Death Parade

Fiche technique
Nom originalDeath Parade (デス・ビリヤード)
OrigineJapon
Année de production2015
ProductionNippon Television Network Corp., VAP, Madhouse
AnimationMadhouse
Nombre d'épisodes12
AuteurYuzuru Tachikawa, Madhouse
RéalisationYuzuru Tachikawa
ProductionToshio Nakatani, Kôjirô Naotsuka, Hiroyuki Inage, Shunsuke Nara, Ayuri Taguchi
Chara-DesignShin'Ichi Kurita
Superv. en chef de l'anim.Shin'Ichi Kurita
Direction artistiqueSatoru Hirayanagi
Direction de l'écritureYuzuru Tachikawa
Chef coloristeYoshinori Horikawa
Direction photographieYûki Kawashita
MusiquesYûki Hayashi (2)
Adaptation françaiseSolenne Mathé, Ophélie de San Bartholomé
Direction de doublageKarl-Line Heller
Gén. VO interpreté par BRADIO (générique de début), NoisyCell (générique de fin)
 
» Staff étendu
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray11 mai 2016 (Kaze)
Synopsis

Deux ascenseurs ouvrent leurs portes : un couple de jeunes mariés, Machiko et Takashi, en sortent. Quelques instants plus tard, le couple s’est installé au comptoir du bar, le Quindecim. Le barman, Decim, leur demande s’ils se souviennent comment ils sont arrivés. La réponse est négative de la part du couple. Decim leur explique donc la situation : les mariés vont devoir participer à un jeu déterminé au hasard par une roulette. Ils jouent au péril de leur vie et pourront quitter le bar lorsque le jeu sera fini. Croyant que le barman est fou, Takashi et Machiko essayent de quitter le bar mais sans succès. Face à la situation, ils décident de participer au jeu : il s’agit d’une partie de fléchettes.
La partie se déroule sans accros en premier lieu mais plus la partie avance, plus des souvenirs du couple font surface jusqu’à perturber le jeu. De plus, la couronne présente des images d’organes et du corps humains et, à chaque fois qu’une fléchette touche une image, l’adversaire subit une violente douleur au même endroit indiqué par l’image.
Le jeu tourne à l’anarchie. Takashi soupçonne Machiko de l’avoir trompée. Machiko lui annonce qu’elle est enceinte. Le couple se dispute et Takashi remporte la partie. Decim leur révèle qu’ils sont morts et que ce jeu dont il est l’arbitre a pour but de décider qui doit être envoyé au néant ou la réincarnation. La dispute s’intensifiant, Decim intervient et empêche Takashi de porter la main sur Machiko. Complétement abattu par les événements, le couple prend place chacun dans un des deux ascenseurs. Les ascenseurs ferment leurs portes envoyant l’un des jeunes mariés au néant et l’autre vers la réincarnation.

Dans l’ombre du jugement, deux spectatrices ont observé la scène. Il s’agit de Nona, responsable des arbitres et par conséquent la supérieure de Decim, et d’une jeune femme amnésique. Nona lui a fait assister au jugement car dorénavant elle est l’assistante de Decim. Qui est cette jeune femme aux cheveux noirs ? Quelle raison a poussé Nona à attribuer une assistante à Decim ? Quelle direction vont prendre les futurs jugements de Decim ?

Commentaires

Deux ans après Death Billiards, Yuzuru Tachikawa se voit obtenir la possibilité d’adapter son court-métrage en une série télévisée, Death Parade. Tachikawa avait pensé au départ continuer sur une formule similaire : des épisodes indépendants les uns des autres. Mais il a changé d’avis en créant un fil rouge. Le réalisateur ne change pas par contre les thèmes et les messages de Death Billiards mais transforme l’histoire de l’assistante de Decim et créé un univers et des personnages autour de ce qu’il avait conçu pour le court-métrage.

Il existe un débat concernant le lien entre Death Billiards et Death Parade. Les personnages de Decim et de son assistante sont identiques mais ont une personnalité très différente. Ainsi, l’assistante du court-métrage était plus froide que celle de la série et Decim était plus en retrait. Mais on retrouve des points communs : l’image de Chawot (un élément important dans la série) sur la roulette, l’intervention d’une connaissance du vieil homme (épisode 10)... Ces éléments poussent certaines personnes à croire que le court-métrage se déroule pendant la série mais il semble que cela soit plus des clins d’œil et des idées reprises et qu’il n’y a pas de réelle continuité entre les 2 œuvres.

