Une Flamme Scintille dans l'Igloo

Résumé complet

A l'intérieur d'une yarangue (yaranga, tente circulaire faite de peaux de rennes ou de morses, de forme proche de la yourte), bien à l'abri du froid hivernal régnant en cette région du cercle arctique, la lumière d'un feu expose à nos yeux, une mère près du foyer rougeoyant, ainsi que ses enfants encore endormis d'un agréable sommeil baignant dans la douce chaleur de l'habitat. Dans cette cotonneuse atmosphère, le réveil des jeunes personnes se fait en douceur au son de la voix chantante de leur maman. Mais pour préserver ce petit espace protecteur de l'hiver arctique, le feu doit être alimenté régulièrement, sinon la température ne tarde pas à perdre rapidement les degrés qu'elle a accumulés et puisés au cœur des flammes. La mère demande alors à ses enfants, ceux-ci étant maintenant pleinement réveillés, de l'aider à ramasser du bois dans la toundra pour nourrir le feu, mais Jato (Jato ou Yato en VO, qui peut se traduire par une volée d'oiseaux), le jeune garçon, et Teione (Tejune ou Teyune en VO, orthographié également Gajune), la jeune fille, par trop paresseux, n'ont pas envie de se déranger alors que le feu déploie encore ses belles flammes dans le foyer. L'un préfère flâner, et l'autre se complaît à regarder, dans le reflet d'un récipient de bois rempli d'eau, ses belles nattes dont elle est fière, et tous deux de se chamailler.

De retour, la mère n'a hélas trouvé que peu de matière végétale qu'elle porte en un fagot de brindilles trop insuffisant, et elle redoute que l'intensité du feu ne s'amoindrisse avant de lui trouver d'autres nourritures. Pour inquiéter quelque peu ses enfants et leur faire prendre conscience du danger qui les guette à être trop insouciants, elle leur dit que si le feu venait à s’éteindre, Dame Blizzard, une sorcière des glaces, pourrait leur causer quelques soucis... Mais alors qu'elle entretient encore un peu le feu, quelques étincelles de celui-ci s'échappe par le toit de la yarangue pour finir par se déposer sur le voile de neige de Dame Blizzard qui passait par là, et faire un trou sur le dit vêtement. La colère envahit de suite la sorcière du froid qui ne peut pardonner cet incident et patiente, elle pénètre dans la yarangue en pleine nuit alors que le feu vient de mourir. L'intérieur devient alors très vite glacial et pour se venger, elle transforme la mère en oiseau, puis tente d'en faire autant avec les enfants, sans y parvenir toutefois, leur mère s'interposant en de virevoltant battements d'ailes empêchant la sorcière d'apposer sa baguette sur Jato et Teione. Mais hélas, Dame Blizzard dans son tournoiement infernal, réussit a emmener la mère dans son repère pour l'y faire prisonnière. Lui redonnant forme humaine, et pour la punir d'avoir abîmé son vêtement, elle lui impose de lui confectionner, avec des aiguilles de glace, un nouveau voile de neige avec du tissu ainsi composé.

Les deux enfants restés seuls avec leur petit chien, se sentant quelque peu coupables de n'avoir pas écouté les conseils de leur mère, n'ont maintenant pour seul désir que de retrouver cette dernière... (on ne peut que deviner leur culpabilité dans la version française car comme pour quelques autres plans ou séquences, cette VF issue de l'américaine a été amputée de la petite scène suivant l'enlèvement de la mère, celle-ci montrant les enfants, seuls et désolés, auprès du feu éteint dans la yarangue). C'est alors plein de détermination que Jato et Teione, accompagnés de leur petit compagnon canin, partent pour les grands espaces glacés avec pour ultime but de sauver leur maman des griffes glaciales de Dame Blizzard...

Ils marchent ainsi jusqu'au petit jour où ils rencontrent le Soleil qui effectue sa courte course dans le ciel arctique (outre dans sa mythologie, l'astre est au cœur du drapeau iakoute créé en 1992). Ne pouvant interrompre sa marche, mais désirant venir en aide aux enfants, l'étoile leur donne deux de ses flèches de feu. Le remerciant de sa bonté, Jato et Teione poursuivent leur route jusqu'au moment où ils aperçoivent un petit faon pourchassé par un loup de Sibérie de Dame Blizzard (ce même petit faon aperçu lorsque l'on découvre Dame Blizzard au début du film). Voulant secourir le jeune cervidé, et conservant les flèches de feu pour une situation plus critique, Jato, confiant en lui-même, tend son arc d'une simple flèche de bois qui atteint et blesse le carnivore. Celui-ci parvient à fuir jusqu'au repère de sa maîtresse à qui il apprend que les deux enfants sont à sa recherche. Dame Blizzard envoie alors l'Esprit du Sommeil pour tenter de les arrêter.

