Hunter x Hunter (2011)

Fiche technique
Nom originalHunter x Hunter (ハンターハンター)
Année de production2011-2014
ProductionMadhouse, Shûesha, VAP, NTV
Nombre d'épisodes148
Auteur mangaYoshihiro Togashi
RéalisationHiroshi Kôjina
ProductionMasao Maruyama, Toshio Nakatani, Naoki Iwasa
Producteur exécutifSeiji Okuda (2)
ScénariiAtsushi Maekawa, Fumiyo Sakai, Mitsutaka Hirota, Yasushi Hirano, Shôji Yonemura, Tsutomu Kamishiro
Chara-DesignTakahiro Yoshimatsu
Superv. en chef de l'anim.Takahiro Yoshimatsu, Takaaki Hirayama (scènes d'action)
Direction artistiqueMio Isshiki
Direction de l'écritureAtsushi Maekawa, Tsutomu Kamishiro
CouleursYoshinori Horikawa
Direction photographieKazuya Arahata, Hironobu Hatanaka, Hiroshi Inoue
MusiquesYoshihisa Hirano
Adaptation françaiseAudrey Bernière, Jessica Bluthe, Aurore Lafage, Thibault Longuet, Hélène Moallic, ...
Direction de doublageBruno Méyère, Grégory Laisné, Mélanie Anne
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT4 octobre 2013 (J-One - en VOSTFR)
1ère diff. Cable/Sat/TNT17 février 2014 (J-One - en VF)
Rediffusions20 avril 2015 (Game One)
Editions
Sortie en DVD26 septembre 2012 (Kana Home Video)
Synopsis

Le jeune Gon Freecss ne rêve que d'une chose, sur son île isolée du reste du monde, suivre les traces de son père en devenant Hunter. Les Hunter forment une caste à part dans le monde. S'il existe une grande variété de types de Hunter, tous ne sont mus que par une volonté : La chasse. Chasse au trésor, chasse aux criminels recherchés, découvertes de vestiges archéologiques, découverte de nouvelles espèces, etc. Mais pour devenir un vrai Hunter, il faut d'abord passer l'Examen des Hunter, une série d'épreuves au taux de réussite famélique, déterminant si le candidat a les qualités physiques et morales exceptionnelles requises.
C'est au cours de cet examen que Gon rencontre ceux qui deviendront ses plus fidèles amis, Leolio, Kurapika et Kirua. Chacun d'entre eux ayant de solides motivations pour décrocher le titre de Hunter. Si les épreuves de l'examen donneront beaucoup de fil à retordre à nos jeunes amis, ils ne seront pas au bout de leur peine par la suite. Chasse à l'homme, vendetta, RPG grandeur nature, découverte et apprentissage du Nen (l'énergie à la base de tous les pouvoirs de la série), étude et mise en quarantaine d'une espèce insectoïde, autant d'occasions d'explorer leurs limites, de découvrir qui ils sont réellement, de jouer avec la mort, d'être des Hunter en somme.

Commentaires

Démarrant comme un shônen classique (jeune garçon, soif d'aventure, groupe d'amis, buts fixés, pouvoirs extraordinaires, ennemis puissants), Hunter x Hunter a cependant instauré de nouvelles règles en s'évertuant à contourner les anciennes, à l'image du classique tournoi de baston. Ici ce n'est pas un vainqueur qui est déterminé à son terme, mais un seul perdant (il suffit de remporter un seul combat pour être reçu à l'examen des Hunter, le perdant étant condamné à continuer le tournoi). L’œuvre dans son ensemble tire la majorité de ses inspirations de shônen majeurs des années 80 / 90, tels Dragon Ball et JoJo's Bizarre Adventure. Pour Dragon Ball, la série en emprunte le background (en faisant une relecture riche en détails de certains de ses évènements ou personnages) ainsi que son sens du combat rythmé, rapide et efficace, servi par un graphisme simple et taillé dans le roc; quant à JoJo's, son influence se ressent dans la complexité de ses personnages, spécialement ses vilains (Hisoka, par exemple, sensiblement inspiré du redoutable Dio Brando), le développement des pouvoirs et le large éventail de possibilités qu'ils offrent, mais aussi dans ces moments surnaturels où le temps semble s'être arrêté, pour leur permettre de se perdre dans leurs pensées, sur la situation qu'ils affrontent ou les stratégies qu'ils mettent en place.
De ce mix réussi entre deux œuvres shônen importantes, Hunter x Hunter, sans renier ses origines, parvient à acquérir sa propre personnalité. Tout en restant cohérent dans son déroulement, chaque nouvel arc narratif se distingue du précédent et évite ainsi la lassitude. On prend aussi plaisir à voir évoluer les personnages ou à les voir revenir régulièrement dans l'intrigue, pour peu qu'ils survivent aux évènements. Parce que le monde de Hunter x Hunter est un monde dangereux, où l'être humain y est plus souvent la proie que le chasseur.

La première série (de 62 épisodes), diffusée entre 1999 et 2001 (et suivie de 30 OVA poursuivant l'histoire, jusque 2004), a vite rattrapé le rythme de parution erratique du manga, et fut donc obligée de s'interrompre. C'est ainsi qu'il fallut attendre 2011 pour voir arriver non pas une suite à l'arc Greed Island diffusé en OVA, mais un retour à la case départ, histoire de donner encore plus de temps à Yoshihiro Togashi (renommé pour ses retards !) d'avancer dans l'histoire. Le cast est donc totalement nouveau, de la réalisation jusqu'au doublage.
Comme dans la première série, les fillers sont aussi de la partie, certes un peu plus nombreux, mais bien moins anecdotiques et inutiles, à l'exception des épisodes 13 et 26, de simples récapitulatifs. Les fillers ici s'intègrent bien mieux à l'histoire, lui restent fidèles (aucune nouvelle intrigue) et permettent de mettre en avant certains personnages secondaires (comme Kanaria, lors de l'arc de l'intendance des Zoldik). La censure est presque aussi présente que dans la première série, même si là encore, les scénaristes ont tenté de rester les plus fidèles possible au matériau d'origine.

