Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier

Fiche technique
Nom originalTigi, the Dream of a Paper Tiger
OrigineFrance, Corée
Année de production1997
ProductionPD Haus, ESPÉ, Add a Dog
Nombre d'épisodes12 minutes
AuteurOlivier Kuntzel, Florence Deygas
RéalisationOlivier Kuntzel, Florence Deygas
ScénariiOlivier Kuntzel, Florence Deygas, Loïc Prigent, Gabriel Arnon
AnimationAgnès Fauve
Direction artistiqueGeneviève Gauckler
DécorsBernard Gauckler, Olivier Lipski
MusiquesPhilippe Cohen-Solal, Christoph H. Müller
Diffusions
1ère diffusion hertzienne1998 (Canal+ - C+Cléo)
Synopsis

Dans un pays lointain, le petit Tigi s’ennuie à voir les mêmes paysages verdoyants et souhaite découvrir de nouveaux horizons. Son grand-père lui confie un livre qui, dit-il, lui sera utile durant ce long voyage. Frustré, le petit tigre face à la mer se demande comment un vulgaire livre pourrait l’aider, qui plus est un livre aux pages vierges ! Alors qu’il déchire les premières pages sous le coup de la colère, celles-ci se transforment aussitôt en un radeau prêt à l’emmener sur un autre continent. Commence alors pour Tigi une grande aventure durant laquelle il va mettre à profit son livre magique qui lui fera découvrir le succès, la trahison et l’amour…

Commentaires

Si le duo français Kuntzel+Deygas a accédé à la reconnaissance publique avec la réalisation du générique d’ouverture du film Arrête-moi si tu peux (2002) de Steven Spielberg, ce couple d’artistes est pourtant actif depuis la fin des années 1980 dans le domaine du clip, de la pub et du design, à travers un esprit graphique élégant et teinté de malice. En 1997, alors que le duo vient de fonder son propre studio Add a Dog, la marque de papier sud-coréenne Hansol lui commande un court-métrage dans le cadre d’un futur Musée du Papier basé dans la ville de Jeonju, siège de la fabrication du papier coréen hanji. Vient alors à K+D l’idée d’un simili-conte de fées autour du papier en basant le récit sur un tigre, animal symboliquement important dans la culture coréenne.
Le film est réalisé et se retrouve projeté au musée en ouverture de la visite, dans une petite salle qui lui est spécifiquement dédiée. Pourtant, sa carrière tournera court ; l’ouverture du Musée du Papier correspond à l’arrivée de la crise économique asiatique de 1997 et le bâtiment connaîtra différents propriétaires, devenant tour à tour le Pan-Asia Paper Museum en 2001, puis le Jeonju Hanji Museum en 2005. Il faudra attendre l’année 2013 avec la fondation du Museum SAN (Space Art Nature) dans la ville de Wonju pour que la collection originelle de Hansol soit de nouveau visible pour le grand public, mais sans Tigi qui, entretemps, aura été sélectionné au festival d’Imagina 1998 et diffusé chez nous en VO anglaise sous-titrée dans l’émission C+ Cléo.

Contrairement à la plupart des films en papier découpé qui repose sur des figurines articulées, Tigi mêle animation par phases, pliages et autres enroulements avant d’intégrer les différents éléments par ordinateur, donnant ainsi des plans richement composés aux multiples effets. La matière est véritablement mise à l’honneur en étant renvoyée à sa dimension plane et ses possibilités plastiques avec un ludisme communicatif. Les personnages dans leur gestuelle alternent les attitudes cartoonesques et les arabesques délicates, devenant tour à tour de fragiles figurines découpées ou des figures libres faisant corps avec leur environnement, où les affiches publicitaires deviennent des portes vers de nouveaux mondes. Cette poésie enfantine à l’œuvre se pare d’un second degré savoureux engendré par la bande-son qui met en retrait les bruitages pour laisser la part belle aux dialogues truculents (principalement dus au journaliste mode Loïc Prigent), ainsi qu’aux vignettes musicales colorées de Philippe Cohen-Solal et Christoph H. Müller (qui formeront plus tard le groupe Gotan Project).
Conformément à son objectif, Tigi, le rêve d’un tigre en papier propose sous son aspect léger une sublimation de la matière au service d’une ode à l’imagination, rappelant les innombrables créations que l’on peut tirer d’une simple feuille de papier.

Auteur : Klaark
Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier - image 1 Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier - image 2 Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier - image 3 Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier - image 4 Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier - image 5 Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier - image 6 Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier - image 7 Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier - image 8 Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier - image 9 Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier - image 10 Tigi, le Rêve d'un Tigre en Papier - image 11


Tigi, the Dream of a Paper Tiger © Olivier Kuntzel, Florence Deygas / PD Haus, ESPÉ, Add a Dog
Fiche publiée le 03 juin 2020 - Lue 698 fois