Perfect Blue

Fiche technique
Nom originalPerfect Blue (パーフェクト・ブル)
OrigineJapon
Année de production1997
ProductionRex Entertainment, Madhouse, Oniro
Durée78 minutes
AuteurYoshikazu Takeuchi
RéalisationSatoshi Kon
ProductionHiroaki Inoue, Masao Maruyama, Takeshi Washitani
ScénariiSadayuki Murai
Direction techniqueKô Matsuo
Chara-DesignHisashi Eguchi, Hideki Hamasu, Satoshi Kon
Direction de l'animationHideki Hamasu
Direction artistiqueNobutaka Ike
Direction du sonMasafumi Mima
CouleursKen Hashimoto
Direction photographieHisao Shirai
MusiquesMasahiro Ikumi
Direction de doublageDanielle Perret
 
» Staff étendu
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)8 septembre 1999
1ère diffusion hertzienne7 juin 2001 (Canal+)
Rediffusions12, 24 et 26 juin 2001 (Canal+)
26 décembre 2007 (Canal+ Cinéma)
Editions
Sortie en VHS2000 (HK Vidéo)
Sortie en DVD20 mars 2003 (HK Vidéo)
Sortie en DVD / Blu-rayPrévu pour 2017 (Kaze)
Synopsis

Après près de deux ans et demi, la jeune Mima décide de mettre un terme à sa carrière musicale au sein du trio des Cham, un "girls band" japonais, pour se lancer dans le métier d’actrice. Comme tout groupe musical, les Cham véhiculent évidemment leur lot d’admirateurs et de fans qui acceptent plus ou moins bien ce changement touchant leur idole vénérée. L’entourage de Mima est lui-même partagé sur cette orientation qu’elle souhaite donner à sa carrière et ses premiers pas sur les plateaux de tournage s’avèrent plutôt limités...

Prise au piège de ce monde différent de celui qui était le sien auparavant, elle va devoir mettre ses principes de côté en tournant une scène osée et posant devant un photographe coutumier des magazines érotiques. Le doute, l’inquiétude et la tristesse s’emparent d’elle, d’autant plus qu’elle découvre avec effroi qu'en plus des menaces et avertissements qu’elle reçoit désormais régulièrement, ses moindres faits et gestes sont retranscrits sur le Web par un inconnu qui l’épie du matin au soir. Et en parallèle, des meurtres fréquents ont lieu non loin d'elle...

Commentaires

Supervisé par Katsuhiro Otomo (Akira, Steamboy), Perfect Blue a marqué lors de sa sortie le cinéma d'animation japonais, par le côté adulte et très dur de ce thriller psychologique. Kon Satoshi était un réalisateur inconnu qui venait alors d'entrer dans le monde des grands. Cet univers qui tourne autour des "otakus", Satoshi décide d'en dénoncer les dérives, et nous livre une héroïne, Mima, qui se perd elle-même dans une sorte de schizophrénie, tandis que les cadavres s'accumulent autour d'elle. On notera d'ailleurs diverses références plus ou moins visibles du réalisateur (Seven, Usual Suspects, Basic Instinct ou les thrillers à la Hitchcok). Basé sur la nouvelle éponyme de Yoshikazu Takeuchi, Perfect Blue critique également la société de consommation japonaise, et notamment l'industrie de l'animation où seul le profit compte (de plus en plus en tout cas) de nos jours.

A noter enfin que Perfect Blue n'était pas prévu en film au début, mais simplement pour la vidéo (plusieurs épisodes). De nombreuses scènes d'origine ont par la force des choses été coupées pour tenir dans un seul film, tout en essayant de garder cette tension grandissante, grâce notamment à un montage efficace. Ce film aurait très bien pu être tourné avec des acteurs, on ne s'étonnera donc pas qu'une adaptation live (inédite chez nous) a été réalisée par la suite.

Auteur : Joe Gillian
Doublage : mauser91
Arachnée
Perfect Blue - image 1 Perfect Blue - image 2 Perfect Blue - image 3 Perfect Blue - image 4 Perfect Blue - image 5 Perfect Blue - image 6 Perfect Blue - image 7 Perfect Blue - image 8 Perfect Blue - image 9 Perfect Blue - image 10 Perfect Blue - image 11 Perfect Blue - image 12


Perfect Blue © Yoshikazu Takeuchi / Rex Entertainment, Madhouse, Oniro
Fiche publiée le 02 avril 2006 - Dernière modification le 19 janvier 2017 - Lue 13284 fois