Pokémon : Film 8 - Lucario et le Mystère de Mew

Fiche technique
Nom originalPocket Monster Advanced Generation: Myû to Hadô no Yûsha Rukario
(劇場版ポケットモンスターアドバンスジェネレーション ミュウと波導の勇者 ルカリオ)
OrigineJapon
Année de production2005
ProductionThe Pokémon Company, OLM, Shûesha, TV Tokyo, Media Factory
Durée95 minutes
AuteurSatoshi Tajiri, Jun'Ichi Masuda, Ken Sugimori
RéalisationKunihiko Yûyama
Assistant-réalisationYoshinobu Tokumoto
ProductionChoji Yoshikawa, Yukako Matsusako, Junya Okamoto, Takemoto Mori
Producteur exécutifMasakazu Kubo, Hiroaki Tsuru
ScénariiHideki Sonoda
Story-boardsKunihiko Yûyama, Tetsu Kimura, Sôichi Masui, Yûji Asada, Yoshikazu Miyao
Chara-DesignKazuaki Môri, Norihiro Matsubara, Sayuri Ichiishi
Superv. en chef de l'anim.Yôichi Kotabe, Kazuaki Môri, ...
Direction artistiqueMasatoshi Muto
CouleursMiyuki Satô (2), Norimichi Yoshino
Direction photographieTakaya Mizutani
MusiquesShinji Miyazaki
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT1er janvier 2008 (Jetix)
Rediffusions04 janvier 2008 (Jetix)
2013 (Disney XD)
Editions
Sortie en DVD9 avril 2008 (France Télévisions)
Synopsis

Sacha et ses amis arrivent au Palais Cameran, où un tournoi Pokémon est organisé pour fêter une ancienne légende qui raconte que des siècles auparavant, un jeune homme nommé Aaron s'est sacrifié pour sauver la cité d'une attaque de monstre. Mais c'est alors que le Pokémon Lucario fait son apparition. Ancien compagnon d'Aaron, il prétend que son maître était en fait un lâche qui a fui le champ de bataille après l'avoir emprisonné ! Dans la confusion, Pikachu et Miaouss sont emportés par Mew et Sacha décide alors de s'allier avec Lucario pour les retrouver. Le groupe est également rejoint par Kidd Summers, une aventurière renommée. Au cours de leur périple, ils feront d'étonnantes découvertes...

Commentaires

Ce huitième film de la saga Pokémon (et le 3ème de Pokémon Advanced) remet sur le devant de la scène le célèbre Mew, créature qui a toujours eu une place à part dans la franchise, et qui avait pour rappel déjà été la vedette du premier film, aux côtés de son clone Mewtwo, que Lucario rappelle d'ailleurs quelque peu dans ce film-ci. On pourrait alors penser que ce nouveau long-métrage fait dans le réchauffé mais le studio ne tombe heureusement pas dans le piège. On peut déjà préciser que le Mew qui nous concerne n'est pas le même que dans le premier film.

Aussi, le scénario est soigné et riche en rebondissements tandis que les personnages sont travaillés (et la Team Rocket retrouve enfin un rôle décent !). Le film marque également pour son aspect mature, le point de départ de l'intrigue étant ni plus ni moins que le sacrifice d'un être humain ! On apprécie également l'ambiance teintée d'heroïc fantasy qui est très rafraichissante au sein de la franchise. On salue d'ailleurs une nouvelle fois le travail de Shinji Miyazaki dont les musiques s'intègrent parfaitement à l'ensemble. En revanche, l'abus des effets numériques est ici particulièrement préjudiciable, gâchant complètement l'ambiance du Palais Cameran (qui a d'ailleurs été inspiré par le château de Neuschwanstein, situé en Allemagne).

Les fans les plus anciens verront leur nostalgie largement titillée par l'intrigue tournant autour de la séparation entre Sacha et Pikachu, un procédé qui va jusqu'à reprendre en flash-back un passage du tout premier épisode de la série animée ! Par ailleurs, ce long-métrage sera le premier à introduire le concept d'aura dans la franchise.

Ce film est également le dernier dont l'adaptation occidentale sera confiée à 4Kids Entertainment (la franchise ayant ensuite été reprise par Pokémon USA). Et pour leur dernier travail, la sobriété fut de mise, la modification des chansons est en effet le seul changement notable. Par extension, ce sera également la dernier long-métrage où le public américain entendra leur casting d'origine, qui sera largement remanié par la suite.

Côté français, c'est en revanche le premier film distribué par France Télévisions, qui avait également obtenu les droits de la série à l'époque à partir de la saison 8 (saison 2 de Pokémon Advanced). Le travail de l'éditeur est à saluer car le doublage français reprend l'intégralité de l'équipe de la série, pour le plus grand bonheur des fans. Notons toutefois le cas particulier de Miaouss, dont l'interprète original, Nessym Guetat, abandonna le personnage lorsqu'il partit travailler en France (ce qui lui permit d'ailleurs de reprendre son rôle dans les films 4 et 7, doublés dans notre pays). Dans la série, le changement de voix se produit dans la saison 9 mais le hasard des dates d'enregistrements fait qu'il est aussi effectif sur ce huitième film. Signalons aussi que les chansons restent une fois de plus en anglais.

Notons enfin pour l'anecdote le caméo de Buttler et Diane, personnages du sixième film, dans le générique de fin.

Auteur : Chernabog
Doublage : CodeGawain
Pokémon : Film 08 - image 1 Pokémon : Film 08 - image 2 Pokémon : Film 08 - image 3 Pokémon : Film 08 - image 4 Pokémon : Film 08 - image 5 Pokémon : Film 08 - image 6 Pokémon : Film 08 - image 7 Pokémon : Film 08 - image 8 Pokémon : Film 08 - image 9 Pokémon : Film 08 - image 10 Pokémon : Film 08 - image 11 Pokémon : Film 08 - image 12 Pokémon : Film 08 - image 13 Pokémon : Film 08 - image 14 Pokémon : Film 08 - image 15 Pokémon : Film 08 - image 16 Pokémon : Film 08 - image 17


Pocket Monster Advanced Generation: Myû to Hadô no Yûsha Rukario © Satoshi Tajiri, Jun'Ichi Masuda, Ken Sugimori / The Pokémon Company, OLM, Shûesha, TV Tokyo, Media Factory
Fiche publiée le 04 mars 2016 - Dernière modification le 02 mars 2017 - Lue 2364 fois