Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

Fiche technique
Nom originalThe Adventures of Tintin : The Secret of the Unicorn
OrigineEtats Unis, Nouvelle-Zelande
Année de production2011
ProductionColumbia, Amblin Entertainment, WingNut Films, Paramount Pictures, Nickelodeon
AnimationWeta Productions
Durée107 minutes
Auteur BDHergé
RéalisationSteven Spielberg
ProductionCarolynne Cunningham, Jason McGatlin, Steven Spielberg, Peter Jackson, Kathleen Kennedy
Producteur exécutifStéphane Sperry, Ken Kamins, Nick Rodwell
ScénariiJoe Cornish, Steven Moffat, Edgar Wright
Effets SpéciauxJoe Lettery, Scott E. Anderson
Superv. en chef de l'anim.Jamie Beard
Direction artistiqueAndrew L. Jones, Jeff Wisniewski
MontageMichael Kahn
Direction photographieJanusz Kaminski
MusiquesJohn Williams
Adaptation françaiseChristian Dura
Direction de doublageJean-Philippe Puymartin
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)26 octobre 2011
1ère diffusion francophone26 octobre 2012 (Canal+ - Box-Office)
1ère diff. Cable/Sat/TNT26 octobre 2012 (Canal+ Décalé)
Rediffusions25 janvier 2013 (Canal+)
22 février 2015 (TF1)
Editions
Sortie en DVD / Blu-ray26 octobre 2011 (Sony)
Synopsis

Le célèbre reporter Tintin fait l'acquisition d'une inestimable maquette de La Licorne, un navire militaire du 17ème siècle.
Il découvre plus tard que cette maquette renferme un parchemin aux inscriptions étranges. Après recherches, il apprend qu'il existe trois reproductions de La Licorne renfermant chacune un parchemin aux inscriptions différentes, mais qui, si les trois documents sont réunis, révèlent former une indication vers le trésor du Chevalier François de Hadoque, le commandant qui était à la tête de La Licorne avant que le puissant navire ne soit envoyé par le fond.

Mais Tintin n'est pas la seule personne sur la piste de ce trésor : Ivan Ivanovitch Sakharine, un antiquaire perfide, propriétaire des derniers biens de la famille du chevaliers (y compris le Château de Moulinsart) et qui veut mettre la main sur le trésor, le fait kidnapper et l'emmene à bord du Karaboudjan, un misérable cargo, afin de lui faire avouer où se trouve son parchemin.
Notre héros s'échappe, avec l'aide de son chien Milou, et fait la rencontre du capitaine Haddock, le commandant alcoolique du cargo, et qui s'avère être le dernier descendant de la famille du chevalier de Hadoque.
Tous deux réussissent à s'échapper du navire et échouent dans le désert égyptien. Ils devront user de leur instinct de survie et des souvenirs de famille du capitaine afin d'arrêter Sakharine avant que ce dernier ne mette la main sur les trois parchemins...

Commentaires

En 1981, Steven Spielberg triomphe au cinéma avec la sortie des Aventuriers de l'Arche Perdue, le premier volet des aventures d'Indiana Jones. Parmi les critiques francophones du film, certaines attirèrent l'attention du réalisateur car les journalistes comparèrent le film avec les aventures de Tintin.

Ne connaissant pas le personnage et intrigué, Spielberg demanda à en savoir plus, et sa secrétaire lui rapporta des albums en français de la célèbre bande-dessinée d'Hergé. Sans comprendre la langue, le réalisateur tomba tout de même sous le charme des aventures du jeune reporter et décida de le porter à l'écran, chose qui sera possible grâce sa productrice et directrice d'Amblin Entertainment, Kathleen Kennedy.
Quand à Hergé, après avoir vu le film de Spielberg, il estima que le réalisateur était le seul à pouvoir rendre justice à son œuvre. Malheureusement, il décéda en 1983 avant que les deux hommes ne se rencontrent et sans avoir vu ce projet se concrétiser. Notons qu'il y a déjà eu deux adaptations avec des acteurs dans les années 60, Tintin et le Mystère de la Toison d'Or et Tintin et les Oranges Bleues, tout deux mettant en scène Jean-Pierre Talbot dans le rôle-titre sur des scénarios originaux, non tirés d'albums.

