Gundam Reconguista In G

Fiche technique
Nom originalGundam G no Reconguista (ガンダム Gのレコンギスタ)
OrigineJapon
Année de production2014-2015
ProductionSunrise, MBS
Nombre d'épisodes26
AuteurYoshiyuki Tomino, Hajime Yatate
RéalisationYoshiyuki Tomino
ProductionNaohiro Ogata, Toshihiro Maeda, Hiroyuki Kikugawa
Chara-DesignKen'Ichi Yoshida
Mecha-DesignAkira Yasuda, Ippei Gyobu, Kimitoshi Yamane, Morifumi Naka (vaisseaux)
Superv. en chef de l'anim.Ken'Ichi Yoshida
Direction artistiqueTomoaki Okada, Ayumu Satô
Direction de l'écritureYoshiyuki Tomino
Chef coloristeNobuko Mizuta
Direction photographieYui Tanaka
MusiquesYûgo Kanno
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT21 novembre 2014 (Nolife)
Editions
Sortie en Blu-Ray Disc14 mars 2018 (@Anime)
Synopsis

Siècle Regild année 1014. La Capital Tower est une nation dont le but est de partager équitablement les batteries à photon, ressource énergétique utilisée durant ce siècle, entre toutes les nations du monde. Les batteries à photon sont envoyées de Sankt Porto, sommet de l'ascenseur orbital, et transportées grâce aux Crowns, modules de l’ascenseur orbital relié à la Capital Tower.
L'histoire débute lorsqu'un mystérieux Mobile Suit est attaqué lors de sa descente dans l’atmosphère terrestre, par plusieurs mechas du même type pilotés par la Capital Guard, force protégeant la Capital Tower, et des pirates. Son pilote, une jeune fille, s’éjecte et est récupérée par la Capital Guard mais le mystérieux Mobile Suit est récupéré par les pirates.

Quelques jours plus tard, à la Capital Tower, Bellri Zenam, un jeune garçon de 16 ans faisant partie de la 1010ième classe de cadets du Capital Guard, participe à son premier exercice dans l’espace en embarquant dans un Crown. Mais à bord de son engin se trouve Raraiya Monday, la pilote du mystérieux Mobile Suit, devenue amnésique. Durant l’ascension du Crown, alors que Bellri participe à l’exercice et monte dans le Recksnow, Mobile Suit utilisé par la Capital Guard, les pirates attaquent les Crowns à l’aide de leurs propres mechas et du Mobile Suit dérobé à Raraiya. Bellri et la Capital Guard réussissent à stopper l’attaque des pirates et capturent le mystérieux Mobile Suit. Sa pilote, Aida Surugan, est arrêtée et dévoile que le nom de celui de cette machine est le G-Self, est qu'elle est la seule à pouvoir le piloter. Mais, à sa grande surprise, il s'avère que Bellri arrive lui aussi à piloter le G-Self !
Bellri et Aida viennent à peine de se rencontrer et ne se doutent pas encore que leur rencontre les mènera à voyager à la recherche des vérités cachées sur leur monde tandis que les différentes factions se préparent à la première guerre spatiale du Siècle Regild...

Commentaires

Produite pour les 35 ans de la licence, Gundam Reconguista in G marque le grand retour de Yoshiyuki Tomino, auteur et réalisateur des premiers Gundam ! Son dernier projet sur la saga, Ring of Gundam, datait de 2009 et était un court-métrage réutilisant une idée inutilisée que le réalisateur avait eu pour une production Gundam n'ayant finalement jamais vu le jour.
G-Reco, comme l’appelle certains fans, a été diffusé en simultané avec la série Gundam Build Fighters Try. Une première pour la saga Gundam ! Une adaptation en manga - inédit chez nous - de Tomon Ota a également accompagné la série (cette adaptation est toujours en cours de publication depuis octobre 2014).

Reconguista à la particularité d’avoir été scénarisé par une seule personne : Yoshiyuki Tomino. Le style unique du réalisateur se ressent et c'est ce qui a divisé les fans. La narration compliquée, avec de nombreux éléments inexpliqués, des dialogues incompréhensibles couplés au montage parfois trop brut, a fortement été reproché par de nombreuses personnes. Tomino a admis par la suite ne pas avoir écrit le scénario de manière suffisamment claire alors qu'il voulait juste faire une série de robots à l’ancienne. Il a aussi avoué qu'il ne s'attendait pas à une telle réaction et a reconnu que Reconguista n’est pas une aussi bonne série qu'il l'aurait souhaité. Malgré ces critiques négatives, la série s'est très bien vendue au Japon, s'écoulant plus ou moins à 10000 exemplaires blu-ray par volume.

