Mobile Suit Gundam ZZ

Fiche technique
Nom originalKidô Senshi Gandam ZZ (機動戦士ガンダムΖΖ)
OrigineJapon
Année de production1986-1987
ProductionSunrise, Sotsu Agency, Nagoya TV
Nombre d'épisodes47
AuteurHajime Yatate, Yoshiyuki Tomino
RéalisationYoshiyuki Tomino
ProductionKenji Uchida
ScénariiMisao Minamida, Yumiko Suzuki, Akinori Endô, Hidemi Kamata, Yoshiyuki Tomino
Chara-DesignHiroyuki Kitazume
Mecha-DesignShindosha, Mika Akitaka, Makoto Kobayashi, Yutaka Izubuchi
DesignYoshikazu Yasuhiko (design original), Kunio Ôgawara (design original), Kazumi Fujita (design original)
Superv. en chef de l'anim.Yorihisa Uchida (mecha)
Direction artistiqueShigemi Ikeda
CouleursKiyoko Imanishi
MontageYumiko Fuse
Direction photographieAkio Saitô
MusiquesShigeaki Saegusa
 
» Staff étendu
Editions
Sortie en Blu-Ray Disc25 octobre 2017 (@Anime)
Synopsis

Le Conflit de Gryps, qui a vu s’opposer les Titans, l’unité armée d’élite de la Fédération Terrienne, à l’AEUG (Anti-Earth Union Group), une puissance militaire indépendante, s’est achevé en l’an 0088 du Siècle Universel (0088 U.C.). Si l’unité des Titans a été dissoute, suite à la mort de la plupart de ses membres, l’AEUG tient bon mais a subi de lourdes pertes. En particulier, Kamille Bidan, le pilote du Zeta Gundam, a perdu l’esprit et l’équipage de l’Argama, vaisseau de l’AEUG, décide de l'amener dans un hôpital de la colonie la plus proche, Shangri-La de l’espace Side 1.
L’atterrissage de l’Argama est une sacré aubaine pour Judau Ashta et ses amis, de jeunes orphelins qui survivent en faisant du trafic de ferraille. Ils s’infiltrent donc dans le vaisseau afin de voler le Zeta Gundam dans le but de le revendre. Cependant, ce vol fait d’eux la cible de Neo Zeon, un groupe formé par des rebelles de l’ancienne Principauté de Zeon tombée sous la tutelle de la Fédération Terrienne suite à la Guerre d’un an (qui s’est achevée 8 ans plus tôt). Placés dans une situation dangereuse, Judau et ses amis acceptent de rejoindre Bright Noa, le commandant de l’Argama, et de se battre aux côtés de l’AEUG contre Neo Zeon.
L’équipage est plus tard complété par Roux Louka, une pilote de Mobile Suit qui se retrouve bientôt aux commandes du Zeta Gundam. En effet, Judau se révèle être un pilote exceptionnel si bien qu’on lui confie le Gundam ZZ, un Mobile Suit encore plus perfectionné. Néanmoins, la lutte ne sera pas facile pour autant et Judau aura bien du mal contre Haman Kahn, la redoutable chef de Neo Zeon...