Le film mit longtemps à être réalisé : de nombreuses tentatives furent effectués sans succès et pour diverses raisons. Parmi les essais les plus notables, on peut relever celle des années 80 avec une adaptation du deuxième album de la série, Tintin au Congo, où notre héros combattait des trafiquants d'ivoires sur un scénario de Melissa Matheson, la scénariste d'E.T. et alors épouse d'Harrison Ford. Une seconde tentative fut mise en chantier en 1984 dans laquelle Steven Spielberg souhaitait que l'acteur Jack Nicholson interprète le capitaine Haddock.

Après de nombreux autres essais dans les années 90 (dans lesquelles des acteurs comme Leonardo Di Caprio et Matt Damon avaient étés approchés pour jouer le rôle principal), et un passage aux mains d'autres réalisateurs comme Jean-Pierre Jeunet et Roman Polanski, le film est finalement mis sur les rails à la fin des années 2000.
Alors qu'il songe à réaliser le film en live-action, Spielberg se laisse convaincre par Peter Jackson, le réalisateur de la trilogie du Seigneur des Anneaux, de concevoir le film entièrement en images de synthèse et en utilisant la capture de mouvement sur des acteurs, chose que Jackson rendit possible grâce au personnage de Gollum interprété par Andy Serkis, et ce afin de rendre, le plus possible, justice au trait d'Hergé. Ce sera le tout premier film d'animation en tant que réalisateur pour Spielberg. La société de Jackson, Weta, fut donc mise à contribution, ainsi que Amblin et Nickelodeon.

Le script passa aux mains de Steven Moffat (le scénariste principal de la seconde série Doctor Who) puis du délirant réalisateur Edgar Wright (Shaun of the Dead, Scott Pilgrim) et son collaborateur Joe Cornish.
Plutôt que d'adapter un seul album, le trio d'auteurs décidèrent de mélanger trois récits : Le Crabe aux Pinces d'Or, Le Secret de la Licorne et Le Trésor de Rakham le Rouge. La trame principal tourne donc autour du trésor de la Licorne et du passé du capitaine en y incorporant de nombreux éléments du Crabe aux Pinces d'Or (l'aventure à bord du Karaboudjan puis en Égypte) tout en gardant une cohérence dans le déroulement de l'histoire et ajoutant des éléments inédits, comme l'introduction de la Castafiore. Enfin, les méchants ne sont plus les frères Loiseau mais Sakharine, qui n'avait qu'un rôle mineur sur le papier, et dont le traitement dans le film est intelligemment modifié.

Si ces changements peuvent titiller les puristes de la BD, on ne peut qu'applaudir le respect de l’œuvre d'Hergé, que ce soit dans le ton ou l'humour (jusque dans les gags de fonds, habituellement difficile à adapter à l'écran mais ici brillamment mise en scène) et on croit réellement voir des cases de la BD s'animer à l'écran. De plus, de nombreuses références aux différents albums parsèment le récit. Ainsi, dans le générique d'ouverture en dessin-animé (rappelant fortement celui d'Arrête-moi si tu peux, un des précédents films de Spielberg), on peut voir un tableau de départ d'un aéroport avec écrit les nombreuses destinations du héros, comme Djakarta ou la lune (!). Enfin, le peintre au début dessinant une caricature de Tintin est lui-même une caricature d'Hergé : un bel hommage lui est aussi rendu (bien que c'était aussi le cas la série animée des années 90, dans laquelle il apparaissait dans tous les épisodes).
Malgré ce souci de vouloir coller à l'esprit de la BD, on peut tout de même déceler le sens de l'humour bien connu des scénaristes, notamment celui grinçant et absurde d'Edgar Wright.

