Les Grandes Espérances

Fiche technique
Nom originalGreat Expectations
OrigineAustralie
Année de production1983
ProductionBurbank Films Australia
Durée69 minutes
Auteur romanCharles Dickens
ProductionEddy Graham
Producteur exécutifTom Stacey, George Stephenson
ScénariiAlexander Buzo
Story-boardsKevin Roper
AnimationMaria Szemenyei, Gairden Cooke, Astrid Nordheim, Jacques Muller (2), Alain Costa, Kaye Watts, Janey Dunn, Pam Lofts, Lucie Quinn
Chara-DesignJean Tych
Direction de l'animationWarwick Gilbert, Jean Tych
DécorsJohn King, Sheila Christofides, Carol Lumsden, Marzena Czerniak, Paul Pattie
LayoutYosh Barry, Alex Nicholas, Andrea Bresciani, Glen Lovett, David Skinner (décors)
MusiquesRichard Bowden
Diffusions
1ère diffusion hertzienne24 février 1985 (Canal+ - Cabou Cadin)
1ère diff. Cable/Sat/TNT3 mars 1989 (Canal J)
Rediffusions11 mars 1989 (Canal J)
Editions
Sortie en VHSAnnées 80 (3M Video)
Années 90 (Proserpine)
Sortie en DVD5 février 2008 (Arcades)
Synopsis

Dans un petit village anglais, un jeune orphelin du nom de Pip vit avec sa tante qui l’a recueilli à la mort de ses parents. Celle-ci se montre très dure avec lui, contrairement à son mari, qui se montre au contraire bienveillant. Un soir, alors que Pip se trouve au cimetière où sont enterrés ses parents, il tombe sur un forçat qui s’est évadé de prison et qui lui demande de la nourriture. Apprenant que le mari de la sœur de Pip est forgeron, il lui demande aussi de ramener des outils pour scier sa chaine. Kip accepte mais sa tante et son oncle découvrent son action si bien que la police, aussitôt informée, finit par retrouver la trace d'Abel Magwitch (le forçat). Quelques temps après cela, on apprend qu’une vieille dame retirée du monde, Miss Havisham, recherche une jeune personne pour lui tenir compagnie. C’est Pip qui est désigné pour aller lui rendre visite dans son manoir, en ruines, dont elle ne sort jamais. Là-bas, il fait la rencontre d’une jeune fille prénommée Estella. Celle-ci a été adoptée par Miss Havisham mais sa grande beauté s’avère proportionnelle à la froideur de son cœur. Dans le même temps, on apprend une grande nouvelle : un bienfaiteur anonyme a fait don d’une partie de sa fortune à Pip : voilà ce dernier désormais très riche !

Commentaires

Les Grandes Espérances est l’adaptation du 13ème et avant dernier roman de Charles Dickens (si on ne compte pas les romans inachevés). Ce roman est tout d’abord paru sous forme feuilletonesque de décembre 1960 à août 1961 avant d’être réédité en 3 volumes en octobre 1961. En France, il a été publié assez rapidement (dès 1864). Selon certaines critiques, il s’agirait du meilleur roman de Dickens. Ce dernier était en tout cas particulièrement fier de l’avoir écrit. On notera tout de même qu’il en a changé la fin au tout dernier moment : dans la première version, Estella devait se remarier et Pip restait célibataire. Dickens a finalement opté pour une fin plus ambiguë où les deux personnages se retrouvent, même si rien ne dit qu’ils vont se marier.

Comme beaucoup d’œuvres de Dickens, Les Grandes Espérances a connu beaucoup d’adaptations, bien que celle qui nous intéresse ici semble être la seule faite dans le domaine de l’animation. Celle-ci s'avère relativement fidèle, mais sans doute moins que les autres adaptations de Dickens réalisées par le studio Burbank Films Australia (un Conte de Noël, David Copperfield...) à cause de certaines coupes qu'il a fallu faire dans l'histoire pour que celle-ci tienne en moins de 70 minutes : ainsi par exemple, la tante de Pip ne devient pas paralysée suite à une tentative de meurtre, on passe directement à la scène de sa mort. De la même manière, on voit Abel Magwitch mourir juste après l'échec de sa tentative d'évasion vers l'Egypte alors que dans le roman il meurt quelques temps après, en prison. Enfin, l'enquête que mène Pip pour connaître le contexte de la naissance d'Estella est aussi passé à la trappe (il n'est donc pas révélé qu'Estella n'est autre que la fille illégitime d'Abel Magwitch !) Étrangement, à la scène finale du roman a été rajouté une autre fin dans laquelle Pip annonce qu'il compte rentrer à Londres pour "devenir lui-même".
Il existe beaucoup d'adaptations avec acteurs. Au cinéma, de nombreuses versions ont été tournées dont un film de David Lean (qui avait réalisé un film sur Oliver Twist) en 1946, un autre avec Gwyneth Paltrow et Ethan Hawke en 1998 et enfin un long-métrage de 2012 avec Ralph Fiennes. A la télévision, ont été réalisés plusieurs téléfilms (dont un français au temps de l’ORTF !) et pas moins de 6 mini-séries, la dernière datant de 2011 et mettant en scène des comédiens connus comme Gillian Anderson ou encore David Suchet.

Doublage
Voix françaises (Studio SOFI) :
Jackie BergerPhilip "Pip" Pirrip (enfant), Biddy
Michel PapineschiPhilip "Pip" Pirrip (adulte)
Pierre FromontJoe Gargery
Claude ChantalMme Gargery
Henry DjanikAbel Magwitch/Provis/M. Campbell
William SabatierM. Pumblechook, Compeyson
Jane ValMelle Havisham
Joëlle FossierEstella
Joël MartineauHerbert Pocket
Pierre TrabaudM. Jaggers
Marc FrançoisLe sergent
Jacques TorrensVoix additionnelles
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
Les Grandes Espérances - image 1 Les Grandes Espérances - image 2 Les Grandes Espérances - image 3 Les Grandes Espérances - image 4 Les Grandes Espérances - image 5 Les Grandes Espérances - image 6 Les Grandes Espérances - image 7 Les Grandes Espérances - image 8 Les Grandes Espérances - image 9 Les Grandes Espérances - image 10 Les Grandes Espérances - image 11 Les Grandes Espérances - image 12 Les Grandes Espérances - image 13


Great Expectations © Charles Dickens / Burbank Films Australia
Fiche publiée le 01 mai 2016 - Lue 1764 fois