La Passion Van Gogh

Diffusions
Arrivée en France (cinéma)11 octobre 2017
1ère diffusion30 octobre et le 22 novembre 2019 (Arte)
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray27 mars 2018 (TF1 Vidéo)
Synopsis

1890. Le peintre de génie Vincent Van Gogh se donne la mort, à 37 ans, dans la commune d'Auvers-sur-Oise, après une première tentative ratée.
Un an plus tard, en Provence, le postier Joseph Roulin, grand ami du peintre, charge Armand, son fils impulsif et porté sur la boisson, de remettre une lettre à Theo Van Gogh, le frère de Vincent, tous deux ayant entretenu une longue relation épistolaire. Armand accepte, mais apprend la mort de son destinataire, terrassé par la syphilis quelques mois auparavant.
Intrigué par les circonstances du décès de Vincent, Armand se rend à Auvers-sur-Oise afin de retracer l'itinéraire de l'artiste avant son geste fatal, de ses relations avec ses habitants à son point de vue à la fois émerveillé et torturé sur le monde qui l'entourait...

Commentaires

La Passion Van Gogh est le projet démentiel du duo de réalisateurs Dorota Kobiela et Hugh Welchman. Tout d'abord pensé pour être un court-métrage, il devient finalement un long-métrage pour le cinéma, en partie financé via une campagne de financement participative et pour l'autre partie par des studios et des producteurs britanniques et polonaises.
Ce qui fait la particularité du film est qu'il a été d'abord animé en rotoscopie, avec des acteurs qui ont été filmés sur fond vert, puis chaque image du film a été peinte à la main. Le scénario illustre les circonstances de la mort de Van Gogh, basé sur les nombreuses lettres qu'il écrivit à son frère Théo, avec pour protagonistes des personnes réelles l'ayant côtoyé et qui ont eu droit à leurs portraits. Le film raconte une histoire à partir de certains des plus célèbres tableaux du peintre, qui seront fidèlement reconstitués dans ce film : Par exemple, Le Bord de l'Oise à Auvers illustre la scène du batelier lors de son interrogatoire par Armand, Le Café de Nuit sert d'introduction aux personnages, Margueritte au Piano nous montre le quotidien austère et bridé de Margueritte, etc. Le film contient de nombreux retours en arrière qui, afin de se démarquer du présent, ne sont pas peints mais crayonnés, comme de nombreux autres dessins de Van Gogh, suggérant un passé à l'état d'ébauche annonçant un instant présent terminé et peint sur toile.
L'animation et la peinture furent réalisées dans une vingtaine de pays par plus d'une centaines de personnes, dans un délai par ailleurs restreint. Au total, 65 000 toiles ont étés utilisées dans le film.

La perspective de mettre en scène l'œuvre du peintre n'est cependant pas inédite : Rêves, un film à sketchs réalisé par Akira Kurosawa et Ishirô Honda en 1990, montrait son protagoniste, lors d'une des nombreuses séquences oniriques du film, déambuler à l'intérieur des célèbres tableaux. Van Gogh y était alors interprété par le cinéaste Martin Scorcese.
Contrairement à ce qui est largement dit autour de ce film, ce n'est pas le tout premier long-métrage à avoir été entièrement peint à la main. Cet honneur revient à Dalias Idok (Les Temps Héroïques en VF), un film hongrois réalisé en 1984 par Jozsef Gémes, lui aussi réalisé à la peinture à l'huile.
La musique fut écrite par Clint Mansell, compositeur attitré du réalisateur Darren Aranofsky, qui s'est inspiré de Frédéric Chopin, un artiste qui fut très souvent associé à Van Gogh. Un documentaire sur les prémisses du film et qui sert de making-of, Loving Vincent : The Impossible Dream, sortira en 2019.

