Le Pique-Nique des Oursons

Fiche technique
Nom originalThe Teddy Bears' Picnic
Le Pique-Nique des Ours Teddy
OrigineCanada
Année de production1989
ProductionLacewood Productions, Hinton Animation Studios
Durée24 min. env.
AuteurGérald Tripp, Darson Hall
RéalisationBill Speers
ProductionLesley Harris
Producteur exécutifSheldon S. Wiseman
Conseiller artistiquePaul Schibli
ScénariiDerek Diorio, Dan Lalande
Story-boardsBill Speers, Andrew Knight
AnimationLilliane Andre, Norman LeBlanc, Daniel Lafrance, Michael Bass, Jean Lajeunesse, Robert Waldren, Jamie Whitney, ...
Effets SpéciauxBrenda Desharnais, Diederik Van Den Weghe
Chara-DesignBill Speers, Scott Fiander, Lee Williams
Direction de l'animationKaren Munro-Caple
DécorsMartin Butler, Sean Campbell, Gordon Coulthart, Blake James, James McGregor, Chris Wren
LayoutDoug Williams, Tim O'Halloran, André St. Amour, Michel Dazé, Bob Walker
MontageKelly Kincaid
MusiquesLarry Crosley
 
» Staff étendu
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT10 avril 1993 (Canal J)
Rediffusions17 avril 1993 (Canal J)
Synopsis

Comme chaque année, les ours en peluche de tous les enfants se retrouvent lors d'un pique-nique. Par miracle, ce jour-là, leur absence n'est pas perçue par leur petit possesseur. Mais aujourd'hui, une petite fille va échapper à ce phénomène...

Au petit matin, dans une maison où ils vivent leur existence de jouets, deux oursons en peluche s'apprêtent à quitter le domicile, pour se rendre au fameux pique-nique des oursons. Ainsi Benjamin l'aîné, qui a déjà fait l'expérience d'un tel voyage, emmène avec lui le jeune Tout Doux, dont ce sera le baptême. Sur le chemin du départ, Benjamin rappelle à son petit compagnon, les trois règles que tout ourson se doit de ne pas oublier : il faut savoir bien écouter ce que l'ont nous dit, ne jamais laisser les hommes voir que nous bougeons, et enfin, il ne faut jamais parler à personne du pique-nique des oursons. Arrivés dans la forêt, et alors qu'ils discutent, Benjamin butte sur une racine et dévale jusqu'au bas de la pente, au pied d'une petite fille en pleure. Tout de suite, à sa vue, il redevient un véritable ours en peluche, du moins pour le regard humain, c'est-à-dire que parcouru d'un petit frisson, il se fige aussitôt.
La petite fille sanglote car depuis ce matin, elle ne retrouve plus N'ours, son ours en peluche. Tout Doux aperçoit alors la petite humaine, et l'écoute ainsi confier son désarroi à cet ours tombé à ses pieds. Mais Benjamin reste de marbre. Après un petit temps d'hésitation, Tout Doux accourt vers la petite fille, et en quelques secondes enfreint les trois règles des oursons. Il invite alors l'enfant prénommé Amandine à se joindre à eux, au pique-nique des oursons, pour ainsi chercher N'ours. Mais Benjamin, sorti de sa torpeur, leur apprend qu'il est impossible qu'un humain participe à cette fête. Tout Doux a alors l'idée de déguiser Amandine en ours. Deux fausses oreilles et un petit nez suffiront, et les voilà partis pour le pique-nique...


» Résumé complet


Commentaires

Ce court-métrage télévisé s'inspirait, tout en lui empruntant également son titre, d'une chanson populaire de John Walter Bratton, écrite peu après la création des ours en peluche Teddy, au tout début du 20ème siècle. Selon l'anecdote devenue légendaire, ces derniers furent nommés ainsi suite à la médiatisation d'une chasse à l'ours du président Théodore Roosevelt.
L'histoire partageait de nombreux points communs avec la production du studio Lacewood réalisée précédemment Emilie et le Dragon : entre autre, une petite fille découvrant des êtres fantastiques dont elle doit taire l'existence, une rencontre entre ceux-ci une fois par an, l'utilisation d'un mode de transport humain, et bien évidemment l'amitié qui les lie.
Si une partie de la composition musicale évoque quelque peu le Casse-Noisette de Tchaïkovski, les dessinateurs s'amuseront à reproduire, lors dudit pique-nique, quelques scènes faisant références aux œuvres picturales de grands maîtres, telle celle représentant Le Déjeuner sur l'Herbe d'Edouard Manet.

Le studio Lacewood Productions, qui produisit cette aventure, offrira deux autres courts-métrages télévisés aux ours Benjamin et Tout Doux : en 1992, avec The Teddy Bears' Christmas, diffusé sur Canal J sous le titre Le Noël des Oursons (à ne pas confondre avec Les Oursons qui ont sauvé Noël d'Allen Foster pour Phil Roman Productions), et en 1998 avec The Teddy Bears' Scare, resté semble-t-il inédit en France. De même, Sheldon S. Wiseman produira un peu plus tard (avec le nouveau studio qu'il dirige Amberwood Entertainment), une série d'animation avec pour héros l'ours Benjamin intitulée The Secret World of Benjamin Bear (2003-05). Dans la version originale, l'ours Benjamin y est à nouveau doublé par Jonathan Crombie, célèbre Gilbert Blythe auprès de Megan Follows (Matt et Jenny) en Anne Shirley dans Anne... La Maison au Pignons Verts (Le bonheur au bout du chemin).

En ce début des années 90, Canal J proposera à son jeune public plusieurs autres œuvres du studio Lacewood Productions, telles Bluetoes The Christmas Elf (1988) diffusée sous le titre Petit Pied-Bleu, le petit lutin de Noël et The Railway Dragon (1988) titrée Emilie et le dragon, ou encore parmi quelques autres La Princesse et l’Amiral et Fée des dents, ou es-tu ? puis, un peu plus tard, les adaptations du comic strip mettant en scène la famille Patterson créée par la dessinatrice Lynn Johnston.

Une partie de l’équipe du studio Lacewood Productions était liée au précédent studio créé par Sheldon S. Wiseman, le Hinton Animation Studios (1985-90). A cet égard, Lacewood Productions fut conçu suite à quelques problèmes financiers que rencontra le Hinton Animation Studios. Pour ce dernier qui aura une durée d’activité assez courte, il eut tout de même le temps de coproduire la série The Raccoons avec le studio canadien Atkinson Film Arts (Babar, Denis la malice, Teddy Ruxpin). Cette série sera elle aussi diffusée sur Canal J, sous le titre Les Ratons Laveurs, à la même époque où furent diffusés les courts-métrages télévisés de Lacewood Productions ; période que nous pourrions appeler pour la petite chaîne, l’ère Laurent Mariotte.

Doublage
Voix françaises (Studio Sonolab) :
Gilbert LachanceBenjamin
Violette ChauveauAmandine
Johanne LeveilléTout Doux
Jean-Luc MontminyDoc
Auteur : Captain Jack
Le Pique-Nique des Oursons - image 1 Le Pique-Nique des Oursons - image 2 Le Pique-Nique des Oursons - image 3 Le Pique-Nique des Oursons - image 4 Le Pique-Nique des Oursons - image 5 