Love is All

Fiche technique
Nom originalLove is All
OrigineRoyaume Uni
Année de production1974
ProductionHalas and Batchelor Cartoon Films
AnimationHalas and Batchelor Cartoon Films
Nombre d'épisodes1 clip
AuteurRoger Glover, Eddie Hardin
RéalisationLee Mishkin
ProductionRoger Glover (producteur de l'album), Jack King
ScénariiAlan Aldridge
AnimationHarold Whitakker, Nick Spargo
Chara-DesignAlan Aldridge
MusiquesRoger Glover, Eddie Hardin
ChansonsRonnie James Dio
Diffusions
1ère diffusion hertzienne1975 (Antenne 2)
Synopsis

Love is All n'est pas une séquence, mais une chanson dont le clip, entièrement en dessin animé, a marqué toute une génération dans les années 70. On y suivait une grenouille qui chantait, guitare à la main, prônant l'amour entre tous les animaux, malgré leurs différences. Ce sympathique clip met en scène toutes une ribambelle d'insectes et d'animaux, certains déguisés comme au carnaval, portant d'ailleurs le déguisement de leurs ennemis héréditaires dans la nature. Tout ce petit monde suit notre grenouille chanteuse, telle une grande parade, pour un concert final et une fête sympathique jusque tard dans la nuit.

Commentaires

Love is All est un titre inoubliable dont le clip a marqué toute une génération. Composé par Roger Glover, qui n'est autre que le bassiste de Deep Purple, et Eddie Hardin, grand pianiste émérite, la chanson était chantée par Ronnie James Dio, chanteur entre autre du futur Rainbow et de Black Sabbath (sur 4 albums, en remplacement d'Ozzy Osbourne) avant de fonder "Dio". Et quand les grands noms du Hard-Rock décident de se faire un petit break sympatique, cela donne ça, Love is All, et c'est du pur bonheur ! Ce dessin animé était multi-diffusé sur Antenne 2, en interlude lors d'un problème technique ou d'un retard, pour faire patienter.

C'est en 1974 que Roger Glover réalise son premier album solo : "The Butterfly Ball" : c'est un album ambitieux devant servir de BO pour un dessin animé du même nom, adapté d'un livre de William Plomer (écrivain) et Alan Aldridge (illustrateur) (The Butterfly Ball and the Grasshopper's Feast). Roger Glover réunit autour de lui des grands noms du hard-rock, du progressif ainsi que des musiciens de sessions anglais de l’époque. Le résultat est un album très varié ou le hard façon Deep Purple cotoie la pop sympatique. Le single Love Is All, 19ème titre de l'album, sera un immense hit en Europe, notamment en Hollande où il sera n°1 pendant 5 semaines et en France. Mais en Angleterre, le titre, qui était utilisé de manière promotionnelle afin de tester l'intérêt du public, ne marchera pas, et finalement le film ne sera jamais réalisé.

La chanson :
Everybody's got to live together
All the people got to understand
So, love your neighbour
Like you love your brother
Come on and join the band

Well, all you need is love and understanding
Ring the bell and let the people know
We're so happy and we're celebratin'
Come on and let your feelings show

Love is all, well love is all,
Love is all, can't you hear the call
Oh, love is all you need
Love is all you need at the Butterfly Ball

Ain't you happy that we're all together
At the ball in nature's countryside
And although we're wearing different faces
Nobody wants to hide

Love is all and all is love and
It's easy, yes it's so easy
At the Butterfly Ball where love is all
And it's so easy
All you need is love and understanding
Hey, ring the bell and let the people know
We're so happy and we're celebratin'
Let your feelings show

Love is all, yes love is all at the Butterfly Ball
Love is big, love is small
Love is free, love is all
At the Butterfly Ball

When you back's to the wall
When you're starting to fall
You got something to lean on
Love is everything
It can make you sing at the Butterfly Ball
Love is all, I say love is all, yes love is all
At the Butterfly Ball