Après avoir annoncé, lors de la diffusion en avant-première des 3 premiers épisodes au cinéma, que le Siècle Regild se place entre le Siècle Universel (ère des premières productions Gundam) et le Correct Century (époque de Turn A Gundam), Tomino a finalement expliqué lors lors d’un événement au Gundam Café que le Siècle Regild se déroule en réalité 500 ans après le Correct Century. Pourtant, cette ère avait été annoncée comme étant la finalité de tous les univers Gundam lors de la diffusion de Turn A Gundam ! Ce changement invalide donc ce fait et place le Correct Century dans la continuité du Siècle Universel. G-Reco fait de nombreuses allusions à ce Siècle et non aux autres – ce qui est logique dans un sens quand on sait que Tomino ne porte pas les autres productions Gundam dans son cœur.

Malgré tous ses défauts il serait dommage de passer à côté de cette série, même si cela implique de devoir faire des recherches pour comprendre plusieurs éléments de l’univers. Mais cela fait, on s’apercevra que cet univers regorge d’idées intéressantes qui aurait méritées plus de développement.
Il est judieux d'avoir placé l’univers de la série dans la continuité d’après Turn A Gundam, car si les connaissances du Siècle Universel ont été partagées, il est logique que pour éviter que les mêmes erreurs se reproduisent différents moyens sont mis en place comme le Traité de l’AG-Tech, traité signé par les nations de la Terre et qui les empêche d’avoir un haut niveau de technologie, ainsi que l'instauration de la religion SU-Cord prêchant qu’un certain niveau de technologie est tabou.
Par ailleurs, la Capital Tower étant la terre sainte de cette religion fictive, cela explique le design particulièrement sobre - voire austère - du Recksnow, Mobile Suit de la Capital Tower, souvent décrié par les fans mais qui se trouve être logique car la Capital Tower étant la terre sainte du SU-Cord, elle se doit de montrer l’exemple.

Le nom Reconguista provient du mot espagnol et portugais "Reconquista" qui signifie "Reconquête" et qui fait référence à une période sanglante pour la péninsule ibérique. Tomino a modifié ce mot pour avoir une forte présence de la lettre G, cette lettre se réfère au mot anglais "Ground" signifiant "sol" ou "terre", ce qui explique aussi pourquoi de nombreux termes de la série utilisent cette lettre.
Même chose pour la localisation de la Capital Tower qui se situe en Amérique du Sud et pour le nom du Siècle Regild qui provient du mot anglais "Rebuild" ("reconstruire" en français) mais modifié pour avoir aussi une forte présence de la lettre G.

Du côté de l’équipe de production, on peut noter le retour de Ken'Ichi Yoshida (chara-designer sur Eureka Seven) sur une production de Yoshiyuki Tomino. Leur première collaboration datait de 2002 sur la série Overman King Gainer où Yoshida officiait sur le même poste que sur G-Reco. On peut faire la même remarque pour Kimitoshi Yamane et Akira Yasuda qui interviennent au poste de Mecha-Designer.
A noter que, dans le dernier épisode de la série, Yoshiyuki Tomino a prêté - pour la première fois de sa carrière - sa voix à un personnage ! Le nom de son personnage est Tsubasa Iogi et partage de grandes ressemblance physiques avec lui.

La série a marqué le retour de la saga Gundam en France depuis la disparition de l’éditeur BEEZ qui avait jusque-là édité plusieurs animes de la licence. Elle fut diffusée en simulcast sur le site de vidéo à la demande Wakanim, où elle est d’ailleurs encore disponible, mais également sur feu la chaine Nolife, toujours en simulcast, et pour l’occasion une soirée spéciale Gundam fut réalisée. Au programme : une interview du réalisateur, du designer des personnages, du traducteur français de la série et également du président de l’AEUG (Association pour l'essor de l'univers Gundam) ainsi que du fondateur du site Gundam-France. Enfin plusieurs segments présentant la saga ont aussi été diffusés.
Il aura fallu attendre la Japan Expo de 2016 pour que la sortie physique de Reconguista soit annoncée chez All The Anime. A cette occasion, on appris que la série sortirait en même temps que la réédition des films résumés de la première série Gundam (film 1, film 2, film 3) ainsi que l'édition pour la première fois sur notre territoire des séries Zeta Gundam et Gundam ZZ. Annoncée pour fin 2016 mais reportée plusieurs fois, elle sortira finalement en mars 2018 et uniquement en blu-ray.
Le coffret couvre la totalité de la série et propose seulement la version originale sous-titrée en français. Celle-ci reprend le sous-titrage réalisé par Wakanim sans aucun changement ni correction depuis sa sortie VOD alors qu'il y avait quelques erreurs, notamment durant les bandes annonces où on peut lire le titre de la série écrit sous son nom japonais de G no Reconguista (le titre international étant Gundam Reconguista In G). Autre déception, contrairement aux autres génériques, le premier générique de début n'est pas disponible dans les bonus en version sans crédit. Heureusement, le coffret contient des cartes dont les très belles illustrations proviennent des illustrations des DVD/Blu-ray japonais.