En dehors de ces aspects, les différences entre les deux séries se font surtout au niveau graphique. Tandis que la première (réalisée par Nippon Animation) montre des couleurs plus pastel et un chara-design assez différent du manga, la seconde (réalisée par Madhouse) joue la carte de la fidélité, tant au chara-design (par exemple Gon et Kirua y sont plus petits que dans la première série) que dans les couleurs, plus chaudes, moins nuancées, comme dans les illustrations de couverture du manga. L'ambiance sonore est aussi différente et les deux séries se distinguent beaucoup sur ce point. Si la première joue sur les thèmes classiques d'une OST d'anime shônen de son époque, avec majorité de sons synthétiques, la seconde est plus symphonique, plus grandiloquente, avec une utilisation très marquée de chœurs. Contrairement à ceux de fin, le générique d'ouverture de la série (Departure) reste présent tout au long de la série mais son habillage graphique s'adapte aux nouvelles intrigues et ses paroles changent légèrement à chaque version, apportant un certain intérêt au spectateur fidèle.

Il existe deux films d'animation réalisés également par le studio Madhouse, pendant la diffusion de la nouvelle série, et qui se situent entre le filler et le manga. Le premier, sorti en janvier 2013, est intitulé Phantom Rouge. Il serait basé sur un scénario de Yoshihiro Togashi écrit dix ans plus tôt, et met en avant Kurapika et la Brigade Fantôme (pendant l'arc de York Shin), en particulier son quatrième membre, celui qui a précédé Hisoka. Le deuxième, The Last Mission, est sorti fin décembre 2013. Il s'intéresse à Netero, vénérable président du Conseil des Hunter, et voit nos Hunter revenir dans la Tour Céleste pour disputer des combats contre une faction opposée aux Hunter, utilisant un dérivé "maléfique" du Nen. Aucun de ces films n'est sorti en France pour le moment.

Liste des épisodes
01 - Un départ et des amis
02 - L'épreuve de l'épreuve
03 - Il faut se battre pour y arriver !
04 - Espoirs et ambitions
05 - Hisoka est sournois
06 - Une épreuve étonnante
07 - Combat décisif à bord du dirigeable
08 - La majorité l'emporte ?
09 - Attention aux prisonniers
10 - L'occasion fait le larron
11 - Un pari de maboul
12 - Un dernier choix pour la route
13 - Des nouvelles de Gon
14 - Toucher la cible
15 - Tromperies à la chaîne
16 - Défaite et humiliation
17 - Piège dans la grotte
18 - Un entretien décisif
19 - Victoire impossible, défaite impossible
20 - Un développement inattendu
21 - Querelles fraternelles
22 - Un dangereux chien de garde
23 - Les devoirs d'un garde
24 - La famille Zoldik
25 - Tu ne le verras pas si tu ne la vois pas
26 - Avant et Après
27 - Entrée dans l'arène
28 - Nen et Nen
29 - Éveil et potentiel
30 - Combat acharné et querelle
31 - Destinée et ténacité
32 - Une victoire surprenante
33 - Une menace insignifiante
34 - Revanche à armes égales
35 - Examen véritablement réussi
36 - Une énorme dette et un petit coup de pied
37 - Gin et Gon
38 - La réponse de mon père
39 - Souhait et serment
40 - Coopération entre utilisateurs de nen
41 - Le rassemblement des héros
42 - Défendre et attaquer
43 - Une farce tragique
44 - Préparation au combat
45 - Contrainte et promesse
46 - Poursuite et attente
47 - Condition et serment
48 - Des yeux bien affutés
49 - Analyse et poursuite
50 - Camarades et sabre !
51 à 148 - Titres inconnus
Auteur : Fëanor curufinwë
Sources :
http://www.dvdanime.net/ (images)
Hunter x Hunter (2011) - image 1 Hunter x Hunter (2011) - image 2 Hunter x Hunter (2011) - image 3 Hunter x Hunter (2011) - image 4 Hunter x Hunter (2011) - image 5 Hunter x Hunter (2011) - image 6 Hunter x Hunter (2011) - image 7 Hunter x Hunter (2011) - image 8 Hunter x Hunter (2011) - image 9 Hunter x Hunter (2011) - image 10 Hunter x Hunter (2011) - image 11 Hunter x Hunter (2011) - image 12 Hunter x Hunter (2011) - image 13 Hunter x Hunter (2011) - image 14 Hunter x Hunter (2011) - image 15 Hunter x Hunter (2011) - image 16 Hunter x Hunter (2011) - image 17 Hunter x Hunter (2011) - image 18 Hunter x Hunter (2011) - image 19 Hunter x Hunter (2011) - image 20 Hunter x Hunter (2011) - image 21 Hunter x Hunter (2011) - image 22 Hunter x Hunter (2011) - image 23


Hunter x Hunter © Yoshihiro Togashi / Madhouse, Shûesha, VAP, NTV
Fiche publiée le 03 novembre 2014 - Dernière modification le 06 avril 2017 - Lue 3679 fois