Infinite Ryvius

Fiche technique
Nom originalMugen no Ryvius (無限のリヴァイアス)
Ryvius de l'infini
Année de production1999-2000
ProductionSunrise, TV Tokyo
Nombre d'épisodes26
AuteurHajime Yatate
RéalisationGorô Taniguchi
ProductionFumikuni Furusawa, Fukashi Azuma
ScénariiYôsuke Kuroda, Yuichirô Takeda
PlanningShin'Ichiro Kobayashi, Atsushi Sugita
Chara-DesignHisashi Hirai
Mecha-DesignKimitoshi Yamane, Hisashi Saito (assistant), Masayuki Nakura (assistant)
DesignTatsuya Suzuki, Yutaka Izubuchi
Superv. en chef de l'anim.Hisashi Hirai
Direction artistiqueShigemi Ikeda
Direction de l'écritureYôsuke Kuroda, Tôru Nozaki (concept)
CouleursRitsuko Utagawa, Junko Sasaki
Direction photographieHisao Shirai
MusiquesKatsuhisa Hattori, M.I.D.
 
» Staff étendu
Editions
Sortie en DVD16 novembre 2005 (Déclic Images)
Synopsis

Cette histoire se déroule dans le futur, en l’an 2225 très exactement. L’humanité se remet à peine d’une terrible catastrophe survenue 88 ans plus tôt, qui a tué des milliards d’individus et engendré dans l’espace un champ de plasma anéantissant tout appareil s’approchant de lui : le Geduld. Mais cette catastrophe a poussé les hommes à accélérer leur développement spatial et c’est ainsi qu’ils ont colonisé presque toutes les planètes alentour. Beaucoup de personnes aspirent donc à devenir des cosmonautes, y compris des adolescents. C’est le cas de Kôji Aiba et de son amie d’enfance, Aoi Housen, qui à 16 ans sont sur le point de réaliser ce rêve en rejoignant la station spatiale Liebe Delta, située près du Geduld. Là-bas, ils retrouvent d’anciens camarades mais surtout Yûki Aiba, le frère cadet de Kôji avec qui ce dernier entretient des rapports peu fraternels.
Leur formation se déroule sans incident, jusqu’au jour où, pendant un exercice de routine, le Liebe Delta se retrouve plongé dans le Geduld. Grâce au sacrifice de leurs instructeurs, les jeunes apprentis cosmonautes parviennent à quitter la station spatiale à bord d’un vaisseau appelé Ryvius, qui de par sa taille plus petite sera moins vite "avalé" par le Geduld.
Tous ensemble, ces jeunes gens (qui sont environ 500 !) doivent apprendre à cohabiter les uns avec les autres le temps qu’on vienne les secourir. Cependant, cette aide tarde à venir et certaines recrues ont du mal à supporter l’autorité des Zwei, un groupe de cadets de l’espace commandant le reste de l’équipage. Tant est si bien que quelques perturbateurs prennent la tête du Ryvius par la force et qu'à partir de là, le désordre le plus complet règne sur le vaisseau. Kôji et Yûki vont alors se retrouver dans des camps opposés et leur animosité va aller en grandissant... Perdus dans l’espace, ces jeunes adolescents livrés à eux-mêmes vont devoir affronter bien des dangers (les plus terribles provenant sans doute de l’intérieur du vaisseau lui-même), sous le regard d'une étrange jeune fille inconnue de tous et portant une étrange tenue...

Commentaires

Cette série de science-fiction peu connue en France a remporté un grand succès au Japon en son temps. Elle a ainsi décroché le prix de la meilleure série télévisée au 5ème festival d’animation de la ville de Kobe en 2000 et la 3ème place à l'Anime Grand Prix de 1999 (juste derrière Cowboy Bebop et Card Captor Sakura). La série sera encore classée 5ème lors de l'Anime Grand Prix de 2000.
La série s’inspire librement du livre "Sa Majesté des mouches" de William Golding en rajoutant un contexte spatial qui n’est pas sans rappeler les épisodes de Macross où les habitants du vaisseau SDF-1 dérivent dans l’espace en attendant une aide qui tarde à venir. On pense aussi au roman "Deux ans de vacances" de Jules Verne, où, comme dans "Sa Majesté des mouches", on suit le parcours chaotique de jeunes gens livrés à eux-mêmes et qui vont parfois faire preuve d’une grande violence. La psychologie des (nombreux) personnages est donc au cœur des intrigues de Infinite Ryvius, les 26 épisodes comportant relativement peu d’action puisqu’ils se déroulent tous à huit-clos, dans l’espace. Ce sont les relations entre tous les protagonistes qui font l’intérêt de la série, ces relations évoluant énormément au cours de celle-ci à cause des épreuves psychologiques très éprouvantes (violences diverses, humiliations, mises à l'écart...) que chacun devra traverser. Les scénaristes n’hésitent d’ailleurs pas à nous montrer les côtés les plus sombres de l’humanité, comme dans certaine scènes d’Evangelion.

On notera que le staff ayant travaillé sur la série était, pour la plupart de ses membres, plutôt inexpérimenté à l’époque mais qu’il s’est depuis largement fait connaître que ce soit le réalisateur Gorô Taniguchi (à qui l’on devra plus tard Code Geass) ou encore le character designer Hisashi Hirai (futur concepteur graphique des personnages de Gundam Seed).
Il existe un manga en 2 tomes sorti au Japon en 2000 et qui reprend l’histoire du point de vue de Aoi (alors que la série est plutôt vue au travers de Kôji). Il est inédit en France, ce qui s’explique par le peu de notoriété de la série chez nous, celle-ci nous étant parvenue assez tard.

Liste des épisodes
01. Le moment qui doit arriver
02. La chose à ne pas faire
03. En franchissant l'océan
04. Le cercle du Ryvius
05. Petit rassemblement
06. Mon instant
07. Les temps qui changent
08. Nous ne savions rien
09. Vital Guarder
10. Même si je n'y crois pas
11. Après la fête
12. Là où se trouve le futur
13. Nous ne pouvions que nous effleurer
14. Se prendre trop la tête
15. En suivant le courant
16. Un monde tordu
17. Un ordre libre
18. Incompréhension
19. Je veux sourire avec toi
20. Ce que je ne peux céder
21. Pas de besoin de lendemain
22. Pour survivre
23. Le passé déchiré
24. Kôji Aiba
25. Pour rester qui je suis
26. Demain
Auteur : Arachnée
Sources :
http://www.dvdanime.net/ (images)
Infinite Ryvius - image 1 Infinite Ryvius - image 2 Infinite Ryvius - image 3 Infinite Ryvius - image 4 Infinite Ryvius - image 5 Infinite Ryvius - image 6 Infinite Ryvius - image 7 Infinite Ryvius - image 8 Infinite Ryvius - image 9 Infinite Ryvius - image 10 Infinite Ryvius - image 11 Infinite Ryvius - image 12 Infinite Ryvius - image 13


Mugen no Ryvius © Hajime Yatate / Sunrise, TV Tokyo
Fiche publiée le 12 janvier 2015 - Dernière modification le 26 août 2016 - Lue 2080 fois