La Légende de Raoh

Fiche technique
Nom originalRaoh Gaiden Ten no Haoh (北斗の拳 ラオウ外伝 天の覇王)
La légende de Raoh, le roi suprême du ciel
OrigineJapon
Année de production2008
ProductionCoamix, Showgate, Amuse Soft Entertainment, Interchannel-Holon Inc.
AnimationSatelight
Nombre d'épisodes13
Auteur mangaYûkô Osada
Auteur "historique"Tetsuo Hara, Buronson
RéalisationMasashi Abe
ProductionHisato Usui
Producteur exécutifNobuhiko Horie
ScénariiHiroshi Ônogi
Story-boardsMasashi Abe, Kazumi Fukushima, ...
Direction techniqueMitsutoshi Satô, Taiki Nishimura, ...
Chara-DesignHirotaka Marufuji
DesignYasuhiro Moriki
Direction de l'animationKazuo Ohara, Shinnosuke Kon, ...
Superv. en chef de l'anim.Akira Koshiishi
Direction artistiqueSeo Gu Lee
Direction de l'écritureHiroshi Ônogi
Direction photographieShôichi Komuro
MusiquesKazuhiro Ishikawa, Shinya Naito
Direction de doublageJacques Albaret
Gén. VF interpreté parGénérique VO
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT2010 (KZTV)
Editions
Sortie en DVD17 février 2009 (Kaze)
Sortie en Blu-Ray Disc08 avril 2015 (Kaze)
Synopsis

Notre monde a été dévasté par les guerres nucléaires... Il n'y a plus que ruine, et dans ce chaos instauré, ce sont les plus forts qui règnent et oppriment les plus faibles.
Alors surgit l'énigmatique Raoh, qui se révèle être un héritier du puissant art martial Hokuto Shinken. Suivi par deux partisans de son idéologie, Reina et Sôga, il entend dominer le monde et ramener l'ordre à sa façon, par la force, et tous ceux qui s'opposeront à lui devront mourir...
Seulement Raoh ne devrait plus pouvoir utiliser son art. L'unique successeur du Hokuto, son jeune frère d'armes Kenshirô, désigné par le grand maître Ryuken, devrait être le seul à utiliser cette technique de combat selon la loi millénaire. Raoh, noirci par la haine et l'ambition, a refusé cette décision et a quitté le dojo du Hokuto pour suivre sa voie personnelle et conquérir le monde... Il lui faudra avant pour cela se débarrasser de son propre frère de sang Toki, qui lui aussi en adepte du Hokuto, refuse de le laisser utiliser son poing, et de Souther, un des maîtres tous puissants de l'école Nanto, rivale du Hokuto, et qui lui aussi entend gouverner par la terreur les vestiges du monde...

Commentaires

Cette série fait partie des nombreuses oeuvres sorties dans les années 2000, revisitant la célèbre saga de Ken le survivant. On avait eu jusque là des films et des OAV, relatant des histoires autour de personnages phares de la saga, mais gardant le personnage de Kenshirô au centre de l'intrigue... Cette fois, ce dessin animé, reprenant la trame d'un Manga supervisé par les auteurs de Ken, mais dessiné par Yûkô Osada, propose de suivre les débuts de l'ascension de Raoh, le frère ainé de Ken et ennemi principal de la série originelle, que nous ne découvrions qu'après une bonne quarantaine d'épisodes et dans le huitième volume du Manga de Tetsuo Hara.
On l'avait bien compris dans le Manga, et plus encore avec les films récents, mais Raoh a toujours été un peu considéré comme une sorte d'anti-héros, voire même pour certains, comme le véritable héros de la saga Hokuto no Ken. Et bien que son destin soit de mourir des mains de Ken, il est resté jusqu'alors un personnage complexe et ambigu que les fans de la franchise ont toujours adoré.

A la manière de l'OAV La légende de Julia qui montrait les aventure de Julia après sa tentative ratée de suicide, la série présentée ici narre donc l'évolution de Raoh et comment il s'est peu à peu érigé en "Roi d'Hokuto" tandis que la série de 1984 suivait, évidemment, l'épopée de Ken.
Pour les fans, le contenu peut être jouissif puisqu'il fourmille de clins d'oeil et autres personnages plus ou moins importants mais bien connus malgré tout... On y voit comment Raoh a conquis son cheval géant Kokuô, ses rencontres avec Ryuga le loup solitaire ou encore Uighur le gouverneur de Cassandra, et comment il emprisonna son propre frère Toki... C'est ainsi l'occasion d'expliquer tant bien que mal, comment se serait déroulée la traversée de Raoh pendant que Ken s'évertuait à retrouver Julia...
L'idée est aussi de clarifier des évènements qui n'ont jamais été très clairs dans la série originelle (comment Toki a-t-il pu se laisser si facilement enfermer à Cassandra par exemple) mais surtout de montrer que Raoh, impitoyable, n'est pas complètement mauvais, chose qu'on comprenait dans l'oeuvre originelle mais semblait pourtant inconcevable lorsqu'il apparait pour la première fois face à Rei, puis Ken...

