Les Contes de la Lanterne

Fiche technique
Nom originalLes Contes de la Lanterne
OrigineFrance
Année de production1969
ProductionORTF, Service de la Recherche ORTF
Nombre d'épisodes? x 10 minutes
IllustrationsFrançois Jèze dessins et peinture sur verre
RéalisationJacques Demeure
TextesFrançois Jèze
MusiquesRobert Cohen-Solal, Jacques Lejeune
Diffusions
1ère diffusion hertzienne1969 (ORTF 2ème chaine)
Rediffusionsmars 1970 (ORTF 2ème chaine - Colorix)
septembre 1970 (ORTF 2ème chaine - Colorix)
août 1971 (ORTF 2ème chaine - Colorix)
Synopsis

Au travers du projecteur d'une lanterne magique, contes orientaux, du proche à l’extrême de ces orients en passant de fait par le moyen, prennent vie sur les ornementations des plaques de verre dudit instrument. Les mille et une nuits ne sont pas loin tout comme les fables persanes...

Commentaires

Cette série conçue par le Service de la Recherche de l'ORTF n'est pas tout à fait un ouvrage d'animation dans le sens strict de la définition de la technique du cinéma d'animation. Toutefois, mettant en lumière des images comme projetées d'une lanterne magique – le titre de la série faisant évidemment référence à l'objet projecteur inventé vers 1659 par l'astronome hollandais Christian Huygens et présent ici au centre de l'image du générique –, elle s'inscrit de fait dans cette forme que l'on peut considérer comme un ancêtre du cinéma d'animation. Aussi, comme toute œuvre usant d'illustrations fixes et d'une narration posée sur celles-ci, elle entre dans un domaine plus large que l'animation tout en le côtoyant par quelques trucages de l'image et une certaine succession des plans. Chaque conte est ainsi exposé au travers d'une suite de tableaux dessinés et peints sur du verre (verre de diverses nature, parfois proche du vitrail donnant un aspect de transparence aux couleurs), l'image étant accompagnée par une composition musicale et la voix du narrateur relatant évidemment le récit dont on découvre en parallèle formes et couleurs.

La composition des histoires, du texte aux illustrations, était le fruit de François Jèze qui œuvra pour l'ORTF à diverses expérimentations picturales : ici il offre à voir des compositions proche de l’impressionnisme. Expérimentale, comme la musique accompagnant les images de cette œuvre avec les compositions du shadokien Robert Cohen-Solal (1943-) pour les épisodes « Le perroquet » et « L'empereur et la courtisane » puisant dans les contes des Mille et une nuits, avec pour quelques autres épisodes les sonorités concrètes de Jacques Lejeune (1940-) qui œuvrait là à ses débuts à l'une de ses premières musiques d'application, ces deux artistes étant alors de la formation du GRM (Groupe de Recherches Musicales) longtemps associé au Service de la Recherche de l'ORTF puisque créé quelque temps plus tôt par Pierre Schaeffer, compositeur et écrivain à l'origine de la musique concrète, qui dirigera le Service de la Recherche de l'ORTF de 1960 à 1974, le son et l'image étant alors associés dans une démarche expérimentale (depuis 1975 le GRM est attaché à l'INA).
Robert Cohen-Solal évoque pour Planète Jeunesse un peu de ses travaux sur cet ouvrage : La musique de « L’empereur et la courtisane » réalisée en 1969 a été construite à partir principalement de sons de flûtes traversières (Ut et sol grave) et des percussions, modifiés par manipulations de montage (transposition, sons à l’envers) et transformations électro-acoustiques (différentes sortes de filtres). Mon inspiration pour illustrer ces images m’orientait vers une ambiance que susciterait une raga indienne ou pakistanaise, méditative et étrange (l’image du film provenait d’un tournage sur banc-titre d’images fixes se succédant souvent en fondu-enchaîné).

Quant à la réalisation, elle était signée par Jacques Demeure (1929-2008), critique de cinéma – notamment pour la revue Positif pour laquelle il écrira beaucoup du début des années 50 aux milieux des années 80 – et réalisateur de documentaires et autres portraits d'illustres écrivains pour la télévision (de l'ORTF avec l'émission Portrait souvenir produite par Roger Stéphane à Antenne 2). Il fut également assistant réalisateur pour quelques courts métrages réalisés en 1958 par Ado Kyrou qui lui aussi écrivait pour Positif. Dans une forme proche de ces contes de la Lanterne, usant de dessins, il avait réalisé le court métrage Le Chant du nouveau monde : le poète Walt Whitman avec notamment parmi les voix celle de Jean-Louis Jemma et il œuvra sur quelques autres productions pour la jeunesse. Toutes ces personnalités participaient alors aux multiples expérimentations télévisuelles menées par le Service de la Recherche de l'ORTF dont les fameux Shadoks furent parmi les plus populaires représentants (depuis la Recherche à quasiment disparu de la télévision française et les programmes dans une large majorité sont devenus tout aussi plat que les écrans des téléviseurs de ce début de 21ème siècle).

L'ensemble était soutenu par la voix, à la fois chaleureuse et rocailleuse, d'un grand comédien en la personne de Jean-Roger Caussimon (1918-1985) qui était alors au carrefour de sa double carrière, celle de l'acteur plus qu'accompli (au théâtre, au cinéma, à la radio et à la télévision) et celle du chanteur qui allait alors pleinement s'accomplir (après celle du poète parolier qu'il avait déjà été, notamment pour Léo Ferré pour lequel il le sera encore, ce en parallèle de son intense activité de comédien). A noter de Jean Cohen-Solal, frère de Robert Cohen-Solal et qui fut de l'aventure du GRM et des Shadoks également, accompagna de sa flûte Jean-Roger Caussimon sur l'ultime album studio de ce dernier datant de 1979.

De par son titre, cet ouvrage est à ne pas confondre avec la série de documentaires pour la jeunesse produite dix ans plus tôt pour la RTF intitulée La Lanterne Magique réalisée par Jean-Pierre Bergeret : cette « lanterne » reprenait avec respect des albums jeunesse issus de la collection « Enfants du Monde » (Nathan) de Dominique Darbois, celle-ci prêtant ses photographies publiées dans ces ouvrages et sa voix aux documentaires télévisés.

Avec nos remerciements à monsieur Robert Cohen-Solal.

Liste des épisodes
Quelques titres

L'empereur et la courtisane
Le perroquet
Le collier
L'enfant et le savant
Le bossu
La patience
Homme et ministre
Le héron faux-prophète
Le tir à l'arc
Le métier
Doublage
Voix françaises :
Jean-Roger Caussimonnarrateur
Auteur : Captain Jack
Les Contes de la Lanterne - image 1 Les Contes de la Lanterne - image 2 Les Contes de la Lanterne - image 3 Les Contes de la Lanterne - image 4 Les Contes de la Lanterne - image 5 Les Contes de la Lanterne - image 6 Les Contes de la Lanterne - image 7 Les Contes de la Lanterne - image 8 Les Contes de la Lanterne - image 9 Les Contes de la Lanterne - image 10 Les Contes de la Lanterne - image 11


Les Contes de la Lanterne © / ORTF, Service de la Recherche ORTF
Fiche publiée le 06 février 2017 - Dernière modification le 07 février 2017 - Lue 1509 fois