Commentaires

Mobile Suit Gundam ZZ est la troisième série de la saga Gundam après Mobile Suit Gundam (aussi appelé Gundam 0079), inédite en France, mais dont nous avons eus les 3 films tirés de celles-ci (voir nos fiches sur Gundam Film 1, Gundam Film 2 et Gundam Film 3) et après Mobile Suit Zeta Gundam. On pourrait penser que c’est la suite directe de cette dernière mais ça n’est pas tout à fait le cas. En effet c'est plutôt une séquelle de celle-ci puisque les personnages sont différents (même si certains protagonistes des deux séries précédentes sont présents en tant que personnages secondaires) et la nature du conflit est différente. Il faudra attendre 2004 avec Gundam Seed Destiny pour avoir une véritable suite directe à une série Gundam. Ironiquement, Gundam ZZ étant pourtant censé être une sorte de seconde saison de Zeta Gundam (d’ailleurs ZZ veut dire Double Zeta) avant que le concept ne soit modifié.
Ce qui démarque surtout Gundam ZZ de Zeta Gundam, c’est son ton. En effet, on se retrouve avec une série qui n’est pas du tout sérieuse et tragique mais légère voire comique, du moins au début. Si les héros sont de vraies têtes à claques - au point qu’on ne comprend pas comment on peut les laisser travailler dans un vaisseau spatial (et encore moins piloter un Mobile Suit !) - leurs ennemis sont carrément clownesques, que ce soit Mashmyre Cello qui a un attachement quasi fétichiste à une rose que lui a donnée Haman Kahn (une attitude digne d'un fan qui aurait obtenu un cadeau de sa chanteuse préférée), la folle-dingue nymphomane Chara Soon au look déjanté (sa chevelure est moitié blonde, moitié rousse) et surtout Gemon Bajack, un bouffon qui n’apparait bien heureusement que des épisodes 5 à 8. Si on peut comprendre l’intention de Yoshiyuki Tomino (créateur de la saga et réalisateur des premières séries) d’attirer un public jeune avec une histoire moins sombre, il est incompréhensible d’avoir été aussi extrême, d'autant plus que le côté "comique" ne fonctionne pas vraiment. Par ailleurs, le contexte même de la série a été excessivement simplifié puisqu’on se retrouve avec une lutte bêtement manichéenne et les quelques épisodes qui nous entraînent loin du conflit opposant l’Argama aux envoyés de Neo Zeo semblent être totalement hors-sujet (en particulier les épisodes 14 et 15 où l’on découvre une colonie avec des sortes de ninjas... aztèques!)

Heureusement, à partir de l’épisode 17, de nouveaux personnages sont introduits, notamment Elpeo Ple dont la triste destinée est dans la lignée des drames de Zeta Gundam, et le ton devient plus sérieux. C’est surtout avec les épisodes 20 et 21 (une histoire en deux parties) que l’on renoue avec les tragédies qui ont fait le succès de la série précédente. Même si Gundam ZZ n’ira jamais aussi loin dans la noirceur que son ainée, on retrouve un récit palpitant et plein de rebondissements. Mieux, les personnages un peu idiots du début tels que Mashmyre Cello et Chara Soon deviennent étonnamment crédibles dans la deuxième partie de la série !Il reste néanmoins toujours quelques traces du côté outrancier des débuts, notamment lorsque les Newtypes (pilotes aux capacités surhumaines) utilisent leurs capacités en émettant une aura digne de Saint Seiya/Les Chevaliers du Zodiaque !
Quant aux intrigues politiques, elles demeurent assez simplistes, l'AEUG et la Fédération Terrienne semblant être maintenant dans le même camp et unies contre Neo Zeon. Autre changement, le remplacement du premier générique de début, lui aussi "décalé", par un générique plus classique.

Ce remaniement semble avoir été dicté par la volonté de promouvoir le futur long-métrage devant clore l’histoire des trois premières séries : Char Contre-Attaque (qui sortira en 1988). En effet, alors qu’il avait commencé à réaliser Gundam ZZ, Yoshiyuki Tomino obtint l’autorisation du studio Sunrise de faire un film dans lequel on verrait l’ultime confrontation entre Amuro Ray et Char Aznable, les ennemis jurés de la première série. Ces derniers apparaissaient aussi dans Zeta Gundam mais pas dans Gundam ZZ, bien qu’on peut penser qu’ils étaient censés y figurer puisqu'on peut les apercevoir dans le générique de début. Ces apparitions ont sans doute été annulées afin de donner envie aux fans de retrouver leurs héros dans le film Char Contre-Attaque.
On retrouve en revanche d'autres personnages des deux précédentes séries, en premier lieu Bright Noa (qui sera donc le plus personnage le plus présent des 3 séries), Sayla Mass (qui n'avait fait qu'un caméo muet dans la précédente série), Hayato Kobayashi, et surtout Kamille Bidan et Fa Yuiry, héros de Zeta Gundam.

D’un point de vue technique, pas de déception par rapport aux deux séries précédentes, l’animation restant dans la lignée de celles-ci (elle est donc assez datée mais correcte). Au niveau du staff, on notera tout de même les départs du character designer Yoshikazu Yasuhiko et du mecha designer Kunio Ôgawara, présents depuis les débuts. Au sujet du mecha design, il faut noter une nouveauté qui sera reprise dans d’autres séries Gundam : la fusion de trois appareils autonomes en un seul.