On retrouve dans l’équipe de production, la même équipe que celle de Death Billiards avec quelques changements et de nouvelles têtes. Visuellement la série a très peu changé. Le principal changement vient du visage de Decim qui a quelque peu été modifié.

À travers la série, nous découvrons une multitude de personnages participant au jugement. Tous ces personnages sont touchants. Ils ont tous une vie différente, des objectifs d’avenir et des regrets. En parallèle nous avons les juges qui ont une autre vision de la vie. La série ne donne pas une morale définie mais un constat de la vie et de l’être humain à travers différentes visions. Certains épisodes s’écartent des jugements pour montrer les coulisses du Totem (le lieu où se déroule l’histoire) ainsi que les autres arbitres et personnages peuplant ce lieu.
Comme dit ci-dessus, l’assistante de Decim se voit obtenir une histoire au centre de la série. Ce choix donne plus d’intérêt à la série en plus d’amener le point de vue d’un personnage qui se trouve être à l’opposé de Decim. Ce dernier s’applique à suivre les règles qu’un arbitre doit suivre tout en ayant un intérêt au sujet des humains. Ces deux visions se confrontent souvent durant la série et atteindront un dénouement à la fin de celle-ci incroyablement touchant.
Les génériques reflètent les ambiances de la série. Le générique de début est joyeux et entraînant et le générique de fin est quant à lui très mélancolique. La série jongle entre les différents tons d’ambiance sans que cela paraisse forcé.

Diffusé en simulcast sur Anime Digital Network pendant la diffusion japonaise, Death Parade est sorti un an plus tard en édition physique dans un très beau coffret. En plus de la série et du court-métrage Death Billiards, le coffret est accompagné d’un livret contenant des illustrations, des descriptions de chaque personnage et enfin une interview du réalisateur. Ce livret contient un grand nombre d’informations sur l’univers et quelques révélations sur la série. Un autre et dernier livret est présent dans le coffret, le story-board du générique de début et le pré-générique de l’épisode 12 !
En plus de la version originale sous-titré en français, la série est également doublée en français. Seul bémol du doublage, il manque une phrase de Decim dans l’épisode 10. Une erreur qui n’entache pas la très bonne qualité du doublage.

Peu après la fin de Death Parade, Yuzuru Tachikawa poursuivra la réalisation d’anime avec Mob Psycho 100, adaptation du manga du même nom. Ce n’est qu’en 2020 qu’il reviendra aux commandes d’une production originale : Deca-Dence.

Liste des épisodes
1. Sept Fléchettes Mortelles
2. La Mort, en Coulisses
3. Ballade Roulante
4. Jeu d'Arcade mortel
5. Marche de la Mort
6. Cross Heart Attack
7. Poison alcoolique
8. Echanges Mortels
9. Contre Mortel
10. Conteur
11. Memento Mori
12. Tournée Suicidaire
Doublage
Voix françaises (Studio O'Bahamas) :
Marc WilhelmDecim
Dany BeneditoL'assistante de Decim
Sandra VandrouxNona, Misaki Tachibana
Julien DutelOcculus, Yôsuke Tateishi
Pascal GimenezGinti
Justine HostekintQuin, Chisato Miyasaki
Michaël MainoClavis, Harada
Emilie CharbonnierCastra, Mai Takada
Damien LaquetTakashi, Novem
Emmanuelle LambreyMachiko
Julien RamponShigeru Miura
Karl-Line HellerMayu Arita, mère de Chiyuki
Sébastien MortametChimada
Jean-Marc GaléraTatsumi
Anny VogelSachiko Uemura
Auteur : CodeGawain
Death Parade - image 1 Death Parade - image 2 Death Parade - image 3 Death Parade - image 4 Death Parade - image 5 Death Parade - image 6 Death Parade - image 7 Death Parade - image 8 Death Parade - image 9 Death Parade - image 10 Death Parade - image 11 Death Parade - image 12 Death Parade - image 13 Death Parade - image 14 Death Parade - image 15 Death Parade - image 16 Death Parade - image 17 Death Parade - image 18 Death Parade - image 19 Death Parade - image 20 Death Parade - image 21 Death Parade - image 22 Death Parade - image 23 Death Parade - image 24


Death Parade © Yuzuru Tachikawa, Madhouse / Nippon Television Network Corp., VAP, Madhouse
Fiche publiée le 16 octobre 2019 - Lue 553 fois