Tiny Toons : Spécial Show Effroi

Diffusions
1ère diffusion hertzienneOctobre 1995 (Canal+ - Décode pas, Bunny!)
Rediffusions3 octobre 2018 (Boing TV)
24 décembre 1995 (TCM)
Synopsis

L'aspirateur révélateur
Plucky vit en compagnie de son ami Hamton dans la même maison. Si il apprécie sa compagnie, il ne supporte pas l'aspirateur de ce dernier qu'il trouve outrageusement bruyant et totalement insupportable ! Il décide alors de détruire l'infâme machine infernale durant le sommeil de son ami... et y parvient ! Cependant, arrivera-t-il à cacher à Hamton la destruction de son aspirateur préféré ?

Atchoum le petit fantôme

Atchoum est un gentil fantôme en quête d'amitié. Le problème c'est qu'il terrorise tous ceux qu'il rencontre et ses éternuements explosifs anéantissent tout sur leur passage ! Hazel la sorcière charge Petit Minet de se débarrasser une fois pour toutes de la souris fantôme Atchoum qui a élu domicile chez elle. Mais comment notre infortuné chaton va-t-il pouvoir le neutraliser alors qu'il est intangible et insaisissable ?

Le chien des Basketville

Babs Bunny interprète une complainte qui émeut puis enthousiasme plusieurs personnes dans une taverne. Notre lapine s'apprête à repartir poursuivre son voyage quand tout à coup, elle entend des aboiements au loin. Ces bruits terrorisent les villageois qui se mettent dans tous leurs états ! Le doyen du village explique à Babs que depuis une dizaine d'années, une créature terrifiante sévit dans leur village et dévore quiconque se trouve sur son chemin. Le seul à avoir pu croiser son chemin et survivre est un homme du nom de Patty mais qui a perdu l'usage de la parole depuis ! Heureusement un des villageois Sean a trouvé une parade : il suffit de mettre de fausses cornes sur la tête pour ne pas être attaqué par la bête ! Néanmoins, est ce que cela sera suffisant pour échapper à ce monstre ?

Fuel

Calamity Coyote conduit tranquillement sa voiture, quand tout à coup, il se fait pourchasser par un camion fou qui l'envoie valdinguer dans le décor ! L'automobile a beau être anéantie, le camion persiste à traquer Calamity et à vouloir l'écraser ! Mais qui donc peut être le mystérieux chauffeur à vouloir l'aplatir comme une crêpe ?

Daniel Pied Palmé

L'avocat talentueux Daniel Pied Palmé doit protéger son client Montana Max qui a commis l'erreur de conclure un pacte avec le Diable, Lucifer en personne ! Daniel parviendra-t-il à innocenter son client aux yeux de la cour afin que ce dernier ne soit pas contraint de vendre son âme au Diable ?

Oh Buster !

Plucky Duck a hérité d'un manoir que son oncle Mortimer lui a légué. L'ennui, c'est que l'établissement en question est lugubre et sinistre à souhait. Buster Bunny explore les environs du manoir mais avant cela demande à Plucky de clamer "Oh Buster !" s'il est confronté au moindre pépin. Cela ne manque pas d'arriver car toutes les fois où Buster s'absente, Plucky se retrouve face à des monstres effrayants, mais à chaque fois que son ami se pointe, ceux-ci se volatilisent et Buster ne croit pas un mot de ce que Plucky dit...

La nuit des nuls vivants

Gogo le Dodo et ses amis de Wackyland vivent un véritable cauchemar : ils sont perpétuellement harcelés et poursuivis par des quêteurs, des colporteurs et des enquiquineurs ! Arriveront-ils à échapper à ces empêcheurs de tourner en rond ?

Frankenmyra

Frankenmyra a réalisé l'impensable : elle a ressuscité un mort ! Son objectif étant d'avoir un animal de compagnie immortel qu'elle pourra ensuite cajoler, chouchouter et serrer très très fort pour l'éternité ! Cependant elle ainsi que son assistant Dizzygore ne vont pas tarder à réaliser qu'ils ont commis une terrible erreur...

Un diablotin sur une aile

Hamton et Plucky voyagent dans un avion, ce qui ne rassure pas du tout ce dernier qui a une peur panique des voyages aériens ! Hamton cependant par ses paroles réconfortantes persuade son ami que l'avion est le moyen de transport le plus sûr qui soit. Alors que Plucky finit par se détendre, il découvre avec horreur qu'un Gremlin s'apprête à détruire une des ailes de l'avion ! Comment va-t-il empêcher le Gremlin de provoquer une catastrophe alors que personne ne le croit ?

