Shin Hokuto no Ken

Fiche technique
Nom originalShin Hokuto no Ken (新・北斗の拳)
Le Nouveau Hokuto no Ken
OrigineJapon
Année de production2003
ProductionOB Planning, Kitty, Coamix, Sega
AnimationA.C.G.T., Pastel
Nombre d'épisodes3 X 60 minutes
Auteur nouvelleTetsuo Hara, Buronson
Création des personnagesTetsuo Hara, Buronson
RéalisationTakashi Watanabe
ScénariiNobuhiko Horie, Hiroshi Toda
Chara-DesignHaruo Sotozaki
Mecha-DesignTomohiro Kawahara
Direction de l'animationHaruo Sotozaki
Direction artistiqueJun'Ichi Higashi, Satoru Kuwabara
Direction photographieJun'Ichi Watanabe
MusiquesYasuharu Takanashi
Adaptation françaiseWilliam Coryn
Direction de doublageDavid Macaluso
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT8 avril 2011 (KZTV)
Editions
Sortie en DVD27 mai 2004 (Mabell - en VOSTF)
Sortie en DVD19 janvier 2005 (Mabell - en VF)
6 avril 2011 (Kaze)
Synopsis

La Terre n'est plus que ruines après une terrible catastrophe nucléaire qui a balayé les 3/4 de la civilisation et asséché les océans... L'eau et la nourriture sont devenus maintenant les biens les plus précieux, que se dispute la poignée de survivants.
L'eau est désormais irradiée et il reste très peu de sources potables. Ainsi, le sinistre Sanga règne en tyran en exploitant les seuls points d'eau non polluée. Jouant sur la présence en son domaine de Lastland d'un dieu factice, il fanatise la population et s'assure son obéissance totale, alors même qu'il entend parler de la faiseuse de miracles, Sarah, une jeune femme maitrisant des techniques de guérison par simple toucher sur le corps, et qu'il se met à convoiter...

Dans ce monde dévasté, Kenshirô, l'unique détenteur d'une technique millénaire mortelle d'arts martiaux, le Hokuto Shinken, et qui a tout perdu dans de tragiques combats sanglants, arrive pour prêter main forte à ceux qui vont devenir ses nouveaux amis contre Sanga : le jeune Toby et son petit frère, gravement malade, Vista, ainsi que Sarah... Mais déjà se profile une autre menace, en la personne du puissant Seiji, qui entend s'emparer des biens de Sanga pour son ambition personnelle...

Commentaires

Cette courte série d'OAV, réalisée en 2003, mettait à nouveau en scène le fameux Ken le survivant.
Si l'histoire racontée ici était pour la première fois une aventure ne figurant pas dans le manga d'origine de Buronson et Tetsuo Hara, elle n'est, contrairement aux idées reçues, pas inédite pour autant. En effet, Shin Hokuto no Ken adapte la nouvelle "Jubaku no Machi" de 1996 (dessinée par Tetstuo Hara) et pourrait être considéré comme un chapitre inédit "hors manga".
S'insérant dans la chronologie après les évènements racontés dans Ken 2, voire après le dernier volume de la BD, cette aventure replace Ken dans un nouveau combat contre des personnages avides de pouvoir, mais n'apporte pas vraiment grand chose. Il faut dire qu'avec la fin de la seconde série animée (qui correspond au volume 24 du Manga d'origine), la longue quête de Ken trouvait une bonne conclusion avec la chute de son dernier grand ennemi, Kaioh... La suite du manga ne faisait que tirer en longueur avec des histoires n'ayant plus vraiment la même saveur, jusqu'au final du volume 27 ayant pour intérêt, au moins, de conclure le triangle amoureux Ken-Bart-Lin...
Avec ces OAV, on se retrouve un peu dans la même problématique et Ken n'a plus vraiment d'adversaire à sa mesure, même si de prime abord, Sanga ou Seiji semblent en imposer. Du coup, le scénario, s'il se laisse suivre, avec le plaisir de retrouver Kenshirô dans de nouveaux combats, semble un peu déjà-vu.

C'est peut-être ce qui explique que le public a en partie boudé ces OAV. D'abord heureux de retrouver enfin leur héros, les fans ont ensuite un peu désavoué cette série. Il faut dire aussi que les japonais ont eu la mauvaise idée de ne pas réemployer Akira Kamiya, la voix "culte" japonaise de Ken dans les séries que nous connaissons bien (et à qui on doit le célèbre "Atatata", le cri très "Bruce Lee" de Kenshirô). Ensuite, il eut peut-être aussi été préférable d'adapter d'abord la fin du Manga (qui reste encore à ce jour inédite en animation) plutôt que cette histoire qui n'apporte rien à la mythologie de Ken le survivant... Et puis hormis Ken, plus aucun des personnages majeurs n'apparait ici. Point de Bart, de Lin, et bien sûr aucun des anciens personnages savoureux (Raoh, Rei, Julia, Shin...)

Parmi les qualités vantées de ces OAV, on peut noter la large exploitation de la 3D. Chose devenue courante depuis, c'était encore assez rare en 2003, et l'un des gros arguments pour ce dessin animé.
La série, lorsqu'elle est convoitée par les éditeurs français, est annoncée par les fans bien informés sur les réseaux de l'époque, comme ayant un tarif excessivement élevé (alors que de nombreux avis, elle ne vaut pas du tout le prix demandé), mais devant la popularité du personnage dans notre pays, les éditeurs se livrent une guerre des prix (faisant monter les enchères pour l'acquisition) et c'est finalement le peu connu Mabell qui décroche la licence.
Sorties d'abord sous forme de 3 DVD unitaires, les OAV sont publiées en VOST (et plus tard en VF) et ne rencontrent pas le succès escompté (ce qui sera manifestement l'une des causes de la chute de l'éditeur Mabell, qui perdra avec Shin Hokuto no Ken beaucoup d'argent).
Ce sera finalement Kaze, plusieurs années après, qui, dans sa politique d'exploitation des nouvelles oeuvres dédiées à Hokuto no Ken, récupère les droits et ressort la série en DVD sous forme de coffret intégral.

Liste des épisodes
01. La forteresse idolâtre
02. La technique interdite
03. Tout le poids de la compassion
Auteur : Kahlone
Shin Hokuto no Ken - image 1 Shin Hokuto no Ken - image 2 Shin Hokuto no Ken - image 3 Shin Hokuto no Ken - image 4 Shin Hokuto no Ken - image 5 Shin Hokuto no Ken - image 6 Shin Hokuto no Ken - image 7 Shin Hokuto no Ken - image 8 Shin Hokuto no Ken - image 9 Shin Hokuto no Ken - image 10 Shin Hokuto no Ken - image 11 Shin Hokuto no Ken - image 12 Shin Hokuto no Ken - image 13 Shin Hokuto no Ken - image 14 Shin Hokuto no Ken - image 15 Shin Hokuto no Ken - image 16


Shin Hokuto no Ken © / OB Planning, Kitty, Coamix, Sega
Fiche publiée le 08 septembre 2014 - Dernière modification le 02 décembre 2015 - Lue 3832 fois