La version française est de très bonne facture. Pierre Niney, un acteur de renommée peu habitué à l'exercice du doublage, prête sa voix à Armand, pour un résultat honnête, parvenant à s'oublier derrière le personnage.
Le film fut un succès au box-office dans le monde entier, notamment en Asie, et reçut plusieurs récompenses et nominations dans divers festivals, dont le Prix du Public à Annecy et une nomination à l'Oscar du Meilleur Film d'Animation.
Le scénario, s'il ne brille pas forcément car il est volontairement simpliste avec un rythme lent, développe des personnages forts et met en exergue les derniers instants d'un artistes tourmentés, se concentrant sur son ressenti émotionnel. Visuellement, le film est une beauté graphique. La peinture, bien qu'inévitablement tremblotante du fait qu'elle a été effectuée à la main et par différentes personnes, est parfaitement homogène et rend parfaitement justice à l'œuvre de Van Gogh, autant pour l'esquisse de ses portraits que pour l'impressionnisme de ses paysages. Un soin tout particulier a même été accordé à la lumière et au changement de temps. Ainsi, lors d'une conversation entre Armand et Adeline à l'auberge, on constate que le temps se couvre progressivement et qu'en conséquence les couleurs du décors et des personnages s'assombrissent, sans que ça ne choque le spectateur.
La Passion Van Gogh est un magnifique film et la preuve que le cinéma, avant d'être une machine engrangeant du profit, est avant tout une œuvre d'art.

Doublage
Voix françaises (Studio AGM Factory) :
Pierre NineyArmand Roulin
François DelaiveVincent Van Gogh
Gabriel Le DozeLe Dr. Gachet
Chloé BerthierMargueritte Gachet
Danièle DouetLouise Chevalier
Gérard BoucaronJoseph Roulin
Philippe CatoireLe père Tanguy
Delphine RivièreAdeline Ravoux
Xavier FagnonLe batelier
Jérôme WigginsAubergiste Ravoux
Philippe AriottiLe Dr. Mazery
Guillaume LebonLe lieutenant Paul-Eugène Milliet
Boris RehlingerLe gendarme Rigaumon
Philippe BozoHenri de Toulouse-Lautrec
Acteurs & Actrices
Douglas Booth (2)Armand Roulin
Robert GulaczykVincent Van Gogh
Jerome FlynnLe Dr. Gachet
Saoirse RonanMargueritte Gachet
Helen McCroryLouise Chevalier
Chris O'DowdJoseph Roulin
John SessionsLe père Tanguy
Eleanor TomlinsonAdeline Ravoux
Aidan TurnerLe batelier
Graham PaveyAubergiste Ravoux
Bill Thomas (2)Le Dr. Mazery
Robin HodgesLe lieutenant Paul-Eugène Milliet
Martin HerdmanLe gendarme Rigaumon
Holly EarlLa Mousmé
Cesary LukaszewiczTheo Van Gogh
Marcin SosinskiRené Secretan
James GreeneLe vieux paysan
Joe StuckeyLe garçon roux
Adam PabudzinskiHenri de Toulouse-Lautrec
Piotr PamulaPaul Gauguin
Auteur : mauser91
Sources :
Blog Vagabond's Movie Screenshots (images)
La Passion Van Gogh - image 1 La Passion Van Gogh - image 2 La Passion Van Gogh - image 3 La Passion Van Gogh - image 4 La Passion Van Gogh - image 5 La Passion Van Gogh - image 6 La Passion Van Gogh - image 7 La Passion Van Gogh - image 8 La Passion Van Gogh - image 9 La Passion Van Gogh - image 10 La Passion Van Gogh - image 11 La Passion Van Gogh - image 12 La Passion Van Gogh - image 13 La Passion Van Gogh - image 14 La Passion Van Gogh - image 15 La Passion Van Gogh - image 16 La Passion Van Gogh - image 17 La Passion Van Gogh - image 18 La Passion Van Gogh - image 19 La Passion Van Gogh - image 20 La Passion Van Gogh - image 21 La Passion Van Gogh - image 22 La Passion Van Gogh - image 23 La Passion Van Gogh - image 24 La Passion Van Gogh - image 25


Loving Vincent © / Breakthru Films, Silver Reel, Polish Film Institute, Sevenex Capital Partners, Odra-Film
Fiche publiée le 15 juillet 2021 - Dernière modification le 08 août 2021 - Lue 1236 fois