Mahô Shôjo Lalabel : Film

(inédit)
Fiche technique
Nom originalMahô Shôjo Lalabel Umi ga Yobu Natsu Yasumi
(魔法少女ララベル 海が呼ぶ夏休み)
Lalabel la jeune fille magique : La mer appelle à des vacances d'été
OrigineJapon
Année de production1980
ProductionTôei Animation
Durée14 minutes
AuteurEiko Fujiwara
RéalisationKazumi Fukushima
ScénariiHirohisa Soda
AnimationEiji Uemura, Tatsuhiro Nagaki
PlanningYasuo Yamaguchi
Chara-DesignMitsuo Shindo
Direction de l'animationMitsuo Shindo
Direction artistiqueEiji Itô
Direction des décorsEiji Itô
DécorsToshio Nozaki, Toshiaki Marumori
MontageFumio Soda
MusiquesTaku Izumi
Gén. VO interpreté parMitsuko Horie, Columbia Yurikago-Kai
Synopsis

Les vacances d'été sont là et Lalabel se dispute avec sa meilleure amie Teko (Praline dans la VF de la série télévisée) pour savoir si elles vont partir à la mer ou à la montagne. Elles décident de trancher la question à coup de pierre-feuille-ciseaux et c'est Lalabel qui gagne : elles iront donc à la mer. Cela tombe bien, l'oncle de Teko tient justement une pension au bord de la mer, le Flying Fish. Les deux petites filles s'y rendent donc avec leur amie Toko (Clarine) mais à leur arrivée elles apprennent que l'oncle de Teko est parti précipitamment à l'étranger avec sa femme. C'est leur fils, Ryôta, qui les accueille en l'absence de son père. D'autres touristes sont là et sont mécontents d'apprendre le départ du patron. Hokiba (Plumeau), le complice de Biscus (le sorcier rival de Lalabel), arrive à ce moment-là et propose aux touristes de venir dans son hôtel, le Jaws Hotel. Lalabel suspecte immédiatement un mauvais coup et pour cause, l'hôtel a été créé par Biscus, grâce à la magie. Mais surtout, Biscus et Hokiba n'ont aucune expérience dans l'hôtellerie ! Lalabel est bien décidée à aider Ryôta dans l'auberge de son père. Les touristes quand à eux, préfèrent attendre et voir quel sera le meilleur hôtelier.

Le travail est rude dans une auberge et Lalabel et ses amies ont bien du mal, surtout la maladroite Teko ! Tandis que Lalabel triche un peu en utilisant la magie pour pêcher du poisson, Biscus et Hokiba sapent le travail de Teko en mangeant les pastèques qu'elle avait achetées pour leurs clients. Du coup, ceux-ci décident de partir au Jaws Hotel. Lalabel sauve l'affaire en faisant apparaitre de nouvelles pastèques grâce à sa baguette magique. Mais Teko a beaucoup de peine : elle n'a pas réussi à sauver les pastèques qu'elle a achetées, elle n'a pas pu aller pêcher car elle ne sait pas nager et elle a perdu son duel de pierre-feuille-ciseaux avec Lalabel donc elle n'a pas pu aller à la montagne comme elle l'aurait voulu ! Elle soupçonne même son amie d'avoir utilisé la magie pour gagner leur duel ! Pendant que Lalabel essaie de la consoler, le chat de Biscus, Shibe (Pesta dans la VF de la série) chipe les poissons pêchés par Lalabel ! Elle décide donc d'aller en pêcher de nouveaux mais cette fois, elle n'utilisera pas la magie, afin de prouver à Teko qu'elle peut réussir des choses sans tricher. Hélas, Biscus compte tout faire pour l'en empêcher et utilise ses pouvoirs contre elle. Teko, réalisant ce qui se passe, récupère la baguette de Lalabel et plonge dans l'eau (bien qu'elle ne sache pas nager !) pour sauver son amie. Lalabel se venge alors de Biscus et de sa méchanceté ! Biscus et Hokiba font amende honorable et promettent d'aider Ryôta. Les touristes aussi sont décidés à mettre la main à la table car après tout ce n'est pas à des enfants de faire le travail. Le téléphone sonne alors : les parents de Ryôta lui annoncent qu'ils sont de retour. Lalabel et ses amies vont pouvoir enfin profiter de leurs vacances !

De retour chez le couple de personnes âgées qui la loge, les Tachibana (les Verdurin dans la VF de la série), Lalabel, qui est très bronzée, retrouve son chat Bira (Bibichat) et note un nouveau proverbe dans son journal : "Que ses enfants chéris fassent bon voyage" (un proverbe japonais qui n'a pas de correspondance en français mais qu'on aurait pu substituer par "les voyages forment la jeunesse").

Commentaires

Cet unique film de Mahô Shôjo Lalabel (Le Monde Enchanté de Lalabel) a été présenté au festival Toei Manga Festival à l'été 1980 (aux côtés, entre autres, d'une étonnante reprise de Blanche-Neige de Walt Disney !), alors que la série télévisée en était à la moitié de sa diffusion environ. Par rapport à la série, on notera le choix de placer l'action à la mer, ce qui n'est jamais arrivé dans celle-ci.
Ce dépaysement est la principale originalité de ce film dont la durée - 15 minutes - est trop courte (moins que la durée d'un épisode télé classique) pour développer suffisamment l'histoire. Pas de dépaysement en revanche du côté des génériques de début et de fin qui sont les mêmes que ceux de la série télévisée.

A noter que lors de l'élaboration du scénario, il avait été prévu de faire figurer des scènes soi-disant "sexy", comme Lalabel se changeant soudainement en maillot de bain dans le train ou encore Teko se faisant déchirer ses vêtements. Heureusement, ces scènes de mauvais goût (vu l'âge des protagonistes) n'ont pas été gardées dans la version finale qui reste bon enfant.

Auteur : Arachnée
Mahô Shôjo Lalabel : Film - image 1 Mahô Shôjo Lalabel : Film - image 2 Mahô Shôjo Lalabel : Film - image 3 Mahô Shôjo Lalabel : Film - image 4 Mahô Shôjo Lalabel : Film - image 5 Mahô Shôjo Lalabel : Film - image 6 Mahô Shôjo Lalabel : Film - image 7 Mahô Shôjo Lalabel : Film - image 8 Mahô Shôjo Lalabel : Film - image 9 Mahô Shôjo Lalabel : Film - image 10


Mahô Shôjo Lalabelle Umi ga Yobu Natsu Yasumi © Eiko Fujiwara / Tôei Animation
Fiche publiée le 31 décembre 2022 - Lue 1813 fois