Commentaires

La série animée les Tiny Toons qui marqua la renaissance des studios d'animation de la Warner Bros s'est achevée en 1992 pour céder la place l'année suivante aux Animaniacs. Néanmoins la Warner Bros ne délaissa pas pour autant les personnages et ceux-ci revinrent dans deux épisodes spéciaux : Tiny Toons: Spring Break (inédit en France) et celui dont traite cette fiche Tiny Toons : Spécial Show Effroi (Tiny Toons Night Ghoulery en VO).

Il devait initialement être diffusé sur la chaîne Fox en octobre 1994, finalement, sa diffusion fut décalée au 28 mai 1995. Il fut diffusé en France dans l'émission Décode pas Bunny en octobre de la même année. Ce téléfilm tourne en dérision des grands classiques de la littérature, du cinéma et de la télévision horrifiques et fantastiques.

Cet épisode spécial est en fait une parodie de la série live américaine Night Gallery, Babs Bunny en tant que présentatrice et animatrice reprend en quelque sorte le rôle de l'acteur Rod Serling en présentant les différentes histoires.
Cette émission avait déjà été pastichée dans le quatrième épisode spécial Halloween des Simpson où Bart Simpson faisait office de présentateur. Néanmoins, comme on pouvait s'y attendre avec Babs, celle-ci se montre beaucoup plus délirante et exubérante que le fils aîné de la famille Simpson en nous gratifiant de plusieurs imitations de son cru !

L'introduction de l'épisode spécial nous donne déjà la ton puisque nos héros se déguisent en personnages célèbres : on voit Plucky revêtir le costume de Freddy Krueger, tandis que Fifi s'habille comme Dot des Animaniacs alors que Hamton est déguisé en Barney Laroche, le meilleur ami de Fred Pierrafeu de la série de Hanna Barbera Les Pierrafeu !

Le premier récit intitulé L'aspirateur révélateur est une parodie du récit du romancier Edgar Allan Poe le cœur révélateur au cours duquel le narrateur assassine un vieil homme vivant chez lui dont l’œil de "vautour" le rendait fou. Il s'adresse perpétuellement au lecteur, tentant de le convaincre qu'il n'est pas fou et qu'il est rationnel. Il dépèce sa victime et cache les morceaux sous le plancher. Son voisin et ses représentants de l'ordre viennent se rendre sur le lieu du crime et le narrateur est persuadé avoir commis le crime parfait. Tout à coup, il entend perpétuellement un cœur battre ce qui le bouleverse (il croyait que c'était celui du vieil homme alors que c'était le sien !), le poussant à avouer son crime aux officiers et expliquant avoir caché les morceaux du cadavre sous le plancher de la chambre de celui-ci. Le schéma narratif est assez similaire dans les Tiny Toons mais en beaucoup plus comique, et là, c'est le bruit assourdissant de l'aspirateur qui pousse Plucky à tout avouer à Hamton; quant aux morceaux de l'appareil, ils étaient cachés sous le plancher du salon ! Anecdote amusante : on voit Plucky glisser malencontreusement sur un jouet de la batmobile au design identique à celui des deux films Batman de Tim Burton et à celui de Batman la série animée de Bruce Timm !

Atchoum le petit fantôme est tout simplement une parodie du célèbre cartoon de Famous Studios Casper le gentil fantôme, Sneezer endossant le rôle de Casper ! Quant à Petit Minet, vers la fin de l'histoire, il porte le même costume et attirail que les Ghostbusters de S.O.S Fantômes !

Le chien des Basketville est un pastiche du roman Le chien des Baskerville de Conan Doyle au cours duquel le détective Sherlock Holmes mène une enquête sur un chien diabolique crachant du feu et pourchassant la famille Baskerville. Sauf que dans les Tiny Toons, la dite bête s'en prend indifféremment à tout le monde sauf à celles et ceux portant des cornes de cerf !

Fuel est une parodie de Duel qui est le tout premier long métrage réalisé par Steven Spielberg ! Calamity Coyote reprenant le rôle de David Mann interprété par Dennis Weaver. Ce segment permet quoi qu'il en soit à Steven Spielberg en tant que producteur exécutif de se livrer à une savoureuse autodérision de l'un de ses films les plus célèbres !

Daniel Pied Palmé est quant à lui une parodie du film Tous les biens de la terre l'adaptation cinématographique de la nouvelle éponyme de Stephen Vincent Benét où un avocat tente au cours d'un procès d'innocenter son client ayant conclu un pacte avec le Diable... Parmi les spectateurs venus assister au procès de Montana Max, nous pouvons voir Beaver et Hoghead des caricatures de Beavis et Butthead apparus dans l'épisode spécial Tiny Toons Spring Break ainsi que Mr Director, caricature de Jerry Lewis qui est un personnage récurrent des Animaniacs.

