement, positive...

Commentaires

Ce film est un très joli conte, et dispense un message de tolérance et (déjà !) de protection et respect de l'environnement. Les méchants y sont caricaturés à l'extrême, avec l'excès de pollution (le Prince est de plus allergique à la nature !), une bétise accrue et graphiquement, des couleurs froides et lugubres, tandis que les gentils sont représentés dans des couleurs chatoyantes et évoluent sur une île respirant la vie et riche en fleurs magnifiques et animaux joueurs et sympathiques.
L'autre message est l'appel au respect de l'autre et la dénonciation du racisme. En effet, Tom est noir et lorsqu'il arrive en "étranger" sur l'île du Prince, il est menacé d'être renvoyé "chez lui" (sauf s'il se montre docile et travaille), ce qui seront des paroles qui choqueront beaucoup Minoïe. Tout ceci fait encore (de façon presque effrayante) terriblement écho aujourd'hui et les messages restent d'actualité.
Le casting vocal est exceptionnel et contribue au plaisir du visionnage du film, avec un doublage particulièrement drôle, mais aussi très adulte et bien fait (avec des phrases comme "Il faudrait ôter toute responsabilité à un con tel que vous !" lorsque Madame Astrac s'adresse au Prince à la fin.)

Doublage
Voix françaises :
Pierre GuillermoTom
Monique ThierryMinoïe
Henri VirlojeuxLe Prince
Francis LaxLe Grand Ordonnateur
Paule EmanueleMadame Astrac l'astrologue
René ArrieuLe Père
Yves-Marie MaurinLe jeune Pêcheur
Roger CarelLe Grand Amiralissime
Albert AugierLe Grand Marche-pied
Auteur : Kahlone
Doublage : Kahlone
Sources :
VHS chez les Productions du Tigre
Minoïe - image 1 Minoïe - image 2 Minoïe - image 3 Minoïe - image 4 Minoïe - image 5 Minoïe - image 6 Minoïe - image 7 Minoïe - image 8 Minoïe - image 9


Minoïe © Jean Jabely / Dovidis, Marubeni Japon, Antenne 2
Fiche publiée le 01 août 2007 - Dernière modification le 16 août 2013 - Lue 12608 fois