SF Saiyûki Starzinger : Film

(inédit)
Fiche technique
Nom originalSF Saiyuuki Starzinger (SF西遊記 スタージンガー)
OrigineJapon
Année de production1979
ProductionTôei Animation
Durée22 minutes
AuteurLeiji Matsumoto
RéalisationTokiji Kaburaki
ProductionChiaki Imada
SupervisionEisuke Ishikawa
ScénariiTatsuo Tamura
Story-boardsMasami Annô
AnimationJôji Kikuchi, Dae-Jung Kim
PlanningMineo Katsuta
Chara-DesignMasami Suda
Direction de l'animationJôji Kikuchi
Direction artistiqueGankô Itô, Kenji Matsumoto
DécorsKuniko Matsumoto, Yûko Kobayashi
MontageOsamu Tanaka
MusiquesShunsuke Kikuchi
Gén. VO interpreté parIsao Sasaki (générique de début), Jindai Youth Chorus (générique de début), Mitsuko Horie (générique de fin)
Synopsis

A bord de leur vaisseau, le Queen Cosmos, la princesse Aurora et ses 3 chevaliers servants, Jean Kugo, Don Hakka et Sir Jogo, sont alertés de l'approche d'un monstre spatial qui vient à leur rencontre. Les trois intrépides jeunes gens sortent dans l'espace à bord de leur navette respective, Starcrow, Starbood et Starcropper. Là, ils s'aperçoivent qu'il y a en fait 3 monstres identiques ! A la demande expresse de la princesse, ils ne tuent pas les monstres mais les entraînent dans des cavernes de l'espace où les créatures resteront prisonnières. Mais en ressortant de ces cavernes, les trois jeunes gens se retrouvent face à des pilotes étrangers qui leur demandent de les laisser se charger des monstres (qui se nomment des "Algors"). Kugo, Hakka et Jogo sont obligés de laisser les créatures se faire éliminer sans pouvoir intervenir.

De retour dans le Queen Cosmos, les trois camarades sont furieux. Même s'ils ont compris que les étrangers ont tué les Algors par vengeance, sans doute parce que ceux-ci s'en étaient pris à ceux de leur peuple, Kugo, Hakka et Jogo estiment que s'en prendre à eux ne fera que perpétuer un cycle de violence. La princesse est aussi très peinée d'entendre cela, elle dont l'ambition est de ramener la paix dans le cosmos. Tout à coup, ils aperçoivent une navette spatiale s'avancer vers le vaisseau. A son bord, se trouve un jeune étranger grièvement blessé. Dans son délire, celui-ci demande qu'on le ramène sur sa terre natale, la planète Kaperan. L'équipage du Queen Cosmos exauce ses prières et arrive jusqu'à une terre désolée dont le sol est jonché de restes de navettes spatiales. C'est alors que des Algors débarquent et attaquent nos amis. Ceux-ci tentent à nouveau de neutraliser les monstres sans les tuer mais les pilotes étrangers arrivent et les éliminent.

Peu après, le jeune garçon, qui s'appelle Mira, se réveille. La princesse Aurora lui demande alors de l'aider à rencontrer son chef, et ce alors que Kugo, Hakka et Jogo ne sont pas encore revenus sur le vaisseau. Le capitaine est très ému en voyant Aurora car elle ressemble trait pour trait à Spika, sa défunte fiancée (mais également la sœur de Mira) tuée par les Algors. Le capitaine refuse cependant d'écouter la requête de la princesse et s'en va, laissant cette dernière seule avec Mira. C'est à ce moment qu'un Algor fait son apparition et tue le pauvre Mira, sous les yeux impuissants de la princesse. Le capitaine et ses soldats font machine arrière et repoussent le monstre qui s'enfuit. Ce dernier est ensuite neutralisé par Kugo, Hakka et Jogo. Kugo explique au capitaine que le monstre s'est battu pour protéger ses nouveaux nés. Les Algors se battent pour survivre, comme toutes les créatures de l'espace. Le capitaine est ému car à l'endroit à se trouvent les bébé Algros, il aperçoit des fleurs, qui sont celles que Spika avait plantées avant sa mort afin de faire refleurir la planète. Il décide alors de rendre les armes et de partir avec ses compagnons pour la lune de la planète Kaperan, en attendant que cette dernière soit à nouveau prospère. Il fait ensuite ses adieux à la princesse et à ses amis.

Commentaires

Ce premier film de la série SF Saiyûki Starzinger (dont nous avions eu les 4 premiers épisodes en VHS en France au début des années 80) est aussi le seul à proposer une histoire originale, le second n'étant qu'une reprise sur grand écran de l'épisode 8. Il a été proposé durant le Toei Manga Matsuri de mars 1979 aux côtés de l'unique film de Daimos (une version alternative de l'épisode 24) et de l'unique film de Capitaine Flam (en réalité, une reprise du téléfilm l'Ultime Course à travers le Système Solaire). Les génériques sont les 2èmes génériques de début et de fin de la série mais celui de fin bénéficie d'images propres à ce premier film.

A noter que le second film, proposé en juillet 1979, a été diffusé avec - notamment - le moyen-métrage les Aventures de Panda. Il s'agira de la dernière œuvre de ce style (avec des vaisseaux et des soucoupes volantes) programmée durant le Toei Manga Matsuri.

Auteur : Arachnée
Starzinger : Film - image 1 Starzinger : Film - image 2 Starzinger : Film - image 3 Starzinger : Film - image 4 Starzinger : Film - image 5 Starzinger : Film - image 6 Starzinger : Film - image 7 Starzinger : Film - image 8 Starzinger : Film - image 9 Starzinger : Film - image 10 Starzinger : Film - image 11 Starzinger : Film - image 12 Starzinger : Film - image 13 Starzinger : Film - image 14


SF Saiyuuki Starzinger © Leiji Matsumoto / Tôei Animation
Fiche publiée le 28 février 2023 - Lue 3450 fois