Nadesico : le Film

Fiche technique
Nom originalKidô senkan Nadesico – The Prince of Darkness
(機動戦艦ナデシコ -The prince of darkness-)
OrigineJapon
Année de production1998
ProductionXebec, Kadokawa Shoten, Tôei Company, Sega, Movic, TV Tokyo, King Records
Durée80 minutes
AuteurKia Asamiya
RéalisationTatsuo Sato
Assistant-réalisationHiroshi Tamada
Producteur exécutifTsuguhiko Kadokawa, Toshimichi Otsuki
ScénariiTatsuo Sato
Story-boardsTatsuo Sato
AnimationYoshitaka Kohno, Kazuhiro Ochi, Shinya Hasegawa, Akemi Hayashi, Toshinari Yamashita, Takaaki Wada, Nobutake Ito, Yutaka Nakamura, Ken'Ichi Hamazaki, Eiji Ishimoto, Tadashi Shida, Tatsuya Oka, Akio Takami, Mitsuru Ishihara, Makoto Uno, Tadashi Sakazaki, Hatsue Kato, Akitoshi Maeda, Shin'ichi Yamaoka, Toshiyuki Kono, Takayuki Gorai, Noriko Takahashi, Takahiro Kishida, Toshiyuki Fujisawa, Manabu Tanzawa, Masahiro Koyama, Kazuchika Kise, Akiharu Ishii, Masahiro Satô (2), Kanami Sekiguchi, Miyako Yatsu, Kôji Komurakata, Minoru Ueda, Akiko Nagashima, Ryota Niino, Satonobu Kikuchi, Kyoji Asano, Megumi Kadonosono
Chara-DesignKia Asamiya, Keiji Gotô
Mecha-DesignMika Akitaka, Rei Nakahara, Shingo Takeba, Masahisa Suzuki, Yasuhiro Moriki, Akitoshi Maeda (assistant), Tadashi Sakazaki (assistant)
DesignShin'ichi Yamaoka
Direction de l'animationAkitoshi Maeda, Shin'ichi Yamaoka, Akiharu Ishii, Shigeo Akahori, Osamu Horiuchi
Superv. en chef de l'anim.Keiji Gotô
Direction artistiqueToshihisa Koyama, Hachidai Takayama (assistant), Chitose Asakura (assistant)
Direction de la 3DShinji Takagi
CouleursHiromi Aoki
Direction photographieKazushi Torigoe, Akio Kanazawa
MusiquesTakayuki Hattori, Osamu Tezuka (2)
Editions
Sortie en DVD16 mars 2005 (Dybex)
Synopsis

Trois années sont passées depuis la fin de la guerre qui a opposé les Terriens aux Joviens (les colons de Jupiter) et beaucoup d'événements se sont produits depuis. Yurika Misumaru, la capitaine du navire spatial Nadesico, et son fiancé Akito Tenkawa, pilote émérite d'Aestivalis (un robot de combat), sont décédés tragiquement pendant leur lune de miel. Inez Fressange, l'un des membres du Nadesico, a elle aussi disparu. Ruri Hoshino, la benjamine du vaisseau, a quant à elle connu un destin moins sombre puisqu'elle est devenue, à seulement 16 ans, capitaine du Nadesico B. A ses côtés se trouve des membres de l'ancien Nadesico (à présent inutilisé) mais aussi de nouveaux pilotes comme Hari Makibi et Saburota Takasugi.
C'est justement alors que Ruri se trouve dans le Nadesico B, qui se dirige vers la colonie principale Amaterasu avec d'identifier la source d'attaques récentes inconnues, qu'un étrange bug survient : tous les écrans affichent le mot "Otika". Personne ne sait ce qu'il signifie mais Ruri soupçonne qu'il s'agisse du prénom "Akito" à l'envers. Dans le même temps, un mystérieux Aestivalis noir, le Black Salesa, apparait dans les ruines de la colonie. Là encore, Ruri porte ses soupçons sur Akito, qui est pourtant censé être mort mais qui dirigerait dans l'ombre les "Martian Successors", un groupe d'activistes décidés à lutter contre le "Plan Hisago". Ce plan vise à exploiter le saut bosonique (un saut dans l'espace lié au boson de Higgs) pour en faire un mode de transport liant rapidement toutes les colonies. Or, les les "Martian Successors", qui sont des Joviens mécontents de l'accord de paix, veulent s'accaparer cette technologie afin de se venger des Terriens et créer un nouvel ordre. Pour les contrer, la Nergal (organisation créée afin d'assister le gouvernement terrien) confie à Ruri le commandement du Nadesico C, un navire de dernière génération...

