Dragon Quest : Dai no daibôken - Buchiyabure!! Shinsei Roku daishôgun

(inédit)
Fiche technique
Nom originalDragon Quest : Dai no daibôken - Buchiyabure!! Shinsei Roku daishôgun
(ドラゴンクエスト ダイの大冒険 ぶちやぶれ!!新生6大将軍)
La grande aventure de Dai, Dragon Quest - Battez-les !! 6 nouveaux généraux
OrigineJapon
Année de production1992
ProductionShûeisha, Tôei Company, Tôei Animation
Durée39 minutes
Auteur mangaRiku Sanjo, Kôji Inada
RéalisationNobutaka Nishizawa
Producteur exécutifChiaki Imada, Tomio Andô
ScénariiJunki Takegami
Direction techniqueTetsuji Nakamura
AnimationKimiharu Obata, Yûji Hakamada, Tatsuhiro Nagaki, Tetsuya Saeki, Yoshinobu Aobachi, Ken Ueno, Ikuno Suzuki, Tatsuya Abe, Toshie Kawamura, Hiroyuki Yokota, Hitoshi Inaba, Kenji Yokoyama (2)
PlanningYoshio Takami, Mutsumi Kidô
Chara-DesignKenji Yokoyama (2)
Direction de l'animationKenji Yokoyama (2)
Direction artistiqueNobuto Sakamoto
DécorsKyôko Nakayama, Masami Hagiwara, Fumiyoshi Kanagawa, Katsutoshi Kobayashi (2), Kaoru Inoda, Makiko Onagi, Etsuko Ogasawara, Mika Sekino
Chef coloristeTsutomu Tsukada
MontageMasaaki Hanai
Direction photographieHidetoshi Watanabe
MusiquesKôichi Sugiyama
Gén. VO interpreté parJirô Dan
Synopsis

Alors que le général en chef de l'armée des démons, Hadlar, se désespère de l'échec de ses troupes, Galvass, le tacticien de cette même armée, entre en scène. Resté jusqu'ici dans l'ombre d'Hadlar, il est bien décidé à prendre la place de ce dernier. Pour ce faire, il compte utiliser les 5 généraux placés sous ses ordres pour se débarrasser de Dai et de ses compagnons. Les 5 généraux en questions se nomment Beglom, commandant des super dragons, Zangrey, commandant des cent fauves, Double Doller, commandant des ombres maléfiques, Blagun, commandant du feu et de la glace, Deathskull, commandant des morts-vivants, et Menelo, commandante des fantômes.
Les généraux attaquent Dai et ses compagnons alors que ceux-ci sont en train de travailler à la reconstruction du royaume de Papnica. Nos héros résistent vaillamment à leur assaut mais Menelo réussit à assommer Maam, qui tentait de protéger la princesse Leona. C'est alors que Deathskull s'empare de l'âme de Maam ! Galvass compte se servir de l'âme de la jeune femme afin d'attirer Dai et ses compagnons dans un piège. Bien que de grands magiciens soient au chevet de Maam, ils sont incapables de la sauver. Pire, si son âme ne retourne pas dans son corps d'ici 24 heures, elle mourra. Dai, Pop et Leona n'ont pas d'autre choix, ils doivent se rendre dans la forêt de Berna, que Galvass a transformé en un sinistre lieu pour en faire son repaire. Les combats s'annoncent difficiles pour nos amis amis heureusement Crocodine et Hyunckel viennent leur prêter main forte. Tous ensemble, réussiront-ils à vaincre les généraux et à sauver Maam ?

Commentaires

Ce troisième et dernier film de Dragon Quest : Dai no daibôken, alias Fly dans nos contrées, a été - comme les précédents - projeté durant le Toei Anime Fair. Il était accompagné du 7ème film de Dragon Ball Z et du 1er des 2 films de Rokudenashi Blues (aussi connu chez nous sous le titre Racaille Blues).
C'est le seul film de la licence à avoir été réalisé par le réalisateur de la série, Nobutaka Nishizawa (qui avait tout de même supervisé le deuxième film). Paradoxalement, c'est aussi le seul des 3 films dont le design des personnages n'a pas été signé par Yasuchika Nagaoka (character design de la série) mais par Kenji Yokoyama.
Comme pour le 2ème film, on retrouve les génériques de la série en ouverture et en conclusion, aucune chanson originale n'a été enregistrée pour l'occasion. On notera toutefois l'ajout sur les génériques de sound effects et d'interventions des seiyû (voix japonaises).

L'action de ce moyen-métrage peut se situer entre les épisodes 37 et 38, c'est à dire juste après la bataille de Frazard et avant la séparation d'avec Maam. La princesse Leona, qui vient d'être délivrée par Dai, est présente dans le groupe des héros et on voit le début des travaux de reconstruction du royaume de Papnica.
Par rapport aux deux précédents films, il y a beaucoup plus d'action même si les combats sont très courts, la durée de 39 minutes ne permettant pas de développer ceux-ci. Le résultat est très similaire aux films de Dragon Ball Z et de Saint Seiya développés par la Toei, on retrouve donc les mêmes points forts et les mêmes points faibles de ce type de production. D'un côté, l'animation est très belle et largement supérieure à celle de la série mais de l'autre l’histoire n'est pas très originale et les nouveaux généraux ont des pouvoirs très similaires à ceux de la série et du manga, ce qui ne les rend pas spécialement marquants.

Auteur : Arachnée
Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 1 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 2 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 3 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 4 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 5 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 6 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 7 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 8 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 9 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 10 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 11 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 12 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 13 Dragon Quest : Dai no daibôken - Film 3 - image 14


Dragon Quest : Dai no daibôken - Buchiyabure!! Shinsei Roku daishôgun © Riku Sanjo, Kôji Inada / Shûeisha, Tôei Company, Tôei Animation
Fiche publiée le 21 octobre 2022 - Dernière modification le 13 novembre 2022 - Lue 1156 fois