On pourra regretter l'absence de certains personnages comme Julia et Shin (mais on les évoque beaucoup, jusqu'au moment de la fameuse révélation de la prétendue mort de la jeune femme). Ken est aussi largement évoqué. On aurait aimé voir Jagi le traître ou Rei, mais la série s'attache davantage à creuser les maîtres du Nanto comme Yuda et surtout Souther, antagoniste principal et final. La série se clôt d'ailleurs sur un duel homérique entre Raoh et Souther, se soldant par un match nul et la promesse de Raoh de vaincre un jour Ken, successeur du Hokuto, avec le dénouement "malheureux" que l'on connait pour le tyran...

D'un point de vue technique, la série est agréable à suivre, même si graphiquement, elle est à des lieues du style de Tetsuo Hara. Dommage diront certains. Les éclats de sang et autres explosions sont aussi très minimes ici, alors qu'elles faisaient l'une des saveurs de la série originelle de Ken. La musique n'est pas en reste, située entre rock et chevauchées évoquant les films "Pirates des Caraïbes"...
Enfin pour l'occasion, deux personnages créés en 2006, sont ici développés et toujours, donc, au service de Raoh : Reina et Soga. Ils apparaissent comme des protagonistes fidèles et essentiels, mais restent une petite incohérence puisqu'ils n'étaient ni dans le Manga de Tetsuo Hara ni dans la série animée de 1984... De même, cette nouvelle série n'explore jamais l'incohérence majeure du premier Manga : le mystère de la naissance ou de l'origine de Ryû, le prétendu fils caché de Raoh, dont on se demande avec qui et quand il aurait pu le concevoir puisque de son aveu, il n'a jamais connu l'amour. Nous sera-t-il révélé un jour quelle est la clef de ce secret ? Reina ? Sakuya ? Une autre femme ? Quoiqu'il en soit, ce serait contradictoire avec les éléments qui amènent à la fin de Raoh dans l'histoire de base...
Qu'importe, cette série, loin d'être essentielle, reste un divertissement agréable et cohérent pour tout fan de Ken le survivant. Ceux qui vénèrent le Manga de Buronson et Hara seront les cibles privilégiées de cette oeuvre et ils s'amuseront à décortiquer les nombreuses références à cet univers fascinant qu'est Hokuto no Ken...

Liste des épisodes
01 - Mon poing sert le ciel
02 - Un roi reconnaît un roi
03 - Nul château de me résiste
04 - Qui ce poing sert-il ?
05 - Frères ennemis
06 - L'éveil du démon
07 - Le Loup Bleu dévale la terre
08 - Un cri résonne dans l'obscurité
09 - Le combat d'une femme
10 - Poing brisé sur le sable
11 - L'empereur Sacré
12 - Le château tombe
13 - J'avance vers le ciel
Auteur : Kahlone
La Légende de Raoh - image 1 La Légende de Raoh - image 2 La Légende de Raoh - image 3 La Légende de Raoh - image 4 La Légende de Raoh - image 5 La Légende de Raoh - image 6 La Légende de Raoh - image 7 La Légende de Raoh - image 8 La Légende de Raoh - image 9 La Légende de Raoh - image 10 La Légende de Raoh - image 11 La Légende de Raoh - image 12 La Légende de Raoh - image 13 La Légende de Raoh - image 14 La Légende de Raoh - image 15 La Légende de Raoh - image 16 La Légende de Raoh - image 17 La Légende de Raoh - image 18 La Légende de Raoh - image 19 La Légende de Raoh - image 20 La Légende de Raoh - image 21 La Légende de Raoh - image 22


Raoh Gaiden Ten no Haoh © Yûkô Osada, Tetsuo Hara, Buronson / Coamix, Showgate, Amuse Soft Entertainment, Interchannel-Holon Inc.
Fiche publiée le 29 mai 2018 - Lue 1663 fois