Ma Vie de Courgette

Fiche technique
Nom originalMa Vie de Courgette
OrigineSuisse, France
Année de production2016
ProductionRita Productions, Blue Spirit Productions, Gebeka Films, KNM
Durée66 minutes
Auteur romanGilles Paris
Création des personnagesGrégory Beaussart
RéalisationClaude Barras
Assistant-réalisationMarianne Chazelas, Fabien Drouet, François Langot
ProductionMax Karli, Pauline Gygax, Armelle Glorennec, Marc Bonny, Kate Merkt, Michel Merkt
ScénariiCéline Sciamma
Story-boardsFernando Lira Sarabia
Direction de la productionThéo Ciret
Chara-DesignClaude Barras
Direction de l'animationKim Keukeleire
Direction du sonDenis Séchaud
Montage animatiquesMarina Rosset, Marie-Eve Hildbrand
MontageValentin Rotelli
Direction photographieDavid Toutevoix
MusiquesSophie Hunger
Direction de doublageMarie-Eve Hildbrand
Gén. VF interpreté parSophie Hunger
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)16 octobre 2016
1ère diffusion francophone3 septembre 2017 au 2 mars 2018 (Canal+ Family)
Rediffusions15 octobre 2017 au 2 mars 2018 (Canal+)
17 avril 2019, 15 juillet 2020 (France 4 - Mercredi c'est ciné)
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray22 février 2017 (France Télévisions)
Synopsis

Le petit Icare, alias Courgette, vit seul avec sa mère, une alcoolique qui le maltraite et passe son temps à boire de la bière devant la télévision. Un jour, l'enfant tue accidentellement sa mère et est alors pris en charge par le chaleureux policier Raymond, qui l'emmène au Foyer des Fontaines.

D'abord mal à l'aise, Courgette finit par s'accoutumer à l'endroit et à se lier d'amitié avec les autres enfants du foyer, notamment le turbulent Simon mais aussi et surtout à la jeune Camille dont il tombe amoureux. Auprès d'eux, et du paternel Raymond qui lui rend souvent visite, le jeune garçon va finalement apprendre ce qu'est le bonheur.

Commentaires

Ce film réalisé en stop-motion est tiré du roman de Gilles Paris Autobiographie d'une Courgette. Le réalisateur Claude Barras, qui signe ici son premier long-métrage, explique avoir été immédiatement séduit par "ce récit initiatique plein de poésie et de tendresse", malgré les thématiques assez dures qu'il comporte, la plupart des enfants du foyer d'accueil où se déroule l'intrigue ayant subi toutes sortes de mauvais traitements, allant parfois jusqu'à l'abus sexuel (ce qui est décrit de manière à peine voilée). L'une des originalités de cette histoire est que ce foyer est présenté comme un endroit bienveillant et sûr pour les enfants, loin des lieux de dangers qu'ils sont dans nombre de fictions, la menace venant plutôt cette fois de l'extérieur et notamment des proches de nos jeunes protagonistes. Le scénario de la réalisatrice et scénariste Céline Sciamma (à qui on doit des films comme Tomboy ou Le Portrait de la jeune fille en feu) est assez fidèle au roman dans les grandes lignes, bien que des simplifications, sans tomber dans l'édulcoration, aient été effectuées, notamment pour s'adapter au rythme dépassant à peine les 60 minutes de métrage.

Malgré cette durée assez courte, il fallut plus de deux ans pour achever cette production pour le moins artisanale (l'ordinateur n'a été utilisé que pour quelques éléments d'arrière-plan). Une soixantaine de décors ont été ainsi fabriqués à la main, de même que cinquante-quatre marionnettes, animées patiemment image par image (le rythme par animateur était d'environ trois secondes de film animées par jour).
La musicienne suisse Sophie Hunger signa la bande originale de ce film, et pour illustrer le générique de fin, utilisa un arrangement de son cru de la célèbre chanson Le Vent Nous Portera du groupe Noir Désir. Pour les voix des personnages enfants, des comédiens non-professionnels furent choisis minutieusement. Pour les adultes, en revanche, on trouve certains noms connus comme Michel Vuillermoz qui joue le rôle de Raymond. Notons que les interprètes jouaient physiquement les scènes durant la captation de leurs voix, comme sur un plateau de tournage, au lieu d'être fixes devant un micro comme ça se fait généralement.

Le film attira plus d'un demi-million de spectateurs en France, ce qui est d'autant plus remarquable étant donné sa distribution plutôt modeste au départ (215 salles le diffusent la semaine de sa sortie, ce sera un mois plus tard 357). Plusieurs fois diffusé à la télévision depuis, il fut même proposé gratuitement en VOD par France Télévisions du 15 mai au 14 août 2020 !
Les critiques furent excellentes dans l'ensemble et le long-métrage reçut de nombreuses récompenses, notamment le César du meilleur film d'animation et celui de la meilleure adaptation.

Notons que le roman de Gilles Paris avait déjà été adapté en 2007 sous la forme d'un téléfilm nommé C'est mieux la vie quand on est grand, avec Daniel Russo dans le rôle de Raymond.

Doublage
Voix françaises :
Gaspard SchlatterCourgette
Sixtine MuratCamille
Paulin JaccoudSimon
Michel VuillermozRaymond
Raul RiberaAhmed
Estelle HennardAlice
Elliot SanchezJujube
Lou WickBeatrice
Brigitte RossetTante Ida
Natacha Varga-KoutchoumovMaman de Courgette
Monica BuddeMadame Papineau
Adrien BarazzoneMonsieur Paul
Véronique MontelRosy
Romane CretegnyFillette
Evelyne BouvierMaman de la Fillette
Léonard GeneuxGarçon
Anne-Laure BraseyLa Foraine
Jean-Claude IssenmannLe Juge
Iannis JaccoudVoix additionnelle Simon
Auteur : Chernabog
Sources :
Dossier de presse
Bonus du Blu-ray
Ma Vie de Courgette - image 1 Ma Vie de Courgette - image 2 Ma Vie de Courgette - image 3 Ma Vie de Courgette - image 4 Ma Vie de Courgette - image 5 Ma Vie de Courgette - image 6 Ma Vie de Courgette - image 7 Ma Vie de Courgette - image 8 Ma Vie de Courgette - image 9 Ma Vie de Courgette - image 10 Ma Vie de Courgette - image 11 Ma Vie de Courgette - image 12 Ma Vie de Courgette - image 13 Ma Vie de Courgette - image 14 Ma Vie de Courgette - image 15 Ma Vie de Courgette - image 16 Ma Vie de Courgette - image 17 Ma Vie de Courgette - image 18


Ma Vie de Courgette © Gilles Paris / Rita Productions, Blue Spirit Productions, Gebeka Films, KNM
Fiche publiée le 15 septembre 2020 - Dernière modification le 17 septembre 2020 - Lue 938 fois