- produit par Roger Glover
- enregistré à Kingsway Recorders, Londres, 1974


Roger Glover & Deep Purple : Histoire d'une Légende
Après avoir été contacté par 2 producteurs pour fonder un groupe, Jon Lord (bassiste) réunit autour de lui Ritchie Blackmore (guitare) et Ian Paice (batterie). Nous sommes en 1968, Deep Purple vient de naître. Les 1ers chanteur (Rob Evans) et bassiste (Nick Simper) ne resteront que le temps des 3 premiers albums (entre 1968 et 1969) avant que le vrai mythe ne commence. Ian Gillian, chanteur, et enfin Roger Glover, bassiste, rejoignent ce qui va devenir alors en quelques années l’un des plus grands groupes des années 70. In Rock débarque en juin 1970, Fireball en septembre 1971, mais c’est surtout en 1972 que le groupe se fait connaître du grand public avec leur album Machine Head et le single "Smoke on the Water" (qui pour l’anecdote raconte l'incendie de leur matériel et du casino où ils devaient répéter). L’album live qui suivra, le Made in Japan contiendra tous leurs plus grands titres avec un groupe au meilleur de sa forme... en apparence. En effet Ian Gillian et Richie Blackmore ne s’entendent plus vraiment, et après un dernier album en commun (Wo do we think we are), Glover et Gillian quittent le groupe, remplacés par David Coverdale et Glenn Hugues.

Pendant que le nouveau Deep Purple enregistrera Burn puis Stormbringer, Roger Glover s’attèle à son projet solo, The Butterfly Ball, avec beaucoup de beau monde (dont D.Coverdale et G.Hugues justement) ainsi qu’un certain Ronnie James Dio, chanteur alors du groupe Elf. L’album sortira en 1974. Du côté de Deep Purple, le torchon brûle toujours, Blackmore ne supportant plus Coverdale et Hughes. Il quittera finalement son groupe en mai 1975, pour former Rainbow, avec... Ronnie James Dio. Deep Purple sortira un dernier album en 1975 avec un Tommy Bolin qui a la lourde responsabilité de remplacer Blackmore, avant d’éclater finalement. Glenn Hugues entame une carrière solo, David Coverdale forme de son côté Whitesnake (avec de temps en temps Ian Paice et Jon Lord)

Roger Glover réalisera un 2nd album solo en 1978, Elements avant finalement de rejoindre à son tour Rainbow en 1979. Il participera à 5 albums du groupe. C'est alors qu'en avril 1984, on assiste à la renaissance du grand Deep Purple ! Ritchie Blackmore, Ian Gillan, Roger Glover, Jon Lord et Ian Paice se réunissent à nouveau et sortent Perfect Strangers, puis House of Blue Light, 3 ans plus tard. Reformation de courte durée, Blackmore et Gillan se haïssent à nouveau, forçant ce dernier a quitter, une nouvelle fois, le groupe en décembre 1989. Il fut immédiatement remplacé par Joe Lynn Turner, ex-chanteur de Rainbow (le monde est petit). Slaves and Masters sort en 1990. Les producteurs forcent alors à la reconstitution du groupe et pour les 25 ans de Deep Purple, Gillan et Blackmore rejoignent le groupe. The Battle Rages On, est l'album des deuxièmes retrouvailles. Une tournée marquera la conclusion de ce groupe où Blackmore décide de reformer Rainbow et se fera remplacer par un certain Joe Satriani durant la tournée de "Come hell or High Water"...

Steve Morse reprend le flambeau du groupe. Purpendicular (1996) puis Abandon (1998) voient le jour, produits par Roger Glover (il a endossé la fonction de producteur depuis 1974 en fait) et un live est sorti "Live at the olympia 96". La dernière formation de Deep Purple regroupe désormais Ian Paice, Jon Lord, Ian Gillan, Roger Glover et Steve Morse. 2003 voit la sortie de leur 17ème album studio, Bananas.

Auteur : Joe Gillian
Love is All - image 1 Love is All - image 2 Love is All - image 3 Love is All - image 4 Love is All - image 5 Love is All - image 6 Love is All - image 7 Love is All - image 8 Love is All - image 9 Love is All - image 10 Love is All - image 11 Love is All - image 12


Love is All © Roger Glover, Eddie Hardin / Halas and Batchelor Cartoon Films
Fiche publiée le 18 novembre 2003 - Dernière modification le 02 septembre 2016 - Lue 31707 fois