Evangelion : Death and Rebirth

Fiche technique
Nom originalShin Seiki Evangelion Gekijôban – Shi to Shinsei
(新世紀エヴァンゲリオン劇場版 シト新生)
Le nouveau siècle Evangelion, le film - Mort et Renaissance
OrigineJapon
Année de production1997
ProductionGainax, Production I.G.
Durée100 minutes
AuteurGainax, Hideaki Anno
RéalisationMasayuki (segment "Death"), Kazuya Tsurumaki (segment "Rebirth")
Assistant-réalisationDaisuke Chiba, Ken Ando, Masahiko Ôtsuka
ProductionMitsuhisa Ishikawa
Producteur exécutifHiroyuki Yamaga, Tsuguhiko Kadokawa
SupervisionHideaki Anno
ScénariiHideaki Anno, Akio Satsukawa
AnimationHideaki Anno, Hidenori Fukuoka, Hiroyuki Imaishi, Katsuichi Nakayama, Masayuki, Shôichi Masuo, Tadashi Hiramatsu, Takehiro Noda, Yoshiyuki Sadamoto, Akiharu Ishii, Atsushi Takeuchi, Hisaki Furukawa, Isamu Imakake, Kayoko Nabeta, Kazuya Miura, Kenji Irie, Kenji Shinohara, Manabu Tanzawa, Masahiko Ôkura, Masahiro Sekiguchi, Masayuki Sato, Miyako Yatsu, Takayuki Goto, Takeshi Itô, Takuya Nonaka, Tensai Okamura, Toshio Kawaguchi, Yasushi Muraki, Yô Yoshinari
Chara-DesignYoshiyuki Sadamoto
Mecha-DesignIkuto Yamashita, Hideaki Anno
DesignTakeshi Honda
Direction de l'animationMasayuki, Yoshiyuki Sadamoto, Hideaki Anno, Kazuchika Kise, Takeshi Honda
Direction artistiqueHiroshi Katô
DécorsAkihiro Hirasawa, Chieko Nezaki, Jun Okabe, Masaru Ôta, Masaru Satô, Shun'Ichirô Yoshihara, Tatsurô Iseri, Tatsuya Kushida, Tomonori Katô, Yoshirô Kajiwara, Yûsuke Takeda, Sôhei Koizumi
CouleursHarumi Takahoshi
Direction photographieHisao Shirai
MusiquesShirô Sagisu
Adaptation françaiseGilles Coiffard
Editions
Sortie en DVD20 mars 2002 (Manga Vidéo)
Sortie en DVD03 octobre 2002 (Manga Vidéo - Manga Mania)
26 avril 2013 (Dybex)
Synopsis

En l’an 2015, notre monde se remet à peine d’une terrible catastrophe appelée le Second Impact, qui a endommagé l’écosystème et surtout décimé la moitié de la population terrienne. Cette catastrophe est imputée à des êtres de nature inconnue, les Anges. Afin de les combattre, une organisation secrète, la NERV, a recruté de jeunes adolescents qui doivent piloter des robots géants appelés Evangelion (ou EVA). C’est le cas de Shinji Ikari, le fils du chef de la NERV, Gendô Ikari, qui est lié à une autre organisation agissant dans l’ombre, la SEELE. Shinji est très mal à l’aise dans son rôle de pilote d’Evangelion et manque d’abandonner plusieurs fois. A ses côtés, se trouvent deux autres pilotes, l’énigmatique et peu loquace Rei Ayanami et la prétentieuse et caractérielle Asuka S. Langley. A la NERV, Shinji est chapeauté par Misato Katsuragi, une jeune femme officier à l’humeur toujours joyeuse bien qu’elle cache de terribles blessures. Shinji parviendra-t-il à percer le secret des Anges et à sauver l’humanité ?

Commentaires

Rares sont les séries qui auront autant fait parler d’elles à la fin de leur diffusion comme ce fut le cas en mars 1996 avec Evangelion. En effet, plutôt que de faire une fin qui aurait expliqué tous les mystères de la série, le réalisateur Hideaki Anno a choisi de terminer celle-ci de manière expérimentale, avec une approche métaphysique (sans compter des retards dans la production pour l’avant-dernier épisode qui a conduit à présenter sur certaines scènes des croquis de dessins plutôt qu’une animation traditionnelle). Cela a généré un buzz incroyable – à une époque où Internet était pourtant peu développé – et les fans se sont mobilisés pour réclamer une nouvelle fin. Bien qu’assez réfractaire à cette idée, Hideaki Anno a fini par céder et a planché sur une fin alternative qui serait présentée au cinéma. Seulement ce projet prit énormément de retard et plutôt que de déprogrammer le film, il fut décidé de le sortir non terminé et de sortir la suite quatre mois plus tard.