Oh Buster ! est un segment qui rend hommage au duo d'acteurs comiques Abbot et Costello qui étaient très populaires aux Etats-Unis dans les années 40 et 50. Par ailleurs dans le prologue de ce segment, nous pouvons voir Gene Siskel et Roger Ebert deux critiques professionnels très populaires auprès du public américain qui critiquaient des films sortis au cinéma dans une émission intitulée Siskel and Ebert at the movies. Ils concluaient toujours leurs critiques en levant le pouce quand ils avaient apprécié un film ou en le baissant quand ils ne l'avaient pas aimé.

La nuit des Nuls Vivants est un segment qui tourne en dérision un grand classique du cinéma horrifique, le célèbre La Nuit des Morts Vivants de George Romero qui révolutionna les films d'épouvante avec des zombies et des morts vivants... Sauf qu'ici, Gogo le Dodo et ses amis de Wackyland sont importunés par des humains "ordinaires" un peu trop envahissants. Vers la fin de l'histoire Gogo et sa bande se retrouvent face au "plus grand fan des Tiny Toons du monde" qui parle de l'épisode "Les trois fantastiques" de la série (qui existe réellement) faisant la part belle à Babs Bunny, Shirley la Louf ainsi que Fifi la Mouffette. Quant au fait qu'il demande ensuite quand Fifi aura droit à une série spin off dont elle serait l'héroïne principale, c'est un clin d’œil cocasse adressé aux nombreux fans de la série adorant Fifi, celle-ci étant l'un des personnages féminins les plus populaires du show avec Babs. Cependant ce "grand fan" est inspiré d'une histoire vraie hélas assez sordide car il est également la caricature d'un homme réel prénommé Dennis Falk. C'était un fanatique obsédé par Tress MacNeille la comédienne interprétant Babs en version originale qu'il harcelait et qui lui envoyait régulièrement des lettres glauques. MacNeille était tellement terrorisée par cet individu qu'elle refusa catégoriquement de se rendre dans des conventions ayant lieu dans la région où celui-ci vivait !

Frankenmyra est une satire du roman horrifique de Mary Shelley Frankenstein adapté à de multiples reprises au cinéma, les adaptations les plus connues étant celles où Boris Karloff interprète la créature de Frankenstein. Elmyra reprend le rôle du docteur Victor Frankenstein et Dizzy celui de son valet Igor. Pour ce qui est de la créature, c'est Gossamer qui joue le rôle, ce monstre ayant été créé par Chuck Jones dans le cartoon Hair Rising Hare/Dîner de monstres avec Bugs Bunny. Par ailleurs, l'une des scènes les plus drôles de l'épisode est celle où Elmyra demande à Dizzy de lui passer le Cortex et celui-ci lui donne... Cortex la souris mégalomane voulant conquérir le monde de Minus et Cortex !

Un diablotin sur une aile le dernier segment quant à lui est une parodie de l'épisode "Cauchemar à 20 000 pieds" de la série La 4e dimension où Plucky Duck reprend le rôle de Bob Wilson interprété par William Shatner. Le segment fait d'ailleurs une référence à Star Trek (Shatner étant mondialement connu pour son rôle du capitaine Kirk), Plucky faisant à Hamton le salut vulcain, même si dans la série, c'était Spock interprété par Léonard Nimoy qui l'utilisait le plus fréquemment accompagné de la phrase "Longue vie et prospérité". Toujours à propos de Star Trek, le design de l'hôtesse de l'air est inspiré de Nihcelle Nichols, l'actrice qui interprétait Nyota Uhura l'officier des communications de l'Enterprise. Quant au gremlin, c'est celui du cartoon de Bob Clampett Falling Hare/Lapin et lutin où celui-ci en a fait voir des vertes et des pas mûres à Bugs Bunny ! D'ailleurs Plucky et Hamton ainsi que Babs et Buster avaient déjà eu affaire à ses congénères dans l'épisode "Aventure au centre de la terre".

Tiny Toons: Spécial Show Effroi a été très favorablement accueilli par les fans et eut droit à d'excellentes critiques dans la presse. Il faut dire que d'une part, il fut réalisé et animé au studio TMS Entertainment qui avait déjà animé le générique et les plus beaux épisodes de la série ainsi que le superbe film Les Vacances des Tiny Toons. Les dessins sont magnifiques et expressifs, quant à l'animation, elle est excellente et irréprochable et les décors sont très détaillés. D'autre part, les histoires sont variées, dynamiques sans jamais être hystériques et leur humour réside aussi bien dans les gags visuels cartoon complètement délirants que dans les jeux de mots, les quiproquos ainsi que dans les références culturelles, permettant à l'épisode d'être drôle et enthousiasmant pour toutes les tranches d'âge. Cet épisode spécial fut aussi le dernier pour Don Messick, le comédien américain interprétant le personnage de Hamton, car il décéda deux ans plus tard. Dans les jeux vidéos produits les années suivantes, il fut remplacé par Billy West (Fry dans Futurama).

