Le Seigneur des Anneaux

Fiche technique
Nom originalJ. R. R. Tolkien's The Lord of the Rings
OrigineEtats Unis
Année de production1978
ProductionUnited Artists, Warner Bros
Durée132 minutes
AuteurJ. R. R. Tolkien
RéalisationRalph Bakshi
ProductionSaul Zaentz
ScénariiChris Conkling, Peter S. Beagle
Direction de l'animationDaniel Pia
CouleursJanet Cummings
MontageDonald W. Ernst
Direction photographieTimothy Galfas
MusiquesLeonard Rosenman
Adaptation françaiseNatacha Nahon
 
» Staff étendu
Diffusions
Arrivée en France (cinéma)23 janvier 1980
Editions
Sortie en VHS1982 (Cannon Video)
1999-2000 (Warner Home Vidéo)
Sortie en DVD30 novembre 2001 (Warner Home Vidéo)
Sortie en DVD / Blu-ray 1er septembre 2010 (Warner Home Vidéo - version Deluxe remastérisée)
Synopsis

Sur la Terre du Milieu, à une époque reculée appelée le Second Âge, des Elfes forgèrent dix-neuf anneaux de pouvoirs pour leur communauté, celles des Hommes et celle des Nains. Mais Sauron, le seigneur des ténèbres, fit forger un anneau unique possédant le pouvoir des contrôler les autres et lui permettant ainsi de s’emparer du monde. Néanmoins, son plan échoua lorsque le prince Isildur lui trancha la main, faisant tomber l’anneau maudit dans un fleuve où il reposa pendant des siècles. C’est au commencement du Troisième Âge qu’il passa entre les mains de Smeagol, un Hobbit qui tua son cousin pour s'en emparer. Chassé par les siens, Smeagol partit vivre une caverne et bien que sa vie fut rallongée de plusieurs siècles, son apparence devint celle d’un monstre : Gollum. Un jour, un Hobbit du nom de Bilbon s’aventura dans sa grotte et trouva l’anneau que Gollum avait égaré.

Bien des années plus tard, Bilbon confie le précieux objet à son neveu, Frodon, selon les recommandations de son ami le magicien Gandalf, qui a remarqué que Bilbon commence à se laisser posséder par l’anneau. Mais celui-ci est toujours convoité par Sauron, qui envoie ses émissaires le récupérer. Frodon doit alors partir avec quelques amis (Sam Gamegie, Peregrin et Meriadoc) vers une cité elfe où il pourrait le mettre à l’abri. Sur sa route, il rencontre de nouveaux compagnons qui l’aideront dans sa difficile mission : Aragorn, Boromir, Legolas et Gimli. Une fois arrivé à destination, Bilbon apprend par le magicien Gandalf qu’il va devoir aller jusqu’au repère de Sauron afin de détruire définitivement l’anneau en le jetant dans la lave où il a été forgé...

Commentaires

Monument de la littérature "fantasy", le "Seigneur des Anneaux" est un ouvrage de près de 1300 pages qui a été écrit par J.R.R. Tolkien entre 1937 et 1949 et qui a été édité en trois volumes (en 1954 et 1955 au Royaume-Uni et en 1972 en France), ce qui explique que de nombreuses personnes sont persuadées qu’il s’agit d’une trilogie alors qu’il n’en est rien. Dans les années 50, le roman obtient un succès d’estime mais ce n’est qu’à partir des années 70, avec l’arrivée du jeu de rôle "Donjons & Dragons" qui lui emprunte de nombreux éléments, que "Le Seigneur des Anneaux" commence à devenir très populaire, popularité qui atteindra son point culminant avec les films réalisés par Peter Jackson dans les années 2000. D'autres adaptations avaient été envisagées assez tôt, notamment avec John Boorman (connu pour son film "Excalibur") mais aussi - plus surprenant - avec les Beattles, néanmoins seules des dramatiques furent enregistrées pour la radio du vivant de l’auteur (décédé en 1973).
Ce n’est finalement qu’en 1978 qu’une première adaptation est produite pour le cinéma sous forme de dessin animé, ce qui à l’époque semblait indispensable pour reproduire des effets impossibles à réaliser en "live", les effets spéciaux étant alors très limités. Le réalisateur de ce film d’animation, Ralph Bakshi (Fritz le Chat), comptait réaliser un opus pour chaque volume du roman mais il dut finalement réviser son projet et le réduire à deux films (le second ne sortit jamais). Bien qu’on pouvait s’attendre à un spectacle grandiose, le fait d’avoir utilisé la technique du rotoscope (consistant à reproduire sur celluloïd des séquences tournées avec des acteurs), technique déjà expérimentée par Bakshi sur son film précédent, Les Sorciers de la Guerre, a beaucoup limité le rendu des scènes fortes du roman, que ce soit les batailles ou les confrontations avec des créatures gigantesques telle que Balrog. En effet, le manque de figurants et de moyens financiers dans les scènes tournées en live se ressent, si bien qu’on peut douter de la pertinence du choix de cette technique, même s’il faut avouer que l’animation est extrêmement fluide. Autre écueil, le scénario adapte de manière cohérente le premier volume (qui est plutôt calme) mais rend très confus le deuxième volume, qui se termine de surcroît en plein milieu ! Enfin, le character design de certains personnages est assez contestable. En revanche, les décors sont superbes et la scène d’ouverture en ombres chinoises est une petite merveille. Au final, cette adaptation est en demi-teinte mais mérite tout de même d’être vue. On note d’ailleurs que Peter Jackson a copié quelques scènes de ce film dans "La Communauté de l'anneau", la plus notable étant celle où les Nazgûl cherchent les Hobbits dans une auberge et taillent les lits de leur chambre en pièces... en effet, cette scène est absente du roman !

