Dragon Ball Z Gaiden : Saiyajin Zetsumetsu Keikaku

(inédit)
Fiche technique
Nom originalDragon Ball Z Gaiden : Saiyajin Zetsumetsu Keikaku
(ドラゴンボールZ 外伝 サイヤ人絶滅計画)
Dragon Ball Z hors-série : Le Plan d'Éradication des Saïyens
OrigineJapon
Année de production1993
ProductionBandai
AnimationTôei Animation
Nombre d'épisodes2
Auteur mangaAkira Toriyama
RéalisationShigeyasu Yamauchi
Assistant-réalisationHidehiko Kadota (OAV 1), Haruhisa Okamoto (OAV 2)
ProductionKôzô Morishita
ScénariiTakao Koyama
AnimationTomekichi Takeuchi, Yôko Iizuka, Kazuya Hisada, Naoki Tate, Masahiro Shimanuki, Yôichi Ônishi, Naotoshi Shida, Tadayoshi Yamamuro, Hideko Okimoto, Kôji Nashizawa, Hitoshi Inaba
Direction de l'animationMasahiro Shimanuki
Direction artistiqueKen'Ichi Tajiri
DécorsMotoyuki Tanaka, Tadao Kubota, Hitomi Kurihara, Hisashi Ikeda, Junko Shinada
LayoutTadao Kubota
MontageShin'Ichi Fukumitsu
MusiquesKeiju Ishikawa
Gén. VO interpreté parAucun (Générique instrumental)
Synopsis

Alors que Son Gohan ramène du bois de cheminée à la maison, il montre à son père, Son Gokû, que le bois est complétement desséché. Mister Popo arrive alors et leur explique que Dende l’a envoyé pour les prévenir que le "Destron Gas", un gaz d’origine extra-terrestre, se répand dans la forêt et détruit peu à peu celle-ci. Mais ce gaz ne détruit pas que la végétation, il est également toxique pour les êtres vivants... y compris les Sayajins (Saïyens en VF) ! Son Gokû a l’idée d’aller voir Bulma pour qu’elle enquête sur ce phénomène. Celle-ci va faire des recherches avec son père pendant que Son Gokû va chercher le lieu d’origine d’où s’échappe le "Destron Gas". Or, celui-ci est apparu dans 4 parties différentes du globe : le ravin du Grand Apollon, le désert près de la pyramide, l’île du volcan Poco Poco et enfin le continent de la banquise. Tandis que Piccolo se joint à Son Gokû et Son Gohan, des ennemis font leur apparition pour les empêcher de partir mais ils sont vite mis K.O., bien que le "Destron Gas" ait quelque peu fait baisser l’énergie vitale de nos héros. Son Gokû ne peut par exemple pas utiliser son fameux Kamehameha ! Par chance, l'effet du gaz se dissipe au fur et à mesure que Son Gokû et ses amis se battent.

Aux 4 coins du globe, Son Gokû, Son Gohan et Piccolo retrouvent les machines d’où s’échappent le gaz mortel et les détruisent, après avoir abattu leurs gardiens. Ils se retrouvent ensuite tous les trois sur la banquise, face au mur des glaces éternelles, où se trouve la dernière machine. Mais cette fois, ce sont de nombreux ennemis qui sont là pour garder le générateur. Son Gokû, Son Gohan et Piccolo sont un peu submergés par le nombre mais heureusement Vegeta et Trunks arrivent pour leur prêter main forte. Alors que les derniers défenseurs sont battus et que le générateur est détruit, Dende appelle nos amis pour les prévenir que le "Destron Gas" se répand de plus en plus. En effet, une cinquième machine a fait son apparition dans la capitale de l’Ouest ! Le groupe de Sayajins et Piccolo s’y rendent sur le champ et tente de détruire le générateur mais une barrière les en empêche. C’est alors qu’une voix se fait entendre pour les narguer... Il s’agit de celle de Freezer, qui avait pourtant été tué par Trunks ! Et ça n’est pas tout, il est accompagné de son frère Cooler, Tullece (Thalès en VF) et Slug !

Son Gohan, Son Gokû, Piccolo et Trunks combattent respectivement Tullece, Cooler, Slug et Freezer. Mais ils remarquent rapidement qu’il y a un problème : plus ils se battent, plus l’énergie de leurs opposants augmente ! Kaiô contacte Son Gokû par télépathie et lui apprend qu’il s’agit en réalité de "Ghost Warriors", autrement dit des fantômes. Pour les battre, il faut faire disparaître complément leurs corps. Aussitôt fait, Kaiô leur explique d’où viennent les "Ghost Warriors" et le "Destron Gas" : c’est le Dr Raichi, un Tsufurujin (Tsuful) qui les a créés. Les Tsufurujins étaient les habitants d’origine de la planète Vegeta (originellement, la planète Plant) qui avaient été éliminés par les Sayajins. Le Dr Raichi est le seul rescapé de sa race et il est bien décidé à faire disparaître les derniers Sayajins. Nos amis décident donc de partir pour la planète des ténèbres, où vit désormais le Dr Raichi, afin de se débarrasser de lui et du "Destron Gas"...


