BeyWheelz

Fiche technique
Nom originalBeyWheelz: Powered by Beyblade
OrigineCanada, Japon
Année de production2012
ProductionShogakukan Shueisha Productions, Takara, D-Rights, Nelvana
AnimationSynergy SP
Nombre d'épisodes13
AuteurKatsumi Hasegawa
RéalisationNaoki Hishikawa
ProductionMamiko Aoki
Production déléguéDoug Murphy
Chara-DesignYoshihiro Nagamori
Mecha-DesignYûji Kokai
Direction de l'animationMinoru Tanaka, Tomohiro Koyama, Toyoaki Fukushima, Yukio Hasegawa, Shigenori Taniguchi
Direction artistiqueTakafumi Suzuki
Direction de l'écritureKatsumi Hasegawa, Masashi Kubota, Hugh Duffy, Carolyn Hay
Chef coloristeChiho Nakamura
MusiquesNeil Parfitt, Jeff Morrow, Terry Tompkins, Stefano D'Angelo
Adaptation françaiseJulie Girardot, Sophie Servais, Maud Joskin
Direction de doublageAurélien Ringelheim
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT22 septembre 2012 (Canal J)
Rediffusions22 octobre 2012 (Gulli)
Editions
Sortie en DVD19 février 2013 (Zylo)
Synopsis

Il y a très longtemps, une météorite s’est écrasée sur Terre. Les fragments de cette météorite devinrent une autre sorte de toupie Beyblade : les BeyWheelz (des roues/pneus de combat).

Lors de la finale du tournoi mondial de BeyWheelz dans la ville de Destection, Sho Tenma affronte Jin Ryu, le bat et devient le gagnant du troisième tournoi. Sho, Jin et Leon (ce dernier a été vaincu par Sho lors des demi-finales) font tous les trois parties de l’équipe Estrella et célèbrent la victoire de Sho.
Alors que tout se passait pour le mieux, un groupe de Wheeler (joueurs de BeyWheelz) nommés les Dominators surgissent et attaquent d’autres Wheelers afin de s’emparer de la ville mais Sho, Jin et Leon vont tout faire pour les empêcher d’atteindre leur objectif.

Commentaires

Première série spin-off de la saga Beyblade, BeyWheelz est une série de 13 épisodes qui, bien que produite par les japonais, reste exclusive au marché occidental. Elle a été créée pour que la diffusion américaine de Beyblade Metal Fury atteigne les 52 épisodes. En effet, au Japon, la série compte 52 épisodes mais seuls les 26 premiers ont une durée standard de 24 minutes. A partir de l’épisode 27, la durée des épisodes est passée de 24 à 13 minutes pour permettre la diffusion conjointe de B-Daman Crossfire. Pour la version internationale, Nelvana a donc couplé certains des épisodes de la version japonaise pour former des épisodes d’une durée standard et a ajouté BeyWheelz à la fin de la diffusion de Beyblade Metal Fury.

Tout comme pour Beyblade, des jouets BeyWheelz distribués par Hasbro ont vu le jour. Ceux-ci s’éjectent d’un lanceur en position 90° et sont personnalisables comme les toupies. Bien qu’ils soient considérés dans la série comme des toupies, cela reste de simples roues. Et tout comme dans Beyblade Metal, les BeyWheelers peuvent contrôler les BeyWheelz. On peut noter que les BeyWheelz sont inspirés d’une gamme de jouets annulée par la société de jouets JAKKS Pacific et appelée Fly Wheels.

La série reprend l’origine du Beyblade décrit dans le cycle Metal mais insiste bien sur le fait que les BeyWheelz sont des toupies parallèles aux toupies Beyblades. De nombreux éléments de la série proviennent de Beyblade Metal : certains personnages sont semblables et possèdent des toupies ayant la même constellation que dans Beyblade Metal. Katsumi Hasegawa, scénariste de Beyblade Metal, signe aussi le scénario de BeyWheelz mais avec moins de réussite.
Défaut de la série dû à sa courte durée, le développement d’un grand nombre de personnages est passé à la trappe, notamment leur passé ou même leur quotidien. L’histoire se concentre énormément autour du combat contre les Dominators, mettant le reste de côté.
Du côté de la bande-son, on retrouve Neil Parfitt, compositeur de la bande-son originale de Beyblade Metal, de retour sur quelques musiques de la série.

La version française reprend un grand nombre de comédiens présent dans Beyblade Metal, plus précisément dans la deuxième série, Beyblade Metal Masters.
Pour une raison inconnue, la version italienne de BeyWheelz utilise la version japonaise des génériques mais chantés en italien. Chose très étrange puisque la série n’a jamais été diffusée au Japon.
Dans la version allemande de la série, le personnage de Marche Ovis change de sexe et devient une fille sans raison apparente.

2 ans après la fin de la diffusion de BeyWheelz, une suite voit le jour sous le nom de BeyWarriors : BeyRaiderz.

Liste des épisodes
1. Nouvelle génération
2. L'attaque des Dominators
3. Le combat en duo fatidique
4. Le Wheeler sauvage
5. Le BeyWheelz Grand Prix
6. Le tournoi du jugement commence
7. La loi des Dominators
8. Vengeance sur glace
9. Le Phénix contre le Dragon Blanc
10. La bataille de l'esprit : un féroce combat !
11. Le vrai visage de Ryan
12. Le lien des Wheeler
13. Un nouveau monde
Doublage
Voix françaises (Studio SDI Media Belgium) :
Grégory PraetSho Tenma
Antoni Lo PrestiJin Ryu
Bruno BorsuLeon Fierce
Nancy PhilippotNicole Spears
Stéphane FlamandMarche Ovis
Philippe AllardCovey Horn
Stéphane PelzerRyan Gladstone
Delphine ChauvierLucy
Thibaut DelmotteMathew
Alain EloyOdin
 
» Cast étendu
Auteur : CodeGawain
Doublage : CodeGawain
BeyWheelz - image 1 BeyWheelz - image 2 BeyWheelz - image 3 BeyWheelz - image 4 BeyWheelz - image 5 BeyWheelz - image 6 BeyWheelz - image 7 BeyWheelz - image 8 BeyWheelz - image 9 BeyWheelz - image 10 BeyWheelz - image 11 BeyWheelz - image 12 BeyWheelz - image 13 BeyWheelz - image 14 BeyWheelz - image 15 BeyWheelz - image 16 BeyWheelz - image 17 BeyWheelz - image 18


BeyWheelz: Powered by Beyblade © Katsumi Hasegawa / Shogakukan Shueisha Productions, Takara, D-Rights, Nelvana
Fiche publiée le 26 février 2018 - Dernière modification le 07 novembre 2018 - Lue 1737 fois