La Légende de Sirius

Fiche technique
Nom originalSirius no Densetsu (シリウスの伝説)
OrigineJapon
Année de production1981
ProductionSanrio Film
Durée108 minutes
AuteurShintarô Tsuji
RéalisationMasami Hata, Takuo Suzuki (réalisateur adjoint)
Assistant-réalisationYukimatsu Itô
ProductionTsunemasa Hatano
SupervisionKanji Akahori (animation)
ScénariiChiho Katsura, Masami Hata
AnimationShinmi Taga, Haruo Takahashi, Kaoru Nakajima, Takeshi Atomura, Noriko Funada, Miyuki Hoshikawa, Takateru Miwa, Manabu Ôhashi, Yoshiaki Kawajiri, Miwako Hattori, Kazuko Ogawa, Manabu Aito
Effets SpéciauxHaruko Onishi, Madoka Yasue, Maya Matsuyama, Hiroyuki Kondo, Yukiya Chida, Yûzô Satô, Yoshiaki Kubokawa, Ikue Matsuzaki
Chara-DesignShigeru Yamamoto
Direction de l'animationKanji Akahori, Shigeru Yamamoto
Direction artistiqueYukio Abe
DécorsKazutoshi Shimizu, Kenji Notani, Yôko Yoshida, Hiroshi Sasaki, Yôko Nagashima
MontageMasashi Furukawa
Direction photographieIwao Yamaki
MusiquesKôichi Sugiyama
Diffusions
1ère diffusion francophone02 janvier 1984 (Radio Québec - Ciné-Cadeau)
Synopsis

Autrefois, Glacus le dieu de la mer et Thémis la déesse du feu étaient frères et sœurs et vivaient en paix. Mais un jour, le dieu du vent Argon sema la discorde entre les deux divinités en les rendant jaloux l'un de l'autre. Désormais, leurs peuples vivent séparés l'un de l'autre avec interdiction que les enfants du feu ou de la mer ne se rencontrent. Bien des années après, l'un des nombreux enfants du dieu de la mer, le jeune Sirius, est nommé successeur du roi et reçoit en cadeau l’œil d'Argon censé le protéger. Très vite, il s'attire les foudres de Mabuse, une créature de la mer dont le but est de devenir également héritier du roi. Néanmoins, Sirius ne se laisse pas intimider et humilie publiquement Mabuse qui jure de se venger. Peu de temps après, alors qu'il poursuit une méduse géante, Sirius s'aventure jusqu'à l'intérieur de La Sainte Flamme, un territoire interdit d'accès aux habitants de la mer. Il parvient finalement jusqu'à un territoire sous-marin où une jeune fille veille sur un feu sacré. Il ignore qu'il vient d'atteindre le territoire du peuple du feu. La jeune fille n'est autre que Malta, héritière de la déesse Thémis, et chargée de surveiller la flamme source de toute vie pour le peuple du feu.

Bien que tout les sépare, les jeunes gens commencent à s'aimer sans prendre garde aux conséquences de cet amour interdit. A travers cette relation, Malta cherche à calmer sa tristesse de devoir un jour succéder à sa mère en devenant la nouvelle déesse du feu. Mais bien vite, les nombreux aller-retour de Sirius dans la Flamme Sacrée n'échappent pas à ses semblables. Le jeune frère de Sirius, Teak (une créature mi-sirène mi-licorne), et Piale, un ami de Malta et secrètement amoureux d'elle, décident d'agir pour les séparer afin d'empêcher une intervention directe de la part du dieu de la mer et de la déesse du feu. Prêts à tout pour rester ensemble, Sirius et Malta demandent alors conseil à Moelle, une tortue âgée et réputée pour sa sagesse. Celle-ci leur parle d'une planète où vivent les amants loin de leurs ennemis, mais le voyage y est long et périlleux. Pourtant Malta, après avoir appris que la cérémonie qui la fera reine approche, est prête à tout pour retrouver cet endroit et y vivre le restant de ses jours avec Sirius.

Commentaires

Sortie en 1981, cette production Sanrio reprend plusieurs mythes d'origines différentes (en particulier de la mythologie grecque pour les prénoms des personnages), bien que l'histoire principale puisse rappeler le ''Roméo et Juliette'' de William Shakespeare. L'ambiance du film, assez tragique, est contrebalancée par une certaine dérision, notamment au travers des personnages de Mabuse et de Teak. Le traitement graphique du film est très similaire au film ''Métamorphoses'', également produit par les studios Sanrio, et le design des personnages rappelle davantage certains dessins-animés américains. Le film est d'ailleurs assez vite sorti aux États-Unis directement en cassette vidéo sous le titre ''The Sea Prince and the Fire Child''. Le film a également été doublé et diffusé au Canada dans les années 80, mais n'est jamais parvenu en France contrairement à ''Métamorphoses''.

A noter que chaque personnage a été dessiné par un animateur différent et que l'animation est de 24 images par secondes, ce qui est assez rare sur une production japonaise pour être souligné. On remarquera pour finir les superbes décors du film que l'on doit au directeur artistique Yukio Abe.

Auteur : veggie 11
La Légende de Sirius - image 1 La Légende de Sirius - image 2 La Légende de Sirius - image 3 La Légende de Sirius - image 4 La Légende de Sirius - image 5 La Légende de Sirius - image 6 La Légende de Sirius - image 7 La Légende de Sirius - image 8 La Légende de Sirius - image 9 La Légende de Sirius - image 10 La Légende de Sirius - image 11 La Légende de Sirius - image 12


Sirius no Densetsu © Shintarô Tsuji / Sanrio Film
Fiche publiée le 30 avril 2014 - Dernière modification le 09 janvier 2017 - Lue 3409 fois