Galaxy Express 999, Le Film

Diffusions
Arrivée en France (cinéma)22 juillet 1995 (Festival Cinémanga)
1ère diff. Cable/Sat/TNT9 août 1999 (Mangas)
Rediffusions04 mars 2001 (Mangas)
02 avril 2006 (TPS Cinéculte)
04 juillet 2009 (IDF1)
Editions
Sortie en VHSdécembre 1996 (Kaze - Kaze Cinémanga - en VF )
octobre 1997 (Kaze - Kaze Cinémanga - en VOSTF )
Sortie en DVD21 décembre 2005 (Déclic Images)
Synopsis

L'histoire prend place dans un monde où l'humanité est en pleine décadence, et où l'homme ne pense plus qu'à devenir immortel. En cela, le rêve ultime de chacun serait d'embarquer à bord du train spatial 999 dont le terminus est Mégalopolis, la planète de métal qui offrira à qui pourra se l'offrir un corps mécanique, et donc, l'immortalité, préservé de la maladie et des souffrances quotidiennes...

Sur Terre, le jeune Tetsurô a vu sa mère se faire abattre par un être sanguinaire, le Comte mécanique, dont le plaisir est de pourchasser les humains et les abattre comme du gibier au cours de chasses morbides. Ivre de vengeance, le jeune garçon jure alors de devenir lui aussi immortel et d'enfin tuer le Comte.
N'ayant pas d'argent, il va voler un billet pour le Galaxy Express 999 mais il est pris en chasse par la police. Il est alors secouru par une étrange jeune femme du nom de Maetel qui lui propose un marché : si Tetsurô l'accompagne sur la planète de métal, elle lui paiera son billet de train. L'accord étant conclu, les deux nouveaux amis embarquent pour un voyage fantastique. Ils feront escale sur autant de planètes dangereuses, et feront connaissance avec autant de personnages inquiétants. Dans sa quête de vengeance, Tetsurô va comprendre quelle vie pathétique offre en fait la vie de cyborg, loin de toute humanité, chaleur et plaisirs, au détour de rencontres déterminantes.
S'il retrouvera la trace du Comte, Tetsurô aura encore un long chemin à faire pour tirer une formidable leçon de son voyage et apprendre la vérité sur la mystérieuse Maetel. L'occasion pour lui de croiser la route des corsaires "hors-la-loi" de l'espace et héros de sa génération : Albator et Emeraldas.

Commentaires

Ce film, grandiose épopée offrant une réflexion sur l'humanité, est tiré d'un manga à succès de Leiji Matsumoto, le créateur d'Albator. En fait, ce film résume à lui seul la longue série animée de Galaxy Express 999, dont une poignée d'épisodes avait été diffusée dans le Club Dorothée à l'époque.

Galaxy Express 999, le film est arrivé en France d'abord par le biais de la vidéo dans les années 90. Alors que sortait un peu tout et n'importe quoi en VHS à cette époque, sous couvert de la mode "Manga", ce film sortait nettement du lot et attirait l'attention, en affichant fièrement le visage du fameux Albator sur sa jaquette. Image quelque peu trompeuse puisque si Albator apparaît effectivement dans le film, il est loin d'y tenir le rôle principal. Pourtant, même si de nombreux acheteurs s'y sont trompés, croyant ainsi se procurer un film dérivé des aventures du corsaire balafré, la fresque épique et poétique décrite dans ce long-métrage a remporté un beau succès à l'époque grâce aussi à ses personnages fascinants et mystérieux (la pathétique Shadow, la belle Claire et son corps transparent, jusqu'à Maetel qui cache plus de secrets qu'on ne le pense) ou humoristiques à l'image du fameux contrôleur de train et son brassard qui ne veut pas rester en place !

Les apparitions de personnages "cultes" comme Albator, Toshirô (qui retrouve ici en VF son nom de Alfred) ou Emeraldas, finissent de donner à ce film ses lettres de noblesse et lui font une jolie réputation.
On notera l'existence de deux autres films dédiés à la saga Galaxy Express : Sayonara Galaxy Express, suite du premier film et paru en 1981 au Japon, et "Galaxy Express 999 Eternal Fantasy" en 1998. C'est aussi en 2003 que le concept du train de l'espace est rééxploité au travers d'une série moderne, Galaxy Railways.

Fin 2005, Galaxy Express ressort enfin en DVD dans une édition à la hauteur de ses qualités, chez l'éditeur Déclic Images. Il sera toutefois passé à la télévision, hélas confidentiellement et uniquement sur le câble, en 1999 puis en 2001... Notons tout de même qu'il fut diffusé au cinéma en France en 1995, dans le cadre du festival Cinémanga.

Doublage
Voix françaises (Studio Chinkel) :
Philippe DavidTetsurô
Stéphanie LafforgueMaetel
Cyrille ArtauxContrôleur du train
Frédéric CerdalComte mécanique, Antarès
Christine ParisProméthium, Luz
Cathy CerdaMère de Tetsurô, mère d'Alfred, Shadow
Gérard RouzierAlbator
Antoine ToméAlfred
Dominique LelongEmeraldas
Philippe RoullierNarrateur, Dr Ban
Auteur : Kahlone
Doublage : Arachnée
Sources :
DVD Déclic Images
Galaxy Express 999 : Film 1 - image 1 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 2 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 3 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 4 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 5 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 6 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 7 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 8 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 9 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 10 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 11 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 12 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 13 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 14 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 15 Galaxy Express 999 : Film 1 - image 16


Ginga Tetsudô 999 © Leiji Matsumoto / Tôei Animation
Fiche publiée le 12 juin 2006 - Dernière modification le 04 mai 2016 - Lue 18574 fois