Le Petit Monde de Charlotte

Résumé complet

Un matin, à la ferme de la famille Arable, Françoise (Fern en VO) voit son père, une hache à la main, s’approcher de l’étable. La mère de Françoise explique à celle-ci qu’un des cochons qui est né la veille est trop petit et qu’il a peu de chances de survivre : John, le père de Françoise va donc le tuer. Aussitôt, la petite fille de huit ans se précipite pour arrêter son père et le supplie de laisser l'animal en vie. Sa supplication est entendue mais en échange son père lui explique qu’elle va devoir s’occuper de lui. Françoise prend donc soin du petit cochon, qu’elle nomme Wilbur, avec la même dévotion que celle d’une mère pour son petit. Bientôt, Wilbur devient aussi gros et fort que ses frères et sœurs, ce qui pousse John à le vendre à la ferme voisine, celle des Zuckerman, malgré l’insistance de Françoise pour le garder auprès d’elle.

Au départ, Wilbur est très déprimé d’être séparé de sa petite maîtresse, mais il finit par bien s’entendre avec les autres animaux de la ferme mais surtout avec une araignée prénommée Charlotte dont la sagesse impressionne le petit cochon. La seule chose qu’il lui reproche, c’est de se nourrir d’insectes qu’elle capture grâce à sa toile et dont elle boit le sang. Mais Charlotte lui explique qu’elle n’a pas le choix pour survivre, n’étant pas nourrie pas les humains, et d'autre part elle rend un grand service à ces derniers en les débarrassant d’insectes nuisibles. Quelques temps plus tard, après avoir revu Françoise qui est venue lui rendre visite (la ferme Zuckerman appartient à son oncle), Wilbur apprend une terrible nouvelle qui gâche sa gaieté : il va être sacrifié prochainement par ses maîtres. Wilbur est désespéré mais Charlotte lui promet de trouver un moyen de lui sauver la vie...

Quelques temps plus tard, alors qu’un employé des Zuckerman vient donner à manger aux bêtes, il découvre une toile d’araignée géante qui forme le message "Sacré cochon" ("Some pig" en anglais). Tous les habitants de la ferme viennent voir ce prodige puis vient le tour des gens des propriétés voisines et bientôt même les journaux se mettent à relayer cette information ! On prête en effet au cochon le pouvoir de parler aux autres bêtes. Les Zuckerman et les Arable décident donc d’amener Wilbur à la fête du Comté, où une compétition des bêtes les plus remarquables est organisée, et, afin de lui assurer la victoire, Charlotte écrit un nouveau mot ("humble") à l’intention de son ami cochon. Finalement, le premier prix est donné à un autre animal mais Wilbur reçoit quand même un prix spécial. Pourtant, cette récompense qui va assurer à Wilbur de mener une vie tranquille jusqu’à la fin de ses jours va prendre une tournure quelque peu triste.

Premièrement, Wilbur remarque que Françoise fait moins attention à lui depuis qu’elle est devenue l’amie d’un jeune garçon prénommé Henri. Mais surtout, il remarque que Charlotte est de plus en plus fatiguée. Celle-ci lui avoue alors la vérité sur son état : elle va bientôt mourir. Elle n’a d’ailleurs plus la force de retourner à la maison et lui confie un cocon dans lequel se trouvent les œufs de ses enfants qui sont sur le point de naître. Wilbur lui promet de ramener le cocon à la maison et pour cela il fait appel à Templeton, un rat qui vit à la ferme et qui rend souvent des services aux animaux en échange de nourriture. Le lendemain, Charlotte meurt tandis qu’à la ferme ses petits sortent de leurs œufs. Immédiatement, les araignées nouvellement nées se dispersent et partent au loin, laissant Wilbur seul. Le cochon a alors l’impression de voir son amie Charlotte mourir une seconde fois et se sent désespéré. Mais soudain il réalise que trois petites araignées sont restées ! Celles-ci sont trop petites pour s’en aller, aussi Wilbur décide de s’occuper d’elles. Mais dans son cœur, il sait bien qu’aucune ne remplacera jamais Charlotte...


» Retour à la fiche


Le Petit Monde de Charlotte - image 1 Le Petit Monde de Charlotte - image 2 Le Petit Monde de Charlotte - image 3 Le Petit Monde de Charlotte - image 4 Le Petit Monde de Charlotte - image 5


Charlotte's Web © E. B. White / Hanna-Barbera Productions
Fiche publiée le 03 juillet 2014 - Dernière modification le 20 juin 2015 - Lue 11675 fois