Twinkle, le Faiseur de Rêves

Fiche technique
Nom originalTwinkle, the Dream Being (꿈돌이)
Brille, être des rêves
OrigineEtats Unis, Corée
Année de production1992-93
ProductionCalico Productions, MBC Productions
AnimationSei Young, Zodiac Entertainment
Nombre d'épisodes26 x 23 minutes
RéalisationPeter Keefe, Seung-Woo Roh, Kwang-Nam Choi
ProductionClaudia Zeitlin Burton, An Hee Choi, Peter Keefe, Dae-Jung Kim, Paul Vitello
ScénariiPeter Keefe
Story-boardsDave Arnett
Direction de l'animationKyung-Won Lim
Direction des décorsYong-Nam Kwon, Hyun-Park Jae
Direction photographieJung-Joong Kim
MusiquesDale Schaker
Diffusions
1ère diffusion hertzienneseptembre 1994 (France 3)
Synopsis

Twinkle est tel un bébé fée extraterrestre avec sur la tête une fine antenne ponctuée d'une petite étoile bleue dotée de la parole et qui, à loisirs, peut se transformer en un petit vaisseau spatial telle une soucoupe volante tout en conservant sa forme étoilée. Twinkle peut également s'élever « seul » dans les airs grâce à un petit badge qui lui aussi peut parler : lorsque Twinkle le décroche de sa poitrine côté cœur, le badge se transforme comme un électron tournoyant à vive allure autour du noyau qu'est alors Twinkle.

Twinkle est un habitant de la Terre des Possibilités, planète où il vit avec ses amis pour lesquels il essaie de réaliser naturellement leurs vœux et souhaits comme le génie d'une lampe. Mais malgré les rêves qu'il tente de rendre réels pour faire de son monde une belle terre, il a fort à faire avec Miss Diva Weed, une sorcière qui ne pense qu'à se débarrasser de lui pour asservir la population et qui grâce à son sceptre magique parvient à contrôler les êtres et les conduire à faire quelques mauvaises actions...

Commentaires

La série américano-sud-coréenne Twinkle, le faiseur de rêves, dans sa forme et son expression, fait de suite penser à celle d'un autre petit extraterrestre, à savoir la série Widget, cette dernière ayant été créée précédemment par Peter Keefe (1952-2010) le producteur de Twinkle, le faiseur de rêves, également producteur et créateur de Denver, le dernier dinosaure, ces trois personnages se partageant de même – outre divers autres aspects de leur conception – un générique musical assez proche.

Le personnage de Twinkle (Kkumdoli en coréen, qui se traduit par Rêve) a été créé à l'occasion de l'exposition spécialisée sud-coréenne de 1993 – Daejeon Expo 1993 (Taejon Expo'93, août/novembre 1993) – dont le slogan était « Le défi d'une nouvelle voie vers le développement » faisant du développement durable son thème principal dont on peut appréhender justement quelques notions dans la série d'animation avec Twinkle qui évoque parmi divers sujets l'écologie et la pollution à l'image d'ailleurs de la série Widget.
Twinkle était de fait la mascotte officielle de cette Expo '93 : un comédien dans un costume le représentant joua sur la scène de la cérémonie d'ouverture, sabre laser en main pour combattre en un ballet quelques représentations du mal. Cette cérémonie d'ouverture était soutenue par un spectacle de sons et lumières qui offrait une musique avec des sonorités et envolées proches de celles de Jean-Michel Jarre. Un album fut même composé par le célèbre Giorgio Moroder autour des artistes coréens, le compositeur de la bande originale du film Midnight Express, pour ne citer que l'un de ses travaux les plus inspirés, cosignant pour cette Expo'93 la chanson officielle de cet évènement The Day avec une mélodie rappelant légèrement le We are the World de Lionel Richie et Michael Jackson. Twinkle apparaîtra ainsi tout le long de cette exposition et on le verra également à la télévision coréenne, en plus de la série qui débute en décembre 1992 sue MBC TV, dans des séquences d'animation présentant l'évènement et ses différents pavillons (quoique différente, on notera que la tour Hanbit Tower conçue à cette occasion et alors décorée entre autres de représentations de Twinkle rappelle un peu en sa silhouette la Tour du Soleil que Tarô Okamoto créa pour l'Exposition Universelle d'Osaka en 1970).

Le choix du nom de Twinkle pour la version états-unienne est probablement une légère référence à la chanson enfantine anglaise Twinkle, Twinkle, Little Star (« Brille, Brille, Petite Étoile », un poème de Jane Taylor datant de 1806 sur la mélodie française de Ah ! vous dirai-je, maman), le vaisseau spatial de Twinkle étant en forme d'étoile.

A noter encore que chaque épisode de la série était composé de trois histoires et que plusieurs artistes sud-coréens officiant sur Widget œuvraient à nouveau pour cet autre extraterrestre..

Auteur : Captain Jack
Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 1 Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 2 Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 3 Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 4 Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 5 Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 6 Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 7 Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 8 Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 9 Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 10 Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 11 Twinkle, le Faiseur de Rêves - image 12


Twinkle, the Dream Being © Calico Productions, MBC Productions
Fiche publiée le 11 juin 2017 - Lue 1073 fois