Aladdin

Fiche technique
Nom originalAladdin
OrigineEtats Unis
Année de production1992
ProductionWalt Disney
Durée87 min
Auteur "historique"anonyme (Contes des 1001 nuits)
RéalisationJohn Musker, Ron Clements
ProductionJohn Musker, Ron Clements, Donald W. Ernst
ScénariiRon Clements, John Musker, Ted Elliott, Terry Rossio
Direction artistiqueBill Perkins
MusiquesAlan Menken
Adaptation françaisePhilippe Videcoq
Direction de doublagePerrette Pradier
ChansonsDaniel Lévi (chanteur soliste)
 
» Staff étendu
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)24 novembre 1993
1ère diffusion hertzienne?
Rediffusions29 mars 2005, 14 avril 2005, 3 mai 2005 (Disney Channel)
Editions
Sortie en DVD06 octobre 2004 (Walt Disney)
Sortie en Blu-Ray Disc24 avril 2013 (Walt Disney)
Sortie en VHS / Laser Disc12 octobre 1994 (Walt Disney - Les grands classiques)
Synopsis

Au cœur du lointain royaume d'Agrabah, se trouve le jeune Aladdin, un garçon généreux mais qui vit de vols et de chapardages dans le seul but de survivre, accompagné de son petit singe Abu.
Il tombe amoureux de la belle Jasmine, fille du puissant Sultan qui règne sur le royaume, et qui d'ailleurs doit selon la loi épouser rapidement quelqu'un, et se met ainsi en tête de la séduire malgré sa triste condition. Dans le même temps, Jafar, le vizir du Sultan mais surtout sinistre intrigant qui rêve de dominer le royaume, est à la recherche de la lampe merveilleuse qui contiendrait un génie fantastique et qui serait cachée au fond de la caverne aux merveilles que seuls les cœurs purs peuvent pénétrer... Il jette ainsi son dévolu sur Aladdin, qu'il dupe pour récupérer la lampe, mais échoue dans son méchant projet.
Aladdin, désormais en possession de la lampe merveilleuse, fait connaissance avec le Génie qui lui autorise 3 vœux à formuler. Le jeune homme va user de sa malice et de la lampe magique pour enfin se rapprocher de la belle Jasmine... Mais Jafar, toujours dans l'ombre, n'a pas dit son dernier mot...

Commentaires

40e long-métrage et 31e "grand classique" de Disney, Aladdin sort en 1992 et sera probablement l'un des plus grands succès de la firme dans ce qu'on appelle "le second âge d'or de Disney", débuté en 1989 avec la Petite Sirène et qui relançait la maison de production après quelques échecs cinématographiques ou sorties anecdotiques.
Aladdin sera d'ailleurs le plus gros succès cinéma en 1992 avec plus de 504 millions de dollars récoltés dans le monde ! Le film s'inspire évidemment du célèbre conte des mille et une nuits mais le revisite et change les noms de nombreux protagonistes, puisant ainsi des références dans "le voleur de Bagdad", un film muet de 1924.

La version américaine d'Aladdin utilisera une star du cinéma pour la voix d'un des personnages, ici le Génie, en la personne de Robin Williams, une première pour Disney. Si le doublage se passe remarquablement, Williams en faisant beaucoup plus que ce qu'on lui demande, les clauses qu'il exigeait quant à l'utilisation de sa voix par Disney ne seront pas respectées et l'acteur restera longtemps brouillé avec la firme, ce qui conduira à son remplacement dans le rôle du génie dans les différentes suites créées au film. Des excuses publiques finiront par amadouer l'acteur qui acceptera de revenir et doubler ses parties sur Aladdin et le roi des voleurs, dont les plages vocales avaient pourtant déjà été enregistrées par son remplaçant, Dan Castellaneta.
Enfin un mot sur les personnages en eux-mêmes, pour souligner qu'Aladdin serait graphiquement inspiré par Michael J. Fox et Tom Cruise, tandis que Jasmine aurait été dessinée d'après Jennifer Connelly. Le méchant Jafar, lui, est davantage inspiré par un autre grand méchant de Disney, la cruelle Maléfique de la Belle au bois dormant.

Le succès d'Aladdin sera réellement énorme et compte parmi les films de Disney encore plébiscités par le public aujourd'hui. Plusieurs "suites" ont été ainsi créées pour le marché vidéo telles le retour de Jafar en 1994 et Aladdin et le roi des voleurs en 1996. Preuve de la popularité du titre, une série animée est même lancée peu après, sans compter les dizaines de jeux vidéos sur toutes les grandes consoles de jeu de l'époque (NES, Game Boy, Megadrive...) et les bandes dessinées.

Doublage
Voix françaises (Studio Télétota) :
Paolo DomingoAladdin
Magali BarneyJasmine
Karine CostaJasmine (voix chantée)
Richard Darboisle Génie
Féodor AtkineJafar
Eric MetayerIago
Teddy Billisle Sultan
Bernard Alanele Colporteur
Mostéfa Stitile Vendeur de pommes
Frank WelkerAbu
Michel Eliasla Caverne aux merveilles, Gazeem, Achmed
Auteur : Kahlone
Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 1 Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 2 Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 3 Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 4 Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 5 Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 6 Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 7 Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 8 Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 9 Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 10 Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 11 Aladdin <i>(Film Disney)</i> - image 12


Disney's Aladdin © Walt Disney
Fiche publiée le 22 février 2010 - Dernière modification le 20 décembre 2016 - Lue 14207 fois