La diffusion française de Tiny Toons : Spécial Show Effroi fut particulièrement atypique. Aux Etats Unis, le prologue de cet épisode spécial était une parodie du film d'animation L'Etrange Noël de Monsieur Jack de Henry Selick et Tim Burton, Mister Pumpkinhead étant une caricature de Jack le squelette. Mister Pumpkinhead part en quête d'un monde dans lequel il peut s'épanouir et tombe sur la porte le menant au monde des Tiny Toons : mal lui en a pris, celle-ci l'écrase quand il essaye de l'ouvrir ! Toute cette séquence n'a malheureusement pas été traduite et doublée en français et a été coupée ! Pour ce qui est du générique, alors qu'en version originale, les paroles de celui-ci ont pour thème la fête de Halloween, les adaptateurs se sont contentés de réutiliser le générique français bien connu de la série (qui plus est, la seconde version de celui-ci employée pour les saisons 2 et 3). Quant aux images, elles sont un mélange de celles du générique de la série télévisée avec celles du générique de début et de celui de fin de cet épisode spécial. Il faut savoir cependant que ce générique remonté n'est pas une spécificité française, il fut utilisé lors de certaines diffusions télévisées américaines. Fort heureusement, à part les génériques, l'épisode spécial en lui même ne connut pas de coupes, de remontage ou de censure à l'exception de sa première diffusion dans l'émission Décode pas Bunny où il a été scindé en deux épisodes. Lors de ses diffusions ultérieures, il a été diffusé en version intégrale. Le doublage français quant à lui est excellent, l'ensemble des Tiny Toons ayant conservé leurs voix habituelles et l'adaptation française traduit fidèlement les blagues de la version originale. Tout au plus pourra-t-on regretter que Cortex ne soit pas doublé par son comédien attitré, Pierre Hatet, mais comme le personnage n'a qu'une réplique durant trois secondes, le directeur artistique n'a pas dû estimer utile de réengager le comédien pour la brève apparition du personnage. Il est par ailleurs doublé par Michel Modo (qui est aussi la voix habituelle de Dizzy), ce qui est raccord avec la version originale, étant donné que dans celle-ci, Cortex et Dizzy sont également interprétés par le même comédien, en l'occurrence Maurice LaMarche !

Tiny Toons : Spécial Show Effroi n'est hélas jamais sorti en VHS ou en DVD en France et eut droit uniquement à des diffusions télévisées. Aux Etats-Unis, s'il est sorti en VHS, il n'eut droit à aucune sortie DVD. En revanche, il est disponible là bas sur la plateforme de streaming Hulu. Tiny Toons : Spécial Show Effroi marqua pendant un quart de siècle le chant du cygne des Tiny Toons (si l'on excepte la série spin off Minus, Emlyra et Cortex inédite en France) cet épisode spécial ayant été la dernière itération animée des personnages (il y eut toutefois des comics et des jeux vidéos axés sur eux crées entre 1996 et 2002)... Néanmoins en octobre 2020, on annonça que les Tiny Toons feraient leur retour en 2021 dans une série animée inédite intitulée Tiny Toons : Looniversity sur la plateforme HBO Max et Steven Spielberg en sera le producteur exécutif, comme la série originale !

Doublage
Voix françaises :
Luq HametBuster Bunny, Plucky Duck
Barbara TissierBabs Bunny
Patrick GuilleminHamton
Véronique AlyciaElmyra
Emmanuel GarijoMontana Max
Michel ModoDizzy Devil, Cortex
Mario SantiniGogo le Dodo, Le Diable, Patty
Vincent VioletteGossamer, le conducteur de la charrette, le Gremlin
Régine TeyssotSneezer/Atchoum, Hazel, l'hôtesse de l'air
Roland TimsitPetit Minet
Yves BarsacqLe chef du village
Auteur : Xanatos
Modifs/Ajouts : Arachnée
Doublage : Xanatos
Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 1 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 2 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 3 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 4 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 5 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 6 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 7 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 8 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 9 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 10 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 11 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 12 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 13 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 14 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 15 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 16 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 17 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 18 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 19 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 20 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 21 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 22 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 23 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 24 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 25 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 26 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 27 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 28 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 29 Tiny Toons : Spécial Show Effroi - image 30


Tiny Toons : Night Ghoulery © Arthur Conan Doyle, Edgar Poe, Richard Matheson / Warner Bros
Fiche publiée le 13 décembre 2020 - Lue 931 fois