Lors de sa première diffusion, la série a eu de bons scores d’audience (bien qu’ils n’aient as été aussi bons que ceux de Zeta Gundam) et elle est arrivée 2ème à l’Anime Grand Prix de 1986, juste derrière le film Le Château dans le Ciel d’Hayao Miyazaki. Pour autant, elle a été très controversée parmi les fans de la saga et le reste encore aujourd’hui, au même titre que G-Gundam (1994). Malgré son départ raté, il serait tout de même dommage de la bouder car elle permet de conclure certaines intrigues de la série précédente. A noter toutefois que les films compilations de Zeta Gundam (A New Translation) la zappent complètement puisque le final du 3ème et dernier film reprend des éléments de la fin de Gundam ZZ, rendant l’existence de cette dernière obsolète !

Gundam ZZ a connu quelques adaptations au format papier, mais beaucoup moins que ses aînées (ce qui prouve à nouveau son statut controversé chez les fans). On peut noter un manga de Toshiya Murakami (2 tomes en 1986), une nouvelle (2 volumes en 1986) d’Akinori Endô (l’un des scénaristes de la série) avec des illustrations d'Haruhiko Mikimoto (character designer de Macross/Robotech) dans laquelle figure Amuro Ray et une autre nouvelle, Gundam Sentinel (1 volume en 1987) de Masaya Takahashi qui fait le lien entre les événements de la fin de Zeta Gundam et du début de Gundam ZZ.

Liste des épisodes
01. Prélude ZZ
02. Le garçon de Shangri-La
03. Le chevalier de l'Endra
04. L'increvable Mashymre
05. La décision de Judau
06. La menace du Zssa
07. La Tempête Gaza
08. Le glas sonnera deux fois
09. Judau dans l'espace
10. Au revoir, Fa
11. L'activation du Double Zeta
12. Leina a disparu
13. Petite sœur !
14. La colonie fantôme (1ère partie)
15. La colonie fantôme (2ème partie)
16. Corps à corps sur l'Argama
17. Retrouvez le Core Top
18. L'ombre de Haman
19. Plew et Axis
20. Cécilia la pleurnicheuse (1ère partie)
21. Cécilia la pleurnicheuse (2ème partie)
22. Judau attaque !
23. Terre en feu
24. Les frère et sœur des mers du sud
25. Le visage de Rommel
26. Le Cœur de Masaï
27. Le sang de Leina (1ère partie)
28. Le sang de Leina (2ème partie)
29. La fuite de Lou
30. L'escadron bleu (1ère partie)
31. L'escadron bleu (2ème partie)
32. Au-delà du lac salé
33. Un après-midi à Dublin
34. La voix de Kamille
35. Quand le ciel s’effondre
36. Plew-2 et la gravité
37. Nahel Argama
38. Le mur de Jamru Fin
39. Le retour de Sarasa
40. Le rêve de Tigerbaum
41. La vie de Rasara
42. La fillette de Core 3 (1ère partie)
43. La fillette de Core 3 (2ème partie)
44. Requiem pour Emary
45. La bataille d'Axis
46. Vibrations
47. Le dernier des guerriers
Auteur : Arachnée
Listings : CodeGawain
Sources :
http://www.mahq.net/ (images)
logo de la série Judau Ashta, Mondo Agake et Beecha Oleg Mashymre Cello et sa rose... le MSZ-006 Zeta Gundam Judau et Elle Vianno Roux Louka Mashymre Cello et Chara Soon Leina Ashta, Bright Noa et Torres Rasara Moon Elle, Judau, Mondo et Iino Abbav Glemy Toto et Elpeo Ple Haman Karn Mineva Lao Zabi le Hyaku Shiki à l'attaque Judau Ashta prêt à en découdre Kamille Bidan et Fa Yuiry Mashymre Cello à la fin de la série Sayla Mass et Bright Noa la défaite d'Haman Karn Retrouvailles entre Leina et Judau


Kidô Senshi Gandam ZZ © Hajime Yatate, Yoshiyuki Tomino / Sunrise, Sotsu Agency, Nagoya TV
Fiche publiée le 15 août 2018 - Lue 823 fois