Le Triomphe de Babar

Fiche technique
Nom originalLe Triomphe de Babar
OrigineFrance, Canada
Année de production1989
ProductionNelvana, Ellipse, Odessa Films
Durée1h09
AuteurPeter Sauder, Patrick Loubert, Michael Hirsh
Création des personnagesCynthia Ward
RéalisationAlan Bunce
ProductionPatrick Loubert, Michael Hirsh, Clive A. Smith
Producteur exécutifMichael Hirsh, Patrick Loubert, Clive A. Smith, Stéphane Sperry, Pierre Bertrand-Jaume, Yannick Bernard
ScénariiPeter Sauder, J.D. Smith, John De Klein, Raymond Jafelice, Alan Bunce
AnimationGary Hurst, Larry Jacobs, Rick Marshall, Scott Glynn, Pierre Grenier, Mark Koetsier, Chris DeRochie, Pascal Ropars, ...
Effets SpéciauxWilly Ashworth, Denis Gonzales
Conception graphiqueDiane Hare, Andrew Hickson, Leif Norheim
Direction de l'animationJohn Laurence Collins, Stéphane Bernasconi (Studio Brizzi Films)
DécorsClive Powsey, Carol Bradbury
MusiquesMilan Kymlicka, David Greene (Chansons)
Direction de doublageGeorges Claisse
Gén. VF interpreté parFrançois de Barthillat (Nous sommes tous des éléphants)
 
» Staff étendu
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)13 février 1991
1ère diffusion hertzienne21 décembre 1991 (Canal+)
Rediffusions21 déc. 1993 (FR3)
15, 17, 22 et 30 Août 1996 (Canal+)
23 déc. 2005 (M6)
Editions
Sortie en VHSAnnées 90 (Sony)
Années 90 (Editions Atlas)
Sortie en VHS / DVD3 mai 2001 (Citel)
Synopsis

C'est la fête à Célesteville! Comme chaque année a lieu de le Défilé de la Victoire où la famille royale, celle de Babar, descend les rues sous les ovations des habitants. Le soir après le feu d'artifice, les enfants de Babar lui demande, avant de dormir, pourquoi ce défilé porte ce nom...
L'histoire commence il y a très longtemps, quand Babar était enfant et apprenait à être roi. Pour son premier jour sur le trône aux côtés de la Vieille Dame et de ses conseillers, Cornélius et Pompadour, il doit choisir un nom pour un défilé annuel. Malgré une proposition du jeune Babar, ses conseillers préfèrent nommer une commission soit-disant plus apte à prendre une telle décision. Soudain, la jeune Céleste, la soeur d'Arthur (le sonneur de trompette royal et ami de Babar), accourt et prévient le roi d'un grand danger : Rataxès et ses troupes attaquent les villages et font prisonniers tous les éléphants. Les conseillers décident alors de nommer (encore) une commission pour étudier la question alors que Babar veut immédiatement envoyer une armée. Face à la tristesse de Céleste Babar ordonne à Cornélius de rassembler une armée mais ce-dernier lui apprend que cela prendra au moins trois jours au plus grand dam du roi. Il décide alors secrètement de s'enfuir du palais royal pendant qu'Arthur (qui lui ressemble physiquement) prendra sa place sur le trône.
Habillé en civil, il quitte la ville et s'engouffre en pleine nuit dans la jungle. C'est alors qu'il aperçoit un village enflammé par les rhinocéros qu'il tente de combattre à lui tout seul. Mais il est trop faible et s'évanouit, épuisé par la bataille. A son réveil, le village est totalement détruit et il ne reste plus que Céleste et quelques villageois. Les deux jeunes éléphants partent alors sauver leurs amis prisonniers. En chemin ils feront la rencontre de Croc, le crocodile qui essaya de les dévorer et de Zéphir, le ouistiti. Avec l'aide de ce dernier ils partiront délivrer les éléphants-esclaves et combattront le méchant Rataxès et sa grande armée de rhinocéros...

Commentaires

Réalisé la même année que la série animée Babar, Le Triomphe de Babar est la première "adaptation" en long métrage des aventures du célèbre Babar. Un film aussi réussie que la série animée de par les dessins soignés, les musiques captivantes, les chansons sympathiques et un scénario palpitant. Un autre long métrage sur Babar verra le jour dix ans plus tard narrant ses origines et intitulé Babar, Roi des Éléphants.
On peut alors s'apercevoir que Le Triomphe de Babar ne correspond pas du tout à l'histoire originale (contrairement au dernier film et à la série animée). En effet dans ce premier film, il est devenu roi alors qu'il n'était qu'enfant (tel un successeur). Le nom de la ville est Éléphantville. Dans la série animée et le dernier film, Babar prend le trône en tant qu'adulte après avoir sauvé les siens contre les rhinocéros, épouse dans le même temps Céleste et construit seulement par la suite la future ville nommée Célesteville.
Une histoire à part en fin de compte qui, même si elle ne respecte pas la réelle histoire de Babar, est tout de même très réussie.

Doublage
Voix françaises (Studio Télétota) :
Christian AlersRoi Babar
Marie VincentReine Céleste
Vincent BarazzoniBabar (enfant)
Marie-Eugénie MaréchalCéleste (enfant)
Jean-Pierre DarrasCornélius
Nelly BenedettiLa vieille Dame
Bernard AlanePompadour
Jacques BalutinZéphir
Régis IvanovRataxès
Henri LabussièreGrand-père
Christian PélissierCroc (le crocodile)
Aurélia BrunoIsabelle, Pom
Brigitte LecordierFlora, Alexandre
Stanley ClaisseArthur
Max AndréLe grand rhinocéros
Auteur : Nizou
Le Triomphe de Babar - image 1 Le Triomphe de Babar - image 2 Le Triomphe de Babar - image 3 Le Triomphe de Babar - image 4 Le Triomphe de Babar - image 5 Le Triomphe de Babar - image 6 Le Triomphe de Babar - image 7 Le Triomphe de Babar - image 8 Le Triomphe de Babar - image 9 Le Triomphe de Babar - image 10 Le Triomphe de Babar - image 11 Le Triomphe de Babar - image 12


Le Triomphe de Babar © Peter Sauder, Patrick Loubert, Michael Hirsh / Nelvana, Ellipse, Odessa Films
Fiche publiée le 30 septembre 2004 - Dernière modification le 02 décembre 2015 - Lue 24790 fois