» Résumé complet


Commentaires

Cette courte série d’OAV dérivée de la série Dragon Ball Z est l’une des rares déclinaisons animées de cette œuvre culte à ne pas avoir été importée officiellement en France, à cause d’un problème de droits. Elle n’a d’ailleurs été éditée qu’au Japon. Produits par Bandai, ces deux épisodes ont été commercialisés en VHS pour accompagner la sortie du jeu vidéo éponyme sur la console Famicom (équivalent de la Nintendo Entertainment System ou NES en Occident). En effet, ils ne se contentent pas de présenter une histoire complète en 50 minutes, on y trouve des conseils et des astuces pour finir le jeu vidéo (elles sont d'ailleurs considérées comme des "Visual Guides").
En 1994, le jeu est réédité sur Playdia (console créée par Bandai et jamais sortie en dehors du Japon) et pour l'occasion, 3 nouvelles fins alternatives sont proposées (en plus de la fin officielle dans laquelle Hatchiyack est vaincu par les 4 Saïyens) : dans la première, Hatchiyack devient géant et Son Gokû le détruit en s’infiltrant dans son corps, dans la deuxième Son Gokû vainc Hatchiyack avec le Genki dama et dans la troisième, le Dr Raichi est absorbé par un parchemin et Hatchiyack n'intervient pas. On trouve aussi quelques scènes alternatives mineures lorsque le joueur se trompe dans l’histoire et envoie un personnage a un endroit où il n’est pas censé aller.

En occident, ce titre a longtemps été réclamé par les fans (en France, le Dorothée Magazine en avait notamment longuement parlé, en le présentant sous le titre de La revanche du Docteur Egui, et ce alors que l’antagoniste de l’histoire est le Dr Raichi !) mais sans succès. Il a donc fallu se tourner vers l’import, les OAV ayant été éditées en VHS en 1993 puis rééditées en 2003 sous format DVD (mais sans remasterisation) en tant que bonus de la Dragon Box Z part 2. Consciente de l’attente des fans, la Toei Animation décide de produire sa propre version en 2010 : Le Plan d'Éradication des Super Saïyens. Cette fois, le titre sera disponible pour les fans étrangers.

Le réalisateur de ces 2 OAV n’est autre que Shigeyasu Yamauchi, réalisateur des films Moetsukiro!! Nessen - Hagesen - Chou Gekisen / Broly le super guerrier, Kiken Nafutari! Chou Senshi wa Nemuretai / Rivaux Dangereux et Fukatsu No Fyûjon !! Gokû To Bejîta / Fusions. Sa présence est un gage de qualité et les combats sont d'ailleurs très réussis.
En revanche, les musiques ne sont pas de Shunsuke Kikuchi (compositeur de la série) mais de Keiju Ishikawa et le résultat est pour le moins surprenant. Il faut dire que ce sont les mêmes musiques que celles du jeu (mais en version réorchestrée). Étonnamment, le jeu sur Playdia utilisera des musiques différentes (dont certaines sont disponibles sur l'album "Dragon Ball Z Music Fantasy").
L’histoire de ces OAV inspirera manifestement à la Toei le personnage de Baby, l’antagoniste principal de Dragon Ball GT, né des expériences du Dr Myû, un ancien Tsuful, comme le Dr Raichi.

Avant Gaiden : Saiyajin Zetsumetsu Keikaku, il existait déjà en 1992 une autre OAV sortie en VHS pour accompagner un jeu vidéo, édité sur la "console" Terebikko : Atsumare!! Gokû World (Réunissez-vous ! Le Monde de Gokû). Le Terebikko était plus un combiné téléphonique qu'une console puisqu'il sonnait pour poser des questions au joueur en fonction de la scène que celui-ci avait vue sur la VHS et il fallait appuyer sur l'une des 4 touches pour répondre. L’histoire est très simple : Son Gokû et ses amis empruntent la machine à voyager dans le temps de Trunks et revoient des scènes de leur passé. Cette OAV reste purement anecdotique (même si on peut revoir certaines scènes de Dragon Ball avec une animation légèrement plus moderne), ce qui explique qu’elle n’a jamais été plébiscitée comme Gaiden : Saiyajin Zetsumetsu Keikaku.

Merci au bien nommé Dr Raichi pour ses précisions.

Auteur : Arachnée
Dragon Ball Z Gaiden - image 1 Dragon Ball Z Gaiden - image 2 Dragon Ball Z Gaiden - image 3 Dragon Ball Z Gaiden - image 4 Dragon Ball Z Gaiden - image 5 Dragon Ball Z Gaiden - image 6 Dragon Ball Z Gaiden - image 7 Dragon Ball Z Gaiden - image 8 Dragon Ball Z Gaiden - image 9 Dragon Ball Z Gaiden - image 10 Dragon Ball Z Gaiden - image 11 Dragon Ball Z Gaiden - image 12 Dragon Ball Z Gaiden - image 13 Dragon Ball Z Gaiden - image 14


Dragon Ball Z Gaiden : Saiyajin Zetsumetsu Keikaku © Akira Toriyama / Bandai
Fiche publiée le 06 août 2023 - Lue 2395 fois