Le Chien du Tibet

Fiche technique
Nom originalTibet Inu Monogatari: Kin'iro no Dao Jie (Japon)
(藏獒多吉 (Chine) / チベット犬物語 金色のドージェ(Japon))
OrigineChine, Japon
Année de production2011
ProductionMadhouse, Jiangsu Shengda Group Co., Ltd, China Film Group Corporation
AnimationMadhouse
Durée87 minutes
Auteur romanZhijun Yang
RéalisationMasayuki Kojima
ProductionYasuteru Iwase
Production de l'animationAkira Shinohara, Satoshi Yoshimoto
ScénariiNaoto Inoue
Story-boardsMasayuki Kojima
Direction techniqueKôjirô Tsuruoka, Atsushi Takahashi
Chara-DesignNaoki Urasawa, Shigeru Fujita, Kazutaka Ozaki (animaux)
Direction de l'animationKunihiko Sakurai, Kunihiko Hamada, Takeshi Baba, Tsutomu Awada, Yutaka Minowa, Masaru Kitao, Norimoto Tokura
Direction artistiqueYûji Ikeda
Chef coloristeChikako Kamata
Direction photographieYûki Kawashita
MusiquesShûsei Murai
Direction de doublageMarielle Ostrowski
Gén. VO interpreté paralan (générique de fin)
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)26 septembre 2012
Editions
Sortie en DVD20 février 2014 (Les Films du Paradoxe)
Synopsis

Tenzin est un petit garçon de 10 ans qui vient de perdre sa mère. Il est alors obligé d’aller vivre chez son père, dont il ne garde pas de souvenirs, dans les plaines tibétaines. Il quitte la ville accompagné d’un ami de son père, Ngawang. Arrivé chez son père, Lahpka, il n’a droit qu’à un accueil glacial de ce père également le médecin de la région. Occupé par son métier et ne sachant pas comment s’occuper de son fils, Lahpka laisse son fils garder les moutons.
Déçu et perdu, Tenzin garde les moutons mais ne sachant pas le faire correctement, les moutons se dispersent. Le garçon court après l’un d’autres eux mais un ours apparaît. Sans défense, il est sauvé par un Dogue du Tibet, un chien dont le pelage est jaune comme de l’or. Le dogue fait fuir l’ours et se sauve lui aussi laissant Tenzin seul. Mais le petit garçon compte bien remercier l’animal débutant ainsi une forte amitié entre eux deux.
Durant une ronde de Lahpka, il découvre que des villageois et leur bétail ont été attaqués et tués par une mystérieuse créature causant bien des problèmes aux habitants des plaines tibétaines…

Commentaires

Adapté d’un roman de Zhijun Yang, inédit chez nous, Le Chien du Tibet est une co-production sino-japonaise. Le film est d’abord sorti en Chine, le 15 juillet 2011 puis sortie au Japon, le 7 janvier 2012. Le roman est librement inspiré du conte mongol, La Caverne du Chien Jaune.

L’histoire du film reprend un pitch mainte fois utilisé : le héros, pour différentes raisons, quitte son lieu de vie pour un nouveau auquel il n’a aucun repère. Mais là où le film est original c’est que l’action se situe au Tibet ! À travers Tenzin, on découvre la culture tibétaine et le mode de vie des tibétains. Mais aussi le paysage et la faune notamment le dogue du Tibet également appelé mastiff du Tibet dont le nom du film fait référence. Le monstre Raksha est un monstre fictif, il n’existe pas de tel animal au Tibet.

Le design des personnages a été confié à un auteur de manga très connu : Naoki Urasawa. Ce choix pourrait venir du réalisateur : Masayuki Kojima. Ce dernier a réalisé deux adaptations de mangas de Naoki Urasawa : Master Keaton et Monster. La musique du générique bien que chantée en japonais est interprété par alan, une chanteuse chinoise.

Le Chien du Tibet fut d’abord diffusé au festival international du film d’animation Annecy 2011 puis sortie au cinéma l’année suivante mais il faudra attendre 2014 pour que le film sorte en DVD. Mais uniquement en version française, la version originale sous-titré en français est absente de l'édition. Le film est sorti en visant un public d’enfant ce qui peut surprendre au vu de la présence d’une certaine violence. L’histoire traite également de la mort mais jamais dans la boucherie. Le film reste sérieux et utilise la violence pour montrer la dureté de la vie et la puissance de Raksha.

Malheureusement, le film n’a pas connu un grand succès de part le monde. Injustement boudé par le public, le film est pourtant de grande qualité. Visuellement, le film ne souffre d’aucun problème. Le seul défaut du film qu’on pourrait citer, c’est la relation entre Tenzin et son père s’effaçant au profit de l’amitié entre le garçon et son chien. On peut supposer que le film fut ignoré par le grand public car il ne s’agit ni d’un film d’un réalisateur connu ni d’un film du studio Ghibli…

Doublage
Voix françaises (Studio Piste rouge) :
Circé LethemTenzin (enfant)
Patrick DescampsTenzin (adulte)
Jean-Marc DelhausseLahpka
Maia BaranMendrham
Raphaëlle BruneauNorbu
Claire TefninAmala, Lachen
Gaëtan Wenders Sonam
Michel HinderyckxNgawang
Jean-Paul LandresseTerring
Jean-Michel VovkLhodo
David MacalusoLaje
Olivier CuvellierSamdu
Frédéric MeauxJampa
Fanny RoyDalma
Carole BaillienDechi
Philippe RésimontGyalo
Alexandre CrépetVoix additionnelles
Auteur : CodeGawain
Le Chien du Tibet - image 1 Le Chien du Tibet - image 2 Le Chien du Tibet - image 3 Le Chien du Tibet - image 4 Le Chien du Tibet - image 5 Le Chien du Tibet - image 6 Le Chien du Tibet - image 7 Le Chien du Tibet - image 8 Le Chien du Tibet - image 9 Le Chien du Tibet - image 10 Le Chien du Tibet - image 11 Le Chien du Tibet - image 12 Le Chien du Tibet - image 13 Le Chien du Tibet - image 14 Le Chien du Tibet - image 15 Le Chien du Tibet - image 16 Le Chien du Tibet - image 17 Le Chien du Tibet - image 18 Le Chien du Tibet - image 19


Tibet Inu Monogatari: Kin'iro no Dao Jie (Japon) © Zhijun Yang / Madhouse, Jiangsu Shengda Group Co., Ltd, China Film Group Corporation
Fiche publiée le 22 décembre 2019 - Lue 1667 fois