Free !

Fiche technique
Nom originalFree! / Free! Eternal Summer (フリー / フリー エターナル・サマー)
OrigineJapon
Année de production2013-2014
ProductionKyôto Animation, Pony Canyon, Lantis
Nombre d'épisodes26 (12+13+1 OAV)
AuteurKôji Oji
RéalisationHiroko Utsumi
ProductionShin'Ichi Nakamura
Producteur exécutifYôko Hatta, Shunji Inoue
ScénariiMasahiro Yokotani, Reiko Yoshida, Maiko Nishioka, Chika Ishikawa
PlanningHideaki Hatta
Chara-DesignFutoshi Nishiya
DesignSeiichi Akitake
Superv. en chef de l'anim.Futoshi Nishiya
Direction artistiqueJôji Unoguchi
Direction de l'écritureMasahiro Yokotani
CouleursYûka Yoneda
Direction photographieKazuya Takao
MusiquesTatsuya Katô
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT9 juin 2014 (Nolife)
Synopsis

Haruka ‘Haru’ Nanase, Makoto Tachibana et Nagisa Hazuki sont trois amis d'enfance qui, lorsqu’ils étaient à l’école primaire, ont participé à un tournoi de natation et remporté l'épreuve du relais, avec un autre camarade, Rin Matsuoka. Tandis que ce dernier est parti en Australie, Nagisa s’est quant à lui retrouvé dans un autre collège que Haruka et Makoto. Alors que les trois anciens amis sont finalement réunis dans le même lycée, ils décident de retourner dans leur école primaire pour déterrer le trophée qu’ils avaient gagné pour leur relais puis de faire un dernier plongeon dans la piscine de leur enfance qui va être détruite. C’est là qu’ils vont retrouver par hasard Rin, qui vient juste de revenir d’Australie où il s’est durement entrainé pour devenir un champion de natation. Mais au lieu de fêter ses retrouvailles avec ses amis d’enfance, Rin se montre froid et défie Haru à faire la course dans l’eau. Haru, qui n’a pas un tempérament très combatif, perd le défi.
Cela ne l’empêche pas d’accepter la proposition de Nagisa et de Makoto de créer un club de natation dans leur lycée. Gô, la sœur de Rin, est même prête à les manager tandis que Melle Amakata, la prof principale de Makoto et Haruka, accepte de les soutenir. Seul problème : un club ne peut fonctionner qu’avec un minimum de quatre membres ! Malgré tous leurs efforts, les trois amis ne parviennent pas à attirer ne serait-ce qu’un seul élève ! Néanmoins il en faut plus pour décourager Nagisa qui est prêt à tout, y compris voler au club d’athlétisme un de leurs membres, Rei Ryugazaki, qui ne sait pourtant pas nager !
Alors que le club de natation du lycée Iwatobi est officiellement créé, Rin, qui a rejoint l’équipe du lycée Samezuka, finit par réaliser que Haruka ne s’est pas vraiment battu lorsqu’il l’a défié à la piscine. Il décide donc de tout faire pour l’écraser lors du tournoi préfectoral où s’affronteront leurs deux équipes. De son côté, Haruka ne comprend toujours pourquoi son ami d’enfance lui en veut tellement...

Commentaires

Free !, parfois aussi appelé Free! Iwatobi Swim Club, fait partie de la nouvelle génération d'anime sportifs tels que Kuroko's Basket ou Haikyuu!. Cependant, Free ! se démarque de ceux-ci par son côté fan service qui a beaucoup fait parler de lui avant même sa diffusion (une publicité d'une durée de trente secondes avait été dévoilée dès mars 2013), et pas forcément de manière positive. En effet, les réactions ont été assez extrêmes, sans doute à cause du fait que c’était l’un des premiers titres grand public à proposer du fan service ne mettant pas en scène des jeunes femmes aux formes généreuses mais des jeunes hommes aux muscles dessinés de manière particulièrement détaillée ! Certain(e)s fans ont adoré ce fan service renversé quand d’autres l'ont décrié, un peu hypocritement vu qu'on entend rarement des critiques lorsqu'il s'agit de jeunes femmes dénudées. De plus, celui-ci n’est pas envahissant et se justifie de toute manière par le fait que l’on pratique la natation en maillot. Enfin, il est totalement assumé par les créateurs de la série et s’avère être à la base d’un gag récurrent via le personnage de Gô qui s’extasie en permanence devant les muscles des nageurs, en les nommant précisément (triceps, deltoïde...) comme pour souligner son fétichisme !
L’autre aspect qui a particulièrement fait parler de lui est le soi-disant côté shônen-ai voire yaoi de la série alors qu’il n’en est rien. S’il fallait trouver un terme approprié, ce serait sans doute le terme anglais bromance. En effet, il n’a rien de plus que de l’ambigüité entre les personnages, qui ne sont officiellement que des amis mais dont l’amitié paraît tout de même excessivement proche, sentiment renforcé par le fait qu'aucun des protagonistes n'a de petite amie (ni même de fille semblant les intéresser !) et qu’ils ont tous une sensibilité exacerbée qui les amène souvent à pleurer à chaudes larmes. A l’évidence, l’anime cherche à jouer sur tous les tableaux en attirant les amateurs(amatrices) de bishônen sans repousser ceux qui sont réfractaires à ce genre d’histoires. Et il faut avouer que le résultat fonctionne tout à fait, ce qui explique que la série ait réussi à plaire à un public relativement large.