À l’occasion d’un événement au Gundam Front Tokyo, un épisode spécial intitulé Gundam Reconguista in G: From the Past to the Future a été diffusé en 2015. Il a été réalisé par une nouvelle équipe et, à l’exception des humains, tout le reste de l’animation est en 3D. L’épisode raconte l’affrontement entre le G-Self et le G-Phenex, un Mobile Suit du Siècle Universel lié à l’histoire de Gundam Unicorn (série de 7 OAV produite de 2010 à 2014 et déclinée en une série télé de 22 épisodes diffusée en 2016) et bientôt au centre de l’histoire du prochain film Gundam Narrative. L’épisode était vendu avec le Gunpla (maquette) du G-Phenex exclusivement disponible au Gundam Front Tokyo.

Après la fin de la diffusion japonaise de la série tout semblait indiquer que le chapitre Reconguista était clôt mais fin 2016 l’animatrice Kazumi Nakatsu - qui n'avait pas travaillé sur la série - a annoncé sur son compte Twitter qu’un film sur Gundam Reconguista était en production. Le tweet fut rapidement supprimé et il faudra attendre avril 2017 pour que Yoshiyuki Tomino annonce lui-même qu’un film est bel et bien en production. Il annonce également qu’un second film pourrait voir le jour si le premier obtenait suffisamment de succès. C'est le 21 novembre 2018, lors d'une présentation des futurs projets sur la licence, que le film est officiellement annoncé pour 2019. Il reprendra l'histoire de la série avec de nouvelles scènes.

Liste des épisodes
1. Le mystérieux Mobile Suit
2. G-Self, en marche !
3. La pression du Montero
4. La danse des CatSiths
5. L'ennemi est la Capital Army
6. Dellensen, le redoutable adversaire
7. L'assaut du bataillon de Mask
8. Un père, une mère, un masque
9. Cap au sud pour le Megafauna
10. La fuite du Territoire
11. En avant pour la bataille spatiale !
12. La prise de la Capital Tower
13. L'ennemi venu de la Lune
14. Combat de Mobile Suit dans l'espace
15. Vole vers Towasanga !
16. La guerre de Bellri
17. La décision d'Aida
18. Chevauche le croissant de lune !
19. La bande de Vénus Globe
20. Constructions dans l'espace
21. Le poids de l'océan
22. Retrouvailles dans le cercle terrestre
23. Le son d'un Newtype
24. Kaléidoscope spatial
25. Aux frontières de la mort
26. Les pieds sur terre
Auteur : CodeGawain
Sources :
Gundam-France (images)
Gundam Reconguista In G - image 1 Gundam Reconguista In G - image 2 Gundam Reconguista In G - image 3 Gundam Reconguista In G - image 4 Gundam Reconguista In G - image 5 Gundam Reconguista In G - image 6 Gundam Reconguista In G - image 7 Gundam Reconguista In G - image 8 Gundam Reconguista In G - image 9 Gundam Reconguista In G - image 10 Gundam Reconguista In G - image 11 Gundam Reconguista In G - image 12 Gundam Reconguista In G - image 13 Gundam Reconguista In G - image 14 Gundam Reconguista In G - image 15 Gundam Reconguista In G - image 16 Gundam Reconguista In G - image 17 Gundam Reconguista In G - image 18 Gundam Reconguista In G - image 19 Gundam Reconguista In G - image 20 Gundam Reconguista In G - image 21 Gundam Reconguista In G - image 22 Gundam Reconguista In G - image 23 Gundam Reconguista In G - image 24


Gundam G no Reconguista © Yoshiyuki Tomino, Hajime Yatate / Sunrise, MBS
Fiche publiée le 20 juin 2018 - Dernière modification le 23 novembre 2018 - Lue 1184 fois