L'Appel de la Forêt

Résumé complet

Cette histoire débute à la toute fin du 19ème siècle. Buck, un chien bâtard, mi-saint bernard mi-colley écossais, mène une vie paisible d'animal de compagnie dans la demeure du juge Miller, à Santa Clara (Californie). Mais après 4 ans de plénitude, il est kidnappé par le jardinier et revendu par des trappeurs. En effet, c'est l'époque de la ruée vers l'or et les chiens robustes sont très recherchés car eux seuls sont capables de tirer les traîneaux, unique moyen de transport dans les régions enneigées. Confié à un dresseur, Buck se montre au départ très hostile mais à force d'être malmené, il finit par se faire amadouer. C'est ainsi qu'il est vendu à Perrault et François, deux convoyeurs postaux qui l’emmènent dans la vallée du Klondike (province canadienne du Yukon). Il découvre bientôt une vie terrible faite de rude labeur, de rivalités cruelles entre chiens et de nuits passées à dormir dans la neige... Peu à peu, il s'impose aux autres chiens et remplace le chef de meute, Spitz, qu'il tue après une énième querelle.

L'attelage arrive finalement à Skaguay, en Alaska, mais une mauvaise nouvelle attend François et Perrault, qui sont obligés de vendre le traîneau et les chiens. C'est un autre homme chargé du service des postes, Charles, qui rachète Buck et ses compagnons mais cette fois le travail est encore plus éreintant et un des chiens tombe malade et doit être abattu. Plus tard, Charles est rejoint par sa femme, Mercedes, et par un de leurs amis, Hal. Aucun d'entre eux n'a de réelle expérience du Grand Nord et leur ignorance leur fait vite commettre de nombreuses erreurs et en particulier une qui leur sera fatale. En effet, ils traversent une rivière gelée avec un chargement beaucoup trop lourd et se noient avec leurs chiens, bien qu'ils avaient été avertis du danger par un aventurier local, John Thornton. Seul Buck a survécu car, ne pouvant plus avancer, John l'avait pris avec lui pour le soigner.

Cette fois, Buck ressent une véritable affection pour son maître, qui le traite décemment, et ce sentiment a tendance à estomper l'élan sauvage (le fameux "appel de la forêt") que le chien ressent parfois. Pourtant, il est plus tard tenté de rejoindre une meute de loups qui vit près du camp où John s'est installé avec des amis pour chercher de l'or. Finalement, plus le temps passe, plus Buck délaisse son maître, surtout après qu'il a tué le chef de la meute des loups qu'il va remplacer. Un jour, John est assassiné par des chasseurs d'or (des indiens dans le roman original), meurtre que le chien va s'empresser de venger en exterminant les responsables. Désormais libre, sans aucun maître pour le commander, Buck rejoint ses amis les loups dont il va partager la vie...


» Retour à la fiche


L'Appel de la Forêt - image 1 L'Appel de la Forêt - image 2 L'Appel de la Forêt - image 3


Kôya no yobigoe : Hoero Buck ! © Jack London / Tôei Animation
Fiche publiée le 10 mai 2013 - Dernière modification le 30 août 2017 - Lue 28293 fois