A l’époque de sa sortie cette adaptation a plutôt bien fonctionné mais le résultat fut jugé décevant par le réalisateur et les producteurs (sans compter que les problèmes d'argent et les changements continuels de personnel sur le premier film les avaient découragés) si bien que ceux-ci n'ont pas voulu travailler sur la suite pourtant annoncée. Il existe un autre film qui adapte le troisième volume du roman, "Le retour du roi", mais il a été réalisé par un autre studio (Rankin/Bass à qui l’on doit notamment Cosmocats) et un autre réalisateur. Inédite en France, cette version de 1980 est très enfantine (il y a notamment des chansons) et fait disparaître des personnages clés (Legolas, Gimli, Arwen ou encore Saruman). En 1977, le même studio avait déjà réalisé une adaptation du même acabit du "Hobbit", l’autre œuvre phare de J.R.R. Tolkien (qui se déroule dans le même univers que "Le Seigneur des Anneaux" et qui a également été adaptée en live par Peter Jackson dans les années 2010). Cette version animée est aussi inédite chez nous (jusqu'à preuve du contraire, certaines personnes clamant pourtant que les deux films de Rankin/Bass sont sortis en VHS alors qu'aucune trace n'en a été trouvée...)

Doublage
Voix françaises :
Jacques BerthierNarrateur
Michel CacciaFrodon Sacquet
Jean DavyGandalf
Serge LhorcaSam Gamegie
Bernard DheranAragorn
Georges PoujoulyMeriadoc Brandebouc
Gilles GuillotPeregrin Touque
Jacques BalutinBilbon Sacquet
William SabatierBoromir
Pierre ArditiLegolas
René ArrieuGimli
Gérard HernandezGollum, Langue de Serpent
Louis ArbessierSaroumane
Jean-Henri ChamboisThéoden
Denis SavignatElrond
Tania TorrensGaladriel
Henri PoirierSylvebarbe
Claude d'YdCeleborn
Jean TopartAubergiste
Georges AtlasLes orques
Jacques DeschampsLes orques
Auteur : Arachnée
Le Seigneur des Anneaux - image 1 Le Seigneur des Anneaux - image 2 Le Seigneur des Anneaux - image 3 Le Seigneur des Anneaux - image 4 Le Seigneur des Anneaux - image 5 Le Seigneur des Anneaux - image 6 Le Seigneur des Anneaux - image 7 Le Seigneur des Anneaux - image 8 Le Seigneur des Anneaux - image 9 Le Seigneur des Anneaux - image 10 Le Seigneur des Anneaux - image 11 Le Seigneur des Anneaux - image 12 Le Seigneur des Anneaux - image 13 Le Seigneur des Anneaux - image 14 Le Seigneur des Anneaux - image 15 Le Seigneur des Anneaux - image 16 Le Seigneur des Anneaux - image 17 Le Seigneur des Anneaux - image 18


J. R. R. Tolkien's The Lord of the Rings © J. R. R. Tolkien / United Artists, Warner Bros
Fiche publiée le 11 décembre 2013 - Dernière modification le 18 avril 2017 - Lue 3728 fois