SOS les Zlops Attaquent !

Fiche technique
Nom originalSOS les Zlops attaquent !
OrigineFrance
Année de production1967
ProductionORTF, Service de la Recherche ORTF
Nombre d'épisodes7 x 4 à 5 minutes
RéalisationRené Borg, Françoise Claude
AnimationJean Ache
MusiquesRobert Cohen-Solal, Jacques Perret
Diffusions
1ère diffusion hertzienne19 janvier 1967 (ORTF 1ère chaine)
Synopsis

A quelques millions de kilomètres de la Terre, les Zlops, habitants d'une toute petite planète de 125 mètres de diamètre, eux-mêmes ne dépassant pas les 20 centimètres, quittent leur petit monde dans l'intention d'envahir celui des humains. A bord de leur soucoupes volantes qu'ils nomment Globineff et dont le pilote est l'unique passager, et pour cause l'engin n'est guère plus grand qu'une roue d'automobile terrienne, l'armada composée d'une impressionnante flotte d'une dizaine d'appareils file droit dans l'espace à destination de la planète bleue.

Après une traversée du vide sidéral d'une durée de plusieurs mois, les Zlups arrivent au terminus de leur voyage. Sitôt la descente dans l'atmosphère terrienne effectuée, ils se dirigent vers la tour en forme de « pictoire » où ils posent – ou plutôt gloctent selon leur étrange langage – leurs Globineffs : ils installent ainsi leur quartier général entre le deuxième et le troisième étage de la tour Eiffel (de part la petite taille de leurs vaisseaux et leur arrivée à l'aube, ils passèrent inaperçu).

Les Zlops, armés de leur Dogodum, pistolet au pouvoir hilarant, sont alors prêts à jouer les envahisseurs....

Commentaires

Cette courte série fait partie des quelques ouvrages d'animation expérimentaux qui furent produits par la RTF puis l'ORTF entre 1961 et 1968 avec l'animographe, machine composée d'une table à dessin reliée à une visionneuse créée par Jean Dejoux (1922, dessinateur de presse, animateur, scénographe et metteur en scène au théâtre ainsi que chercheur au sein du Service de la Recherche de la RTF). La fonction principale de l'animographe était de produire des films d'animation avec une certaine économie de temps et pour des coûts de productions relativement plus faible qu'avec la technique classique de l'animation : pour une seconde il était produit environ 5 à 8 images au lieu du standard 24 images / secondes, ou 300 pour une minute au lieu de 1440. Évidemment cette machine – dont il n'existait alors qu'un seul prototype prénommé Caroline – ne pouvait aller au-delà de ce qu'elle permettait de concevoir (malgré le fait que son procédé fut présenté comme étant 60 fois plus rapide que le système classique) et c'est en usant de ses capacités et des contraintes qu'elle imposait que prirent formes les oeuvres qui en découlèrent, dont la dernière, celle des Shadoks en 1968 en sa première saison qui, pour avoir peut-être trop pomper, éreinta quelque peu Caroline (à noter que le célèbre Astérix fut parmi les premiers personnages à prendre vie au travers de cette machine en 1963, ce en une courte séquence accompagnant la speakerine Anne-Marie Peysson et le journal Pilote, n°180 du 4 avril, dont le petit gaulois était un des grands héros s'en fit l'écho, et si l'aventure « compliquée » de l'animographe se termina en 1969 en France, elle se poursuivit quelque peu la décennie suivante aux États-Unis avec un deuxième prototype...).

La série SOS les Zlops attaquent produite à destination d'un large public, et plus particulièrement pour la jeunesse, fut ainsi entièrement conçue quant à son animation par l'animographe. Mais cela ne fut pas sans certaines difficultés et elle resta inachevée après avoir vu les sept épisodes la composant diffusés sur un temps relativement étiré pour un si court format, un seul épisode ayant été proposé chaque mois sur le petit écran, de janvier 1967 au mois de juillet suivant (l'aventure des zlops devait se poursuivre sur huit autres épisodes). On peut de fait écrire que les Zlops n'ont pas été très envahissants.

