Daimos

Fiche technique
Nom originalTôshô Daimos (闘将ダイモス)
Le général Daimos
OrigineJapon
Année de production1978
ProductionTôei Company, Sunrise, TV Asahi
Nombre d'épisodes44 (7 doublés)
AuteurSaburô Hatte
RéalisationTadao Nagahama
ScénariiKatsuhiko Taguchi, Masaki Tsuji, Yoshitake Suzuki, Masaaki Sakurai, Chizuru Takahama
Mise en scèneKazutoshi Takahashi (chorégraphie)
PlanningKanetake Ochiai, Takashi Iijima, Takeyuki Suzuki
Chara-DesignYuki Hijiri, Akihiro Kanayama
Mecha-DesignStudio Nue, Yutaka Izubuchi
Direction de l'animationAkihiro Kanayama, Nobuyoshi Sasakado, Norio Shioyama, Saburô Sakamoto, Motosuke Takahashi
Direction artistiqueTakashi Miyano
MusiquesShunsuke Kikuchi
 
» Staff étendu
Editions
Sortie en VHS1982 (DIA)
début des années 80 (Vidéo Parade Jeunesse)
1987 (Scherzo Vidéo)
fin des années 80 (Fil à Film)
années 80 (VIP - version film)
années 80 (Sunbird Junior - version film)
Synopsis

L’histoire commence alors que des extra-terrestres, les Bahamiens (qui ressemblent à des humains si l'on excepte les ailes qu'ils ont dans le dos !), décident de s’installer sur Terre après la destruction de leur planète. Si au départ leurs intentions sont pacifiques, elles changent après le meurtre mystérieux du roi des Bahamiens. Son fils, Richter, considère à présent que les humains sont des barbares qu’il faut exterminer. Mais Kazuya Ryûzaki, dont le père a créé avant sa mort le fabuleux robot géant Daimos, est bien décidé à s’opposer à eux. Grâce au professeur Izumi, qui a continué les recherches de son père, Kazuya peut piloter Daimos (qui reproduit les gestes de son pilote, ce dernier étant un as du karaté) et lutter contre les envahisseurs.
Un jour, après un combat, il découvre une jeune femme évanouie qu’il conduit à l’hôpital. Cette jeune femme, prénommée Erika, est amnésique, si bien que Kazuya ne peut pas se douter qu’elle est en réalité la princesse des Bahamiens et la sœur de Richter ! Kazuya et Erika tombent éperdument amoureux l’un de l’autre mais lorsque la jeune femme commence à récupérer sa mémoire, elle décide de s’éloigner de l’homme qu’elle aime. En effet, Erika est liée à la mort du père de Kazuya...

Commentaires

"Daimos" est le dernier volet d'une trilogie conçue par Tadao Nagahama (essentiellement connu en France pour avoir réalisé la première partie de Lady Oscar), qui a la particularité de mêler des histoires d'amour aux intrigues de robots (au point d'avoir été surnommée Robot Romance Trilogy). Les deux autres séries, "Chôdenji Robot Combattler V" (1976) et "Chôdenji Machine Voltes V" (1977) sont totalement inédites en France. Quant à "Daimos", nous n'avons jamais pu voir l'intégralité de cette série chez nous. Les sept premiers épisodes ont été édités en 2 VHS, "Daimos: la bataille de l'univers" (épisodes 1 à 4) et "Daimos : la terre en danger" (épisodes 5 à 7). Ces 2 VHS ont été rééditées chez de nombreux éditeurs, y compris chez Fil à Film qui nous a gratifié sur la seconde cassette d'une jaquette utilisant un dessin (mal) copié sur le personnage d'Ikki des chevaliers du zodiaque !! Fait étonnant pour l'époque, le doublage respectait les noms japonais des personnages et les passages où des caractères japonais apparaissaient à l'écran n'avaient pas été coupés.

Quelques années après la sortie de ces VHS, une compilation des épisodes 1, 2, 6, 37, 43 et 44 sous forme de film de 70 minutes fut éditée sous deux titres différents : "Starforce l'étoile éclatée" et "Starforce le chevalier de la galaxie". Cette compilation a été réalisée aux États-Unis et éditée là-bas sous le titre de "Starbirds". Les noms furent évidemment changés, ainsi Kazuya se prénomme ici Kelly tandis que son robot s'appelle Dynamo ! Les musiques furent également remplacées par des compositions américaines. Malgré ces défauts (et le doublage catastrophique), ce fut l'occasion de découvrir en France la fin de la série. Pour info, le même genre de compilation a été fait aux USA pour Mazinger Z (rebaptisé "Tranzor Z").

Malgré un design très vieillot rappelant les productions de Tatsunoko comme La bataille des planètes, "Daimos" tranche avec la plupart des séries de robots de l'époque en proposant des thèmes assez adultes, que ce soit une histoire d'amour à la "Roméo et Juliette" ou des situations très dramatiques (par exemple la mort d'un enfant lors d'une attaque ennemie dans l'épisode 2). Il y a cependant quelques touches d'humour grâce aux personnages de Kyoshiro (le meilleur ami de Kazuya et son co-pilote), de Nana (la fille du professeur Izumi), de la cuisinière Akane ou encore du robot Kairokun.

Doublage
Voix françaises :
Marcel GuidoNarrateur
Céline MonsarratErika, Nana
Jacques BerthierGénéralissime Olban, Balbas
Michel DerainKyochiro
René RousselCommandant Miwa
Pierre BatonDr Izumi
Doublage version "film":
Maurice SarfatiKelly
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
Daimos - image 1 Daimos - image 2 Daimos - image 3 Daimos - image 4 Daimos - image 5 Daimos - image 6 Daimos - image 7 Daimos - image 8 Daimos - image 9 Daimos - image 10 Daimos - image 11 Daimos - image 12 Daimos - image 13


Tôshô Daimos © Saburô Hatte / Tôei Company, Sunrise, TV Asahi
Fiche publiée le 05 juin 2013 - Dernière modification le 06 mai 2016 - Lue 4788 fois