Commentaires

Ce long-métrage est la suite de la série Martian Successor Nadesico, diffusée - avec beaucoup de succès - au Japon de 1996 à 1997 et malheureusement inédite en France. Il est donc tout à fait étonnant que Dybex ait édité ce film chez nous alors qu'il n'est pas possible d'en comprendre l'histoire sans avoir vu préalablement la série ! Qui plus est, même pour un spectateur ayant vu celle-ci, le récit peut s'avérer un peu confus. En effet, entre la fin de la série et la sortie du film, était sorti au Japon un jeu vidéo (sur la console Saturn de Sega) intitulé "Nadesico: The Blank Of Three Years" qui permettait de voir tous les événements qui se sont passés pendant les 3 années ayant suivi la guerre entre les Terriens et les Joviens. Or, le film revient très - trop - rapidement sur ces événements qui sont pourtant importants (à noter qu'ils sont détaillés dans une chronique du site DVDAnime.net).
Autre détail qui pourra gêner ceux qui ont vu la version télévisée : le ton du film. Sans être vraiment noir, il est plus sombre et moins bon enfant que celui de la série. Le fait de débuter sur la mort des héros en est la preuve, même si on découvre vite que ceux-ci ont finalement connu un destin moins funeste. On ne retrouve pas non plus de scènes avec Gekiganger III, cette "série dans la série" regardée par Akito et qui est une parodie très bien faite des vieilles séries de robots des années 70 telles que Getter Robot ou Goldorak ! Il y a néanmoins quelques marques d'humour ponctuelles, notamment lorsque les officiers de le Nergal mettent au point leurs stratégies... en lisant des shôjos mangas !

On notera qu'il n'y a pas vraie fin au film et pour cause puisqu'à l'origine il devait y avoir une trilogie cinématographique ! Malgré le succès auprès des fans (le film a été classé n°1 à l'Anime Grand Prix du magazine Animage de 1998), ce projet fut malheureusement abandonné. Une suite fut alors mise en chantier sous forme de jeux vidéos. "Nadesico The Mission", sorti en 1999 sur Dreamcast (console qui a succédé à la Saturn), continue donc l'histoire du film, sans apporter beaucoup de réponses, et se termine sur un "à suivre"... La suite ne viendra hélas jamais et des rumeurs ont ensuite circulé sur une mésentente entre le créateur Kia Asamiya (Silent Möbius) et le studio Xebec qui pourraient expliquer l'abandon de l'exploitation d'une licence qui marchait pourtant bien...

A noter que ce film est sorti au Japon conjointement avec Slayers Gorgeous, le 4ème film de la populaire saga Slayers.

Auteur : Arachnée
Nadesico : le Film - image 1 Nadesico : le Film - image 2 Nadesico : le Film - image 3 Nadesico : le Film - image 4 Nadesico : le Film - image 5 Nadesico : le Film - image 6 Nadesico : le Film - image 7 Nadesico : le Film - image 8 Nadesico : le Film - image 9 Nadesico : le Film - image 10 Nadesico : le Film - image 11 Nadesico : le Film - image 12 Nadesico : le Film - image 13 Nadesico : le Film - image 14 Nadesico : le Film - image 15 Nadesico : le Film - image 16


Kidô senkan Nadesico – The Prince of Darkness © Kia Asamiya / Xebec, Kadokawa Shoten, Tôei Company, Sega, Movic, TV Tokyo, King Records
Fiche publiée le 09 novembre 2015 - Dernière modification le 08 mai 2016 - Lue 1532 fois