C’est ainsi qu’en mars 1997, un an après la fin de la série télé, Death and Rebirth fut projeté au cinéma. Le film se compose de deux parties : Death (70 minutes), qui est un remontage des 24 premiers épisodes de la série entrecoupé de rares scènes inédites, et Rebirth (27 minutes + 4 minutes de bandes-annonces), qui est une version alternative des 15 premières minutes de l’épisode 25, le tout séparé par une TRÈS longue coupure (4 minutes 30 !) présentant une image fixe.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Death n’est pas destiné aux personnes ne connaissant pas la série, bien au contraire, celles-ci seraient perdues puisqu’il s’agit en fait d’une étude des personnages montrant leurs scènes les plus marquantes et pas forcément dans l’ordre chronologique. Concernant les quelques rares parties inédites, il s’agit de scènes où l’on voit les personnages entrer dans une pièce pour jouer de la musique ensemble et qui introduisent chaque nouvelle étude de personnage, mais aussi de scènes que l’on retrouvera plus tard dans la version "director’s cut" des épisodes 21 à 24 (discussion entre Fuyutsuki et Yui, monologue d’Asuka dans sa baignoire...).
En effet, tous les épisodes d’Evangelion ont connu une version modifiée pour la sortie de la série en laser-disc et à l’époque de la projection de Death and Rebirth ces épisodes n’étaient pas encore sortis sous ce support. On notera que ces épisodes ont une durée plus longue que les autres, ce qui explique peut-être qu’ils n’ont été proposés hors du Japon que tardivement (en France ils sont par exemple sortis séparément de la série sous le titre de Evangelion – Platinium – édition Director’s cut). On notera aussi qu’un certain nombre de plans ont été refaits (le plus marquant étant celui où Rei sourit à Shinji pour la première fois).
Quant à Death, il commence exactement là où l’épisode 24 s’était terminé mais ne va pas très loin en raison de sa durée assez courte. De plus, ce segment sera entièrement réutilisé au début du 2ème film, the End of Evangelion (avec tout de même quelques petites retouches). En conséquence, Death and Rebirth est souvent considéré comme très dispensable, y compris pour les fans.

A noter qu’en 1998, le film fut diffusé sur la chaine payante WOWOW sous le titre Death(true) and Rebirth : la première partie fut revue et certains des passages inédits furent supprimés puisqu’entretemps la version "director’s cut" des épisodes 21 à 24 était sortie en vidéo. C’est d’ailleurs cette version que nous avons eu en France et non celle vue au Japon au cinéma. Enfin, toujours en 1998, un remontage de Death and Rebirth et de the End of Evangelion fut proposé au cinéma sous le titre Revival of Evangelion. Pour l’occasion la partie Death fut encore retouchée (une seule scène inédite fut conservée – en plus de celles où Shinji et les autres font de musique) et rebaptisée Death(true)². Revival of Evangelion fut proposé en France chez Dybex en 2013, sans la version doublée française. Il faut dire que celle-ci a été énormément critiquée (encore plus que celle de la série), à cause de son manque de voix et du fait que certains comédiens de la série ont été rengagés sur d’autres rôles – en particulier Cyril Aubin dont la voix est beaucoup trop grave pour un adolescent de 14 ans.

Doublage
Voix françaises (Studio de Saint Maur) :
Cyril AubinShinji Ikari
Florence DumortierIncertain : Rei Ayanami, Ritsuko Akagi
Françoise EscobarAsuka S. Langley, Hikari Horaki, Naoko Akagi
Laurence BréheretMisato Katsuragi, Maya Ibuki
Michel BlinGendo Ikari
Jacques AlbaretKozo Fuyutsuki, Shigeru Aoba, Kensuke Aida
Olivier KorolToji Suzuhara, Kaoru Nagisa
Tony JoudrierMakoto Huyga, Kaji Ryôji, Kiele Lorentz
Auteur : Arachnée
Evangelion : Death and Rebirth - image 1 Evangelion : Death and Rebirth - image 2 Evangelion : Death and Rebirth - image 3 Evangelion : Death and Rebirth - image 4 Evangelion : Death and Rebirth - image 5 Evangelion : Death and Rebirth - image 6 Evangelion : Death and Rebirth - image 7 Evangelion : Death and Rebirth - image 8 Evangelion : Death and Rebirth - image 9 Evangelion : Death and Rebirth - image 10 Evangelion : Death and Rebirth - image 11 Evangelion : Death and Rebirth - image 12 Evangelion : Death and Rebirth - image 13 Evangelion : Death and Rebirth - image 14 Evangelion : Death and Rebirth - image 15 Evangelion : Death and Rebirth - image 16 Evangelion : Death and Rebirth - image 17 Evangelion : Death and Rebirth - image 18 Evangelion : Death and Rebirth - image 19 Evangelion : Death and Rebirth - image 20


Shin Seiki Evangelion Gekijôban – Shi to Shinsei © Gainax, Hideaki Anno / Gainax, Production I.G.
Fiche publiée le 28 mars 2015 - Dernière modification le 21 mars 2017 - Lue 2254 fois