Pendant que les enfants continuent leur périple avec le petit faon leur rappelant leur propre situation, l'animal ayant été séparé de sa mère, l'Esprit du Sommeil parvient à s’immiscer en eux et à les endormir. Les enfants, le petit chien et le faon sont alors en grand danger, la neige commençant à recouvrir leur corps. Fort heureusement, de sa prison de glace, la mère de Jato et Teione a entendu l'Esprit du Sommeil rendre compte de sa mission accomplie à Dame Blizzard. Elle aperçoit alors au dehors, au travers de la glace, un petit oiseau à qui elle confie la chanson qu'elle chantait à ses enfants pour les réveiller. En fait, dans la version originale qui a encore subit quelques coupes via son adaptation américaine lors de cette séquence, le montage est différent car la mère n'attend pas le retour de l'Esprit du Sommeil, mais elle envoie l'oiseau porter secours à ses enfants dès qu'elle entend la mission que confie Dame Blizzard à cet Esprit. Le petit oiseau vole ainsi jusqu'au lit de neige dans lequel Jato, Teione et leurs petits compagnons sont proches de plonger dans un profond sommeil. Fort heureusement, l'endormissement ne peut résister au chant du volatile. Sitôt réveillés, les enfants aperçoivent un renne qui n'est autre que la maman du petit faon qu'ils ont sauvé. Celle-ci, pour les aider à son tour, les conduit en un attelage, en skis, jusqu'au pied de la montagne où réside Dame Blizzard.

Jato, Teione et leur petit chien gravissent alors la montagne, disant au revoir au faon et sa maman. Arrivés à un pic qu'ils ne peuvent atteindre, leur corde étant trop courte, Teione se sépare de ce qu'elle a de plus cher sur sa personne et qu'elle coupe, ses nattes. Les cheveux permettent ainsi d'allonger la corde, de gravir et d'atteindre le sommet, et d'y découvrir la montagne de glace, tel un château, de Dame Blizzard. Mais un tout dernier obstacle les en sépare, un précipice. Jato trouve tout de même le moyen de créé un pont en lançant une à une, les unes sur les autres, ses flèches de bois. Dame Blizzard, pour les empêcher de s'introduire plus avant en son domaine, envoie l'Esprit des Ténèbres pour obscurcir le ciel et la vue des enfants. A ce terrible danger auquel il ne peut rien, Jato pense qu'il est temps d'utiliser une flèche de feu que le Soleil lui a donné. Il tend son arc et vise au plus haut dans le ciel, la flèche traversant les cieux pour plonger à l'horizon où sa luminosité se déploie et fait apparaître les deux frères du Soleil. Ceux-ci, avec leur épée de lumière, telle des sabres lasers avant l'heure (quoique l'inspiration de telles lames provient bien en deçà de divers mythes), font disparaître les ténèbres et l’obscure Esprit s'y rattachant (la VA/VF ajoute un bruitage aux armes quand celles-ci fendent les ténèbres). Au seuil de sa demeure, et la colère l'envahissant de plus en plus, Dame Blizzard se précipite sur les enfants qui ont su déjouer ses dangereux obstacles, mais la seconde flèche de feu que lui envoie Jato met fin à son élan et fait fondre cet esprit du froid qu'elle était.
Dame Blizzard n'étant plu, les enfants retrouvent leur mère et le printemps reprend ses droits... jusqu'au prochain hiver où Dame Blizzard reviendra sans nul doute, Jato et Teione sachant cette fois-ci qu'ils ne se risqueront pas à l'inviter en leur yarangue.

La morale de ce conte pourrait simplement être qu'il ne faut pas remettre à demain ce que l'on peut faire le jour même, surtout lorsque l'on vit en un milieu pouvant se révéler hostile à l'homme. C'est aussi pour les enfants, une petite leçon que d'écouter les conseils d'une maman bienveillante.


» Retour à la fiche


Une Flamme Scintille dans l'Igloo - image 1 Une Flamme Scintille dans l'Igloo - image 2 Une Flamme Scintille dans l'Igloo - image 3 Une Flamme Scintille dans l'Igloo - image 4 Une Flamme Scintille dans l'Igloo - image 5 Une Flamme Scintille dans l'Igloo - image 6 Une Flamme Scintille dans l'Igloo - image 7 Une Flamme Scintille dans l'Igloo - image 8 Une Flamme Scintille dans l'Igloo - image 9 Une Flamme Scintille dans l'Igloo - image 10


V yarange gorit ogon © / Soyuzmultfilm
Fiche publiée le 05 septembre 2013 - Dernière modification le 22 juin 2017 - Lue 3949 fois