Berserk, l'Âge d'Or : Partie 2 - La Bataille de Doldrey

Fiche technique
Nom originalBerserk Ôgon Jidai-Hen II: Doldrey Kouryaku
(ベルセルク 黄金時代篇II ドルドレイ攻略)
OrigineJapon
Année de production2012
ProductionStudio 4°C, Hakusensha, Good Smile Compagny, Movic, VAP
Durée96 minutes
Auteur mangaKentarô Miura
RéalisationToshiyuki Kubooka
Producteur exécutifFumihiro Hirai, Hiroshi Kubota, Eiko Tanaka, Masaki Yasuda, Takanori Aki
SupervisionMitsuhiro Arita, Ken'Ichi Iwao
ScénariiIchirô Okôchi
Story-boardsSatoshi Iwataki, Motonobu Hori, Jirô Kanai, Toshiyuki Kubooka
Chara-DesignNaoyuki Onda
Superv. en chef de l'anim.Naoyuki Onda, Satoshi Iwataki
Direction artistiqueHideki Nakamura, Yûsuke Takeda
CouleursKumiko Naruke
MusiquesShirô Sagisu, Susumu Hirasawa (générique d'ouverture)
Adaptation françaiseRachel Danglard
Direction de doublageThierry Kazazian
GénériqueGénérique VO
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT27 mars 2016 (J-One)
Editions
Sortie en DVD16 mai 2013 (Dybex)
Sortie en Blu-Ray Disc30 décembre 2013 (Dybex)
Synopsis

La guerre se poursuit entre Midland et Chuder. La Troupe du Faucon continue à livrer sans relâche d'âpres combats contre les forces ennemies, notamment face à la cavalerie lourde d'assaut de la Baleine Bleue, commandée par le cruel Adon. Ce dernier s'en prend à Casca qui semble dans un état second et peine à résister à son adversaire. Guts lui sauve la vie in-extremis mais tout deux tombent du haut d'une falaise et atterrissent dans une rivière tandis que Casca s'évanouit.

Après avoir rejoint la terre ferme, Guts emmène Casca, toujours inconsciente, dans une grotte pour la soigner et se cacher des hommes d'Adon qui les pourchassent. Alors qu'il enlève les vêtements mouillés de la guerrière, brûlante de fièvre, il comprend qu'elle est en période de menstruation, d'où sa mauvaise forme physique durant la bataille ! Après un long sommeil dans lequel elle se remémore sa première rencontre avec Griffith, qui la sauva des griffes d'un horrible seigneur qui voulait abuser d'elle alors qu'elle était enfant, Casca se réveille et se confie à Guts concernant ses sentiments ambigus envers le chef des Faucons. Mais leur conversation tourne court car Adon et ses hommes finissent par les retrouver et Guts se décide alors à couvrir la fuite de Casca en affrontant à lui tout seul une centaine de guerriers de Chuder...


» Résumé complet


Commentaires

Ce deuxième volet de la trilogie cinématographique Berserk est sorti dans les salles japonaises environ quatre mois après le premier film. De nouveau, l'accent est mis sur le trio principal et l'évolution de leurs relations. C'est d'ailleurs l'occasion de revenir sur l'enfance de Casca, l'adaptation cinématographique utilisant le même procédé que pour Guts dans le premier film (un rêve durant une convalescence), de manière bien plus réussie toutefois. Notons que dans le manga (et la série télévisée), Casca raconte ces événements directement à Guts.

Ce n'est pas la seule liberté que prend le film par rapport à l'histoire originale. On peut aussi mentionner le rôle d'Adon durant la bataille de Doldrey, qui sert ici de cheval de Troie après avoir été capturé par les Faucons alors que chez Kentarô Miura, il parvenait à s'enfuir et à rejoindre Doldrey avant la bataille. Plus généralement, Adon était un personnage beaucoup plus présent, introduit plus tôt et servant d'ennemi récurent de nos héros, et avait même un petit frère nommé Samson. Le passif entre Griffith et Gennon était également plus explicite. D'autres personnages seront supprimés de cette adaptation ou voient leur rôle considérablement réduit (notamment la reine, qui ne fait ici qu'un très discret caméo). Par extension, certaines intrigues ne sont également pas présentes.
En revanche, le film fait apparaître en caméo certains personnages qui n'apparaissaient pas dans la version papier (et totalement absents de la série télévisée), y compris en dehors du générique d'ouverture : Farnèse, Serpico et Azanne sont ainsi visibles durant la séquence du bal tandis que Puck est présent dans un chariot que croise Guts à la fin du film.

