Dingo et Max 2 : Les Sportifs de l'Extrême

Fiche technique
Nom originalAn Extremely Goofy Movie
Un Film Extrêmement Dingo !
OrigineEtats Unis
Année de production2000
ProductionWalt Disney
AnimationWalt Disney Animation Australia
Durée76 minutes
RéalisationDouglas McCarthy
ProductionLynne Southerland
Chargé de productionCharles Kaitz, Dan Foster
ScénariiScott Gorden, Hillary Carlip
Story-boardsHolly Forsyth, Larry Leker, Terry Lennon, Jennifer Lerew, Bob Logan, Linda Miller, Larry Scholl, Robert Souza, David Smith, Alan Zegler
Chara-DesignDana Landsberg
Direction de l'animationIan Harrowell
Direction artistiqueJames Gallego
Direction du layoutAlex Nicholas
LayoutAbeth de la Cruz, Kevin Wotton, Stephen Grant, Weylen Tseng, Stéphane Portal, Mac Monks, Bruce Pederson
CouleursJill Stirdivant
MontageNancy Frazen
MusiquesSteve Bartek
Adaptation françaiseGérard Rinaldi
Direction de doublagePatricia Angot
Diffusions
1ère diffusion hertzienne24 et 27 décembre 2009 (M6 - Disney Party)
1ère diffusion francophone19 décembre 2008 jusqu'au 2 octobre 2011 (Canal+ Family)
Rediffusions25 juillet 2009 (Canal+ Family - Samedi en famille)
29 janvier 2011 (Canal+ Family - Ma petite séance)
10 et 13 avril puis 24 juillet et 5 octobre 2011 (Canal+)
18 février 2018 (6ter)
Editions
Sortie en VHS1 août 2000 (Walt Disney)
Sortie en DVD2 avril 2001 (Walt Disney)
Synopsis

Max quitte le domicile familial pour aller étudier à l'université avec P.J. et Bobby, pour la plus grande tristesse de l'inconsolable Dingo. Les choses s'empirent encore d'avantage lorsque ce dernier perd son emploi et qu'on lui annonce que son absence de diplôme universitaire le condamne au chômage. Seule solution : retourner faire des études!

Max a ainsi la stupeur de voir son père le rejoindre à l'université ! Sur place, Dingo crée des liens avec la bibliothécaire Sylvia Marpole mais est également approché par Bradley du Gratin, chef de la bande des Gamma et rival de Max pour la prochaine compétition de sports extrêmes...

Commentaires

Cette suite à Dingo et Max, sorti au cinéma cinq ans auparavant, est quant à elle directement parue en vidéo. La relation entre Dingo et son fils est encore une fois au cœur de l'intrigue, permettant d'offrir plusieurs passages très touchant lorsqu'il est au désespoir de voir son fils s'éloigner de lui, ainsi que quelques séquences d'hallucinations pour le moins psychédéliques !

Le film n'oublie toutefois pas d'offrir de nombreux gags, servis par une animation assez soignée, et accompagnant une histoire certes assez classique (et prenant souvent de grosses libertés avec la vraisemblance). Notons d'ailleurs que le scénario rappelle beaucoup un épisode de La Bande à Dingo (Dingo passe son diplôme), où Max avait déjà la surprise de voir son père le rejoindre en cours et capter l'attention ! Certains ironiseront aussi sur le fait que cette suite s'apparente presque à une pub géante pour la société ESPN (détenue par Disney, cela va sans dire) !

Les fans du premier film auront la surprise de constater l'absence de Roxane, la petite-amie de Max dans le premier film (bien que l'interprète originale de celle-ci, Jenna von Oÿ, soit présente au casting, prêtant sa voix à une étudiante). Il faut croire que les deux se sont séparés, car Max semble bel et bien célibataire dans cette suite. Pour ce qui est de Dingo, le voir ici se remettre en couple tant d'années après avoir eu un fils avec une autre femme est pour le moins remarquable dans une production des studios Disney, aux habitudes assez pudibondes sur ces sujets !
La version française offre, volontairement ou non, une touche ironique à cette relation car Sylvia Marpole dispose de la voix de Françoise Cadol, qui doublait dans La Bande à Dingo le personnage de Peg, la femme de Pat Hibulaire ! Toujours du côté de la VF, le personnage de Bobby n'a pas retrouvé son interprète du premier Dingo et Max. En revanche, comme un sympathique clin d'œil, la distribution reprend Arthur Pestel dans les scènes où Dingo croit entendre la voix d'enfant de son fils, le comédien ayant justement été la voix de Max, exceptionnellement plus jeune, dans le film Mickey : Il était une fois Noël.

Doublage
Voix françaises (Studio Dubbing Brothers) :
Gérard RinaldiDingo
Christophe LemoineMax
Arthur PestelMax enfant
Stéphane RonchewskiBradley du Gratin
Danièle HazanLa conseillère d'orientation
Michel VignéChuck (le commentateur sportif)
Alain DorvalPat Hibulaire
Stephan MercierTank
Marianne LerouxLa fille au béret
Alexis TomassianP.J.
Françoise CadolSylvia Marpole
Cédric DumondBobby
Jean-Claude DondaLe professeur
Chantal MacéLe flirt de Max au Club Rave
 
» Cast étendu
Auteur : Chernabog
Dingo et Max 2 - image 1 Dingo et Max 2 - image 2 Dingo et Max 2 - image 3 Dingo et Max 2 - image 4 Dingo et Max 2 - image 5 Dingo et Max 2 - image 6 Dingo et Max 2 - image 7 Dingo et Max 2 - image 8 Dingo et Max 2 - image 9 Dingo et Max 2 - image 10 Dingo et Max 2 - image 11 Dingo et Max 2 - image 12 Dingo et Max 2 - image 13


An Extremely Goofy Movie © / Walt Disney
Fiche publiée le 15 février 2018 - Dernière modification le 18 février 2018 - Lue 1983 fois