Pour le reste, la série est dans la continuité directe des autres séries du studio Kyôto Animation : on retrouve ainsi un groupe de jeunes gens qui cherche à fonder un club comme c’était le cas dans Haruhi Suzumiya (avec la "brigade S.O.S"), Hyouka (club de littérature) ou encore K-On ! (club de musique) si ce n’est qu’il est cette fois composé de garçons alors que dans les autres séries du studio il s’agissait - généralement - d’un club entièrement composé de filles. C’est peut-être en guise de clin d’œil que les scénaristes de Free ont volontairement donné à tous les principaux personnages masculins des prénoms habituellement portés au Japon par des filles.
L'autre différence, c'est la volonté de rester réaliste par rapport à la pratique de cette activité. Ainsi, les héros ne passent pas leur temps à boire du thé et à manger des gâteaux comme dans K-On! par exemple, mais on les voit s’entraîner durement pour progresser. De même, bien que les scénaristes développent un aspect "tranche de vie" comme dans les autres séries studio Kyôto Animation, il y a cependant une vraie intrigue et une évolution réelle chez la plupart des personnages. Enfin, il y a également une bonne dose de fous-rires (jusque dans les teasers, souvent hilarants) mais aussi des moments plus dramatiques, voire émouvants, même si parfois les scénaristes manquent de finesse et abusent des scènes larmoyantes.
Du point de vue technique, on retrouve aussi les caractéristiques des autres productions du studio : les dessins sont toujours soignés, les décors superbes et réalistes, les couleurs particulièrement belles et l'animation est toujours d'excellente qualité.

Il existe deux saisons distinctes mais la seconde, Free! Eternal Summer, n’a pas été diffusée à la télévision française. Elle a en revanche été proposée en streaming légal. Malheureusement, aucune des deux n'est sortie en DVD ou en Blu-ray. Dans ce qui est totalement inédit en France, il y a 1 OAV qui fait suite à la seconde saison, 7 mini épisodes spéciaux, les FrFr!, proposés sur les Blu-ray japonais, ainsi qu’un film d’animation, High Speed! - Free! Starting Days, sorti dans les salles japonaises en décembre 2015. Par ailleurs, il existe deux light novels, sortis respectivement en juillet 2013 et en juillet 2014. Le premier light novel a servi de base à la conception de l’anime mais on notera que l’histoire se situe au collège et non au lycée comme dans la série. Le second light novel a quant à lui servi pour le film de 2015. Enfin, signalons l’existence d’un manga débuté en 2015, qui compte pour l’instant deux tomes, et dont l’auteure n’est autre que Shiori Teshirogi (à qui l'on doit le manga de Saint Seiya : The Lost Canvas).

Liste des épisodes
Saison 1
01. Retrouvailles aux starting-blocks !
02. Souvenirs dans la distance !
03. Battement de dauphin théorique !
04. Le papillon emprisonné !
05. Épreuve en eaux profondes !
06. Absence de respiration choquante !
07. Combat décisif au style simple !
08. Revanche au relais !
09. Relâchement hésitant !
10. Rythme cardiaque irritant !
11. All-out passionné !
12. For the team...

Saison 2
Inédite à la télévision
Auteur : Arachnée
Sources :
https://mahoutofu.com/ (images saison 1)
https://koekara.wordpress.com/ (images saison 2)
Free ! - image 1 Free ! - image 2 Free ! - image 3 Free ! - image 4 Free ! - image 5 Free ! - image 6 Free ! - image 7 Free ! - image 8 Free ! - image 9 Free ! - image 10 Free ! - image 11 Free ! - image 12 Free ! - image 13 Free ! - image 14 Free ! - image 15 Free ! - image 16 Free ! - image 17 Free ! - image 18


Free! / Free! Eternal Summer © Kôji Oji / Kyôto Animation, Pony Canyon, Lantis
Fiche publiée le 25 mai 2016 - Lue 1631 fois