Le Calife Cigogne

Fiche technique
Nom originalHalif Aist (Халиф-аист)
OrigineRussie
Année de production1981
ProductionSoyuzmultfilm
Durée21 minutes
Auteur "historique"Wilhem Hauff
RéalisationValery Ugarov
ScénariiAnatoly Petrov, Elena Nikitkina
AnimationAlexander Mazaev, Marina Rogova, Elena Malashenkova, Natalia Bogomolova, T. Fadeyeva, Alexander Gorlenko, Oleg Komarov, Antonina Alyoshina, Youry Kuziurin, Vladimir Zakharov
Direction artistiqueG. Zuikova, Vladimir Zuikov
Direction du sonVladimir Kutuzov
DécorsIrina Sobyanina, I. Litovskaya, Tatiana Mititello, Victor Chuguevsky, Ye. Kachkova, Tatiana Zvorykina, Svetlana Davydova, Igor Oleynikov
MontageMargarita Mikheyeva
Direction photographieMikhail Druyan
MusiquesV. Artemov
Editions
Sortie en VHSAnnées 80 (Socaï Films)
Synopsis

Dans un pays inconnu, un calife observe de sa fenêtre les cigognes en train de voler et se lamente : pourquoi peuvent-elles se mouvoir dans les airs et pas lui ? Alors qu’il réfléchit à tout ce qu’il pourrait faire s’il ressemblait à ces animaux, il surprend un voleur s’emparer d’une des cigognes de son jardin. Aussitôt, il envoie son serviteur, le vizir, capturer le gredin. Ce dernier faisant mine d’être muet, il ne peut expliquer la raison de son geste. Après lui avoir repris tous les autres objets qu’il a volés, il le fait chasser. Dans ce qui a été retrouvé de ces larcins, le calife trouve une étrange cassette contenant de la poudre et un parchemin. Intrigué, le calife convoque ses ministres et promet le titre de "sage parmi les sages" à celui qui pourra déchiffrer le parchemin. Mais aucun n’y parvient. C’est alors que le voleur revient devant le vizir, en se cachant le visage derrière un énorme masque. Il lit alors le parchemin et explique que la personne qui prisera cette poudre en prononçant le mot magique "Mutabor" sera transformée en n’importe quel animal selon son désir. Mais il le met en garde : tant qu'il sera changé en animal, il ne devra surtout pas rire car sinon il oubliera le mot magique et ne pourra pas se retransformer en homme.

Aussitôt, le calife essaye cette poudre en se changeant en poisson mais ne s’amuse guère dans l’eau car les autres espèces le rejettent. Il tente ensuite la transformation en araignée mais obtient le même résultat. Finalement, apercevant une cigogne voler dans le ciel, il décide d’adopter cette apparence-ci et part la rejoindre. Ensemble, les deux cigognes pensent du bon temps et c’est juste après s’être mis à rire que le calife se souvient – trop tard - de la mise en garde du voleur. Incapable de se souvenir de la formule qui lui rendra sa véritable apparence, le voilà condamné à errer hors du palais...


» Résumé complet


Commentaires

A l’origine, l’histoire du Calife Cigogne est un conte de Wilhem Hauff (Die Geschichte vom Kalif Storch) qui est lui-même la réécriture d'une des histoires des Mille et une nuits. L’adaptation des studios Soyuzmultfilm est quelque peu libre : ainsi, la salamandre est une chouette chez Wilhem Hauff, le voleur est un marchand, et le vizir accompagne le calife dans ses pérégrinations (lui-même est également changé en cigogne). Il y a aussi une intrigue de complot pour voler la place du calife qui n'a pas été retenue ici. Mais surtout, la fin est moins mélancolique puisque le calife épouse sa bien-aimée. On notera par ailleurs que les noms des personnages et du lieu de l’action (Bagdad) sont passés sous silence.
Sur tous ses aspects, cette adaptation se veut étrange : les personnages ne sont pas dessinés de manière réaliste (certains sont même difformes), les couleurs utilisées sont très sombres (brun, mauve, rouille, avec cependant quelques touches de rouge et de doré), on note aussi des silhouettes inquiétantes et l’apparition d’animaux gigantesques se mouvant grâce à la technique du papier découpé et non de l’animation classique... Les musiques sont également intrigantes avec des sonorités aigües et dissonantes.
En France, ce dessin animé a été édité uniquement en VHS avec La Légende de Thésée, une autre œuvre des studios Soyuzmultfilm. Comme souvent à cette époque, le doublage a été fait en Russie avec des comédiens parlant français mais avec un accent très prononcé, qui du coup rajoute encore un peu plus d’étrangeté...
Il existe d’autres adaptations de ce conte : la célèbre Lotte Reiniger (Les aventures du prince Ahmed, L'Etoile de Bethléem) a ainsi réalisé un court-métrage muet et en noir et blanc en 1926. Un épisode de la série Père Castor et un autre de Simsala Grimm ont aussi raconté cette histoire.

Auteur : Arachnée
Sources :
animator.ru
Le Calife Cigogne - image 1 Le Calife Cigogne - image 2 Le Calife Cigogne - image 3 Le Calife Cigogne - image 4 Le Calife Cigogne - image 5 Le Calife Cigogne - image 6 Le Calife Cigogne - image 7 Le Calife Cigogne - image 8 Le Calife Cigogne - image 9


Halif Aist © Wilhem Hauff / Soyuzmultfilm
Fiche publiée le 19 mai 2014 - Dernière modification le 04 juin 2014 - Lue 3369 fois