En dépit de la technologie de la 3D transformant le visage des acteurs afin de leur faire ressembler à leurs homologues BD, Steven Spielberg insista pour que les personnages soient joués par des acteurs professionnels. On retrouve donc une palette d'acteurs confirmés et aux parcours variés tels que Jamie Bell, Andy Serkis (habitué à se "transformer" grâce à la 3D), le duo d'acteurs comique Simon Pegg et Nick Frost, Gad Elmaleh ou encore Daniel Craig, le dernier interprète en date de James Bond.

Après un long tournage et une longue post-production pour la création des effets visuels et de la 3D, le film sort en 2011. Il obtient un succès d'estime en Amérique et surtout en Europe et sera salué par la critique, qui sera quasi-unanime (certains jugeront qu'avec ce film, Spielberg rattrape l'échec du Royaume du Crane de Cristal, le quatrième film de la saga Indiana Jones).
Outre son profond respect de l'esprit de la bande-dessinée et son aspect visuel révolutionnaire, Le Secret de la Licorne est également un excellent film d'aventure, riche en rebondissement et en scènes d'action, la plus mémorable étant l'incroyable plan séquence de 10 minutes dans lequel les deux héros tentent d'arracher les parchemins à l'aigle de Sakharine dans la ville de Bagghar. La musique de John Williams, éternel collaborateur de Spielberg depuis Sugarland Express (en 1974), au style "film-noir parodique", colle très bien à l'ambiance et notamment aux scènes d'actions.

Le succès du film permettra à Steven Spielberg de concevoir des plans pour des suites et de prévoir une trilogie. On sait peu de choses sur le prochain film, si ce n'est qu'il sera réalisé par Peter Jackson et que le personnage de Tryphon Tournesol sera introduit. Selon certaines rumeurs, il adapterait le diptyque Les 7 boules de cristal/Le Temple du Soleil mais d'autres affirment que ce serait plutôt L'Affaire Tournesol. Affaire à suivre...

Doublage
Voix françaises (Studio Cinéphase) :
Benjamin BollenTintin
Patrick BéthuneCapitaine Haddock/ François chevalier de Hadoque
Pierre LaurentDupont
Guillaume LebonDupond
Frédéric van den DriesscheIvan Ivanovitch Sakharine/ Rakham le Rouge
Jacques CironAristide Filoselle
David KrugerAllan
Vincent GrassBarnabé Dawes
François DunoyerLieutenant Delcourt
Véronique AlyciaBianca Castafiore
Gad ElmalehOmar Ben Salaad
 
» Cast étendu
Acteurs & Actrices
Jamie BellTintin
Andy SerkisCapitaine Haddock/ François chevalier de Hadoque
Simon PeggDupont
Nick FrostDupond
Daniel CraigIvan Ivanovitch Sakharine/ Rakham le Rouge
Toby JonesAristide Filoselle
Daniel MaysAllan
Joe Starr Barnabé Dawes
Tony CurranLieutenant Delcourt
Kim StengleBianca Castafiore
Gad ElmalehOmar Ben Salaad
 
» Cast étendu
Auteur : mauser91
Sources :
SortiesDVD
Inathèque
IMDB
Le Figaro
Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 1 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 2 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 3 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 4 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 5 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 6 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 7 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 8 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 9 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 10 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 11 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 12 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 13 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 14 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 15 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 16 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 17 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 18 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 19 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 20 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 21 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 22 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 23 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 24 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 25 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 26 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 27 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 28 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 29 Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne - image 30


The Adventures of Tintin : The Secret of the Unicorn © Hergé / Columbia, Amblin Entertainment, WingNut Films, Paramount Pictures, Nickelodeon
Fiche publiée le 13 février 2016 - Dernière modification le 14 février 2016 - Lue 2650 fois