Mazinkaiser : Death !

Fiche technique
Nom originalMazinkaiser: Shitou! Ankoku DaiShogun
(マジンカイザー 死闘!暗黒大将軍)
OrigineJapon
Année de production2003
ProductionBandai Visual, Dynamic Planning
AnimationBrains Base
Durée1 X 60 min
AuteurGô Nagai
Création des personnagesGô Nagai
RéalisationMasahiko Murata
ProductionKôji Morimoto (2)
Producteur exécutifShigeru Watanabe, Takashi Nagai, Frederico Colpi
ScénariiSatoru Nishizono
Story-boardsMasahiko Murata
Direction techniqueMasahiko Murata
PlanningKazumi Kawashiro, Kenji Nagai
Chara-DesignKenji Hayama
Mecha-DesignKeiichi Satô, Tatsuo Yamada
Direction de l'animationKenji Hayama, Tatsuo Yamada, Atsuo Tobe
Direction artistiqueMitsuharu Miyamae
CouleursKôji Usui
Direction photographieMasato Sato (2)
MusiquesKazuo Nobuta
Editions
Sortie en DVDDécembre 2013 (Black Box - Go Nagai Collection)
Synopsis

Alors qu'ils sont en voyage d'affaires loin du Japon, Koji Kabuto, le pilote émérite de Mazinkaiser, et ses amis Sayaka et le Professeur Mori Mori, ont la stupéfaction d'assister à la venue du monstrueux et gigantesque Général Noir, chef suprême des armées de Mykène, une ancienne civilisation très avancée... Celui-ci jure de dominer l'humanité et pour cela, il envoie ses hordes de monstres, des créatures mécaniques immenses et pourvues de conscience, à l'assaut.
Pour s'opposer à ces épouvantables adversaires, Koji doit vite retourner chercher Mazinkaiser mais il est retenu par le Duc Gorgon, l'émissaire du Grand Général. L'escouade de robots alliés, menée courageusement par Great Mazinger, fait tout son possible pour défendre le monde des attaques de Mykène mais c'est peine perdue. Devant le nombre, la puissance et la violence des assaillants, plusieurs robots sont malmenés et détruits. Certains pilotes sont également gravement blessés ou même tués !

Koji Kabuto va devoir tout mettre en œuvre pour sauver notre planète, Mazinkaiser étant le dernier espoir du genre humain face au démoniaque Général. Du titanesque duel à l'épée que vont se livrer les deux gigantesques entités de métal, va se jouer le sort de l'humanité...

Commentaires

En 2001, Bandai Visual et Dynamic Planning exploitent dans une série d'OAV le tout nouveau personnage de Mazinkaiser, qui était apparu dans un jeu vidéo et qui à l'origine était une sorte d'amélioration du fameux Mazinger Z, le robot culte créé par Go Nagai.
Ces OAV étaient en fait un remake de ce qu'on voyait dans le Manga originel de Mazinger Z et ce dernier était plus ou moins remplacé par Mazinkaiser pour à peu près la même histoire, dans laquelle Koji Kabuto devait défaire le docteur Hell et ses monstres mécaniques.
En 2003, après le succès de ce dessin animé, les producteurs poursuivent l'aventure avec cette fois un film de 60 minutes. Il s'agissait là, sur le même principe, d'adapter la suite directe de Mazinger, à savoir Great Mazinger.
Dans le Manga, Great Mazinger volait au secours d'un Mazinger Z à l'agonie et sur le point de tomber face aux hordes de Mykène. Ce nouveau puissant robot allait devenir le nouvel espoir du genre humain face au Grand Ankoku Daishogun. C'est donc cette histoire qui est partiellement reprise sauf qu'ici, Koji reste le héros (il était remplacé par Tetsuya dans Great Mazinger) et Mazinkaiser tient le rôle de Great Mazinger. Tout le début de ce film est cependant modifié par rapport à ce qu'on connaissait de la BD, et amène une vraie nouvelle histoire, là où les premières OAV étaient relativement fidèles à la trame du Manga de Mazinger Z.

Le film, s'il conserve quelques traits d'humour, notamment grâce à l'amusant Boss Borot, est tout de même beaucoup plus violent et tragique que les OAV. Certains héros meurent dans des circonstances tristes et abominables (décapitation, autodestruction...). Plus qu'une autre, c'est peut-être la scène où Jun et son robot Venus Ace sont malmenés, qui choque. La jeune fille manque d'être coupée en deux par la faux d'un monstre qui s'abat sur son cockpit, tandis que la bête s'acharne sur Venus qui est tabassée et écartelée de ses membres un à un. Great Mazinger subit aussi un passage à tabac en règle et comme dans les OAV précédentes, les robots semblent saigner au même titre qu'un humain, renforçant la peur éprouvée pour eux, ce qui les rend attachants et "humains". En cela, la mise en scène des monstres de Mykène, riants comme des diables lorsqu'ils font souffrir leurs ennemis, est bien plus bestiale et dramatique que pour les monstres du docteur Hell.
Le combat final, qui oppose Mazinkaiser au Général, est lui aussi impressionnant par son dynamisme et sa furie, Koji laissant libre court à sa colère vengeresse. La fin du Daishogun est particulièrement violente graphiquement.

Au final, ce film résume en transformant de nombreux points, la série de Great Mazinger, en la transposant à Mazinkaiser. Il est ainsi, comme pour les OAV, vain de tenter de l'inclure dans une chronologie quelconque, le monde de Mazinkaiser étant vu comme un univers parallèle où certains personnages meurent et où d'autres sont encore en vie. L'Ankoku Daishogun s'impose comme l'ennemi majeur (il n'est jamais fait mention du véritable chef de Mykène, l'empereur de feu, qu'on ne verra pas dans ce film). Dans le Manga, il meurt assez tôt pour être remplacé par le docteur Hell, mécanisé et revenu d'entre les morts. Pour beaucoup enfin, ce film est considéré comme une sorte de remake du film Mazinger Z contre le général Dark, mais le seul véritable point commun est de mettre en scène la venue de l'Ankoku Daishogun après la victoire de Mazinger sur les forces de Hell...
Enfin on regrettera que les producteurs ne se soient pas laissés porter dans leur lancée, et n'aient pas utilisé encore Mazinkaiser pour remettre au goût du jour la dernière partie de la trilogie des robots Mazinger : Goldorak ! Le célèbre robot apparaissait pourtant dans la série de 3 petits courts métrages qui avaient été produits juste avant les OAV de Mazinkaiser pour annoncer celles-ci et c'était plutôt alléchant !

Auteur : Kahlone
Mazinkaiser : Death ! - image 1 Mazinkaiser : Death ! - image 2 Mazinkaiser : Death ! - image 3 Mazinkaiser : Death ! - image 4 Mazinkaiser : Death ! - image 5 Mazinkaiser : Death ! - image 6 Mazinkaiser : Death ! - image 7 Mazinkaiser : Death ! - image 8 Mazinkaiser : Death ! - image 9 Mazinkaiser : Death ! - image 10 Mazinkaiser : Death ! - image 11 Mazinkaiser : Death ! - image 12 Mazinkaiser : Death ! - image 13 Mazinkaiser : Death ! - image 14


Mazinkaiser: Shitou! Ankoku DaiShogun © Gô Nagai / Bandai Visual, Dynamic Planning
Fiche publiée le 30 juillet 2016 - Lue 1504 fois