Malgré tous ces écarts, ce deuxième film reste de nouveau assez fidèle aux chapitres du manga adaptés, jusque dans leurs aspects les plus crus : la violence des combats, la tentative de viol sur la jeune Casca, la pédérastie à peine voilée de Gennon, le sort épouvantable de Griffith à la fin ou encore la scène d'amour très explicite entre lui et Charlotte. Un cap est encore franchi par rapport au premier film, et cela ira encore plus loin dans le troisième.

La réalisation technique est également dans la lignée de celle du premier long-métrage, avec le même mélange entre effets numériques et animation traditionnelle, à l’esthétique toujours aussi contestée chez certains spectateurs, mais qui dévoile tout son potentiel spectaculaire durant la séquence de la bataille de Doldrey, qui donne son nom au film, et qui est digne des plus grands films épiques tels que la trilogie du Seigneur des Anneaux (un juste retour des choses, l’œuvre de Tolkien ayant à l'évidence beaucoup influencée celle de Kentarô Miura).

Pour une raison obscure, et alors que nous avions pu disposer du premier film relativement rapidement après le Japon, il fallut patienter plus d'un an pour disposer du deuxième film (une situation qui se renouvellera pour le troisième, et qui a également eu lieu sur le marché américain).
Peut-être cela explique t-il, au moins en partie, certaines incohérences dans la version française : certains termes sont traduits autrement que dans le premier film (on parle de "Troupe du Faucon" et non plus de "Troupe des Faucons" ou encore de "Royaume de Midland" au lieu de "Royaume du Midland") mais aussi, et surtout, toutes les répliques issues de ce dernier (notamment dans le résumé au début) sont redoublées et souvent adaptées différemment ! Pourtant, l'équipe de doublage reste quasiment identique, la seule différence notable étant la voix de Gaston. On remarque que, curieusement, la fin de la scène d'amour (sans dialogue) est laissée en VO, certains soupirs de la voix française de Charlotte se superposant même avec ceux de la voix japonaise vers le milieu de la scène !

Doublage
Voix françaises (Studio VF Productions) :
Raphaël CohenGuts
Fabien BricheGriffith
Véronique PicciottoCasca
Stéphane RonchewskiJudeau
Marc SaezCorkus
Marie ChevalotRickert, Princesse Charlotte
Emmanuel GradiPippin, Général Boscogn, Gaston
Bruno MagneAdon
Stéphane Roux-WeissGouverneur Gennon
Thierry KazazianRoi de Midland, le tortionnaire, Laban, Narrateur
Hélène BizotGouvernante de Charlotte
Jérôme KeenZodd l'Immortel
Auteur : Chernabog
Berserk : Film 2 - image 1 Berserk : Film 2 - image 2 Berserk : Film 2 - image 3 Berserk : Film 2 - image 4 Berserk : Film 2 - image 5 Berserk : Film 2 - image 6 Berserk : Film 2 - image 7 Berserk : Film 2 - image 8 Berserk : Film 2 - image 9 Berserk : Film 2 - image 10 Berserk : Film 2 - image 11 Berserk : Film 2 - image 12 Berserk : Film 2 - image 13 Berserk : Film 2 - image 14 Berserk : Film 2 - image 15 Berserk : Film 2 - image 16 Berserk : Film 2 - image 17 Berserk : Film 2 - image 18 Berserk : Film 2 - image 19


Berserk Ôgon Jidai-Hen II: Doldrey Kouryaku © Kentarô Miura / Studio 4°C, Hakusensha, Good Smile Compagny, Movic, VAP
Fiche publiée le 15 novembre 2016 - Dernière modification le 02 décembre 2016 - Lue 1350 fois