Malgré l'abandon de cette production, celle-ci permis à René Borg d'évaluer l'animographe pour la réalisation d'une série et non plus sur de courtes expériences, ce qu'il fera de nouveau et avec succès cette fois-ci l'année suivante avec Les Shadoks. De son côté, Jean Ache (1923-1985) qui avait en charge l'animation de cette attaque des Zlops, mêla à celle-ci – au travers des phylactères apparaissant quand un Zlops prend la parole, celle-ci étant en parallèle prononcée par le narrateur qui prête ainsi sa voix à tous les personnages – un peu de la matière de l'art séquentiel dans lequel il fit une grande carrière en de nombreux journaux et magazines après avoir œuvré à ses débuts dans l'animation pendant la Seconde Guerre mondiale, sous l'Occupation (après avoir réalisé en amateur le court métrage L’Émule de Tartarin, il est en 1943 assistant animateur non crédité sur Callisto, la petite nymphe de Diane réalisé avec magnificence par l'illustrateur André Édouard Marty et le sculpteur René Bertrand). A propos de bande dessinée, le langage des Zlops est indubitablement inspiré par celui des Schtroumpfs, un avis écrit apparaissant à l'écran pour souligner qu'il devrait être aisément compréhensible pour les téléspectateurs ; autre référence que l'on peut suggérer, le titre de la série fait écho au titre français du film de science-fiction Earth vs. the Flying Saucers (1956) de Fred F. Sears, à savoir Les Soucoupes volantes attaquent.
A propos également de science-fiction, on remarquera que ce genre fut particulièrement traité de manière humoristique avec l'animographe sous la houlette de René Borg car, avant que de donner vie aux Zlops et aux Shadocks, le réalisateur usa de l'invention de Jean Dejoux sur une courte séquence d'une minute et demi commentée par Pierre Schaeffer servant en 1966 d'introduction à une émission sur les soucoupes volantes et les extraterrestres (fut-elle diffusée ?), et plus particulièrement sur l'analyse des témoignages envers ces phénomènes, ceux-ci en révélant plus sur l'humain que sur lesdits phénomènes observés et relevant autant de la psychanalyse que de l'Ufologie (à lire à cet égard l'excellent roman de science-fiction Les Visiteurs du miracle de Ian Watson et les travaux de Bertrand Méheust).
Neuf ans plus tard, en 1976, Jean Ache donnera vie à deux extraterrestres avec la série de strips O.V.N.I. soit qui mal y pense pour Le Journal du dimanche, les êtres venus d'ailleurs s'invitant aussi dans les aventures du détective Pat'Apouf – dans Pat'Apouf : alerte aux O.V.N.I (1974-75) – que Jean Ache dessinera de 1973 à sa mort pour Le Pèlerin du XXème siècle (il reprit ce personnage qui fut créé et dessiné par Yves Gervy de 1938 à 1972). La science-fiction se manifestera encore dans quelqu'unes des nombreuses autres oeuvres du bédéiste, comme en 1978 avec Ortax le robot pour le magazine pour la jeunesse Pistil, la revue des jeunes et de la nature où est également présent Camillo Osorovitz, et même les aventures souvent fantastiques de Nic et Mino qu'il dessinait pour Le Journal de Mickey toucha à ce genre en 1960 avec Le voyageur de l'espace (album publié en 1962 sous le titre La Chasse au Vénusien).

Quand à Robert Cohen-Solal, un an avant qu'il ne compose pour les Shadoks, il offrait ici une musique électronique à la fois simple et ludique, usant avec humour de légers effets sonores considérés représenter certaines atmosphères science-fictionnelles. Autre élément sonore, celui de la voix du célèbre auteur / compositeur Jean Nohain (1900-1981), homme de radio puis de télévision (il fut fort populaire, notamment dans les années 50 sur le petit écran avec ses 36 chandelles éclairants alors quelques 10 % des foyers français étant équipés d'un téléviseur) : il s'amusait ici à passer, avec sa bonhomie légendaire tintant dans le timbre de sa voix, de son rôle de narrateur à tous les Zlops dialoguant entre eux.

Liste des épisodes
01. diffusé le jeudi 19 janvier 1967
02. diffusé le jeudi 16 février 1967
03. diffusé le jeudi 16 mars 1967
04. diffusé le jeudi 13 avril 1967
05. diffusé le jeudi 11 mai 1967
06. diffusé le jeudi 08 juin 1967
07. diffusé le jeudi 06 juillet 1967
Doublage
Voix françaises :
Jean Nohainnarrateur et zlops
Auteur : Captain Jack
Sources :
images : INA
SOS les Zlops Attaquent ! - image 1 SOS les Zlops Attaquent ! - image 2 SOS les Zlops Attaquent ! - image 3 SOS les Zlops Attaquent ! - image 4 SOS les Zlops Attaquent ! - image 5 SOS les Zlops Attaquent ! - image 6 SOS les Zlops Attaquent ! - image 7 SOS les Zlops Attaquent ! - image 8 SOS les Zlops Attaquent ! - image 9 SOS les Zlops Attaquent ! - image 10 SOS les Zlops Attaquent ! - image 11 SOS les Zlops Attaquent ! - image 12 SOS les Zlops Attaquent ! - image 13 SOS les Zlops Attaquent ! - image 14 SOS les Zlops Attaquent ! - image 15 SOS les Zlops Attaquent ! - image 16 SOS les Zlops Attaquent ! - image 17


SOS les Zlops attaquent ! © ORTF
Fiche publiée le 24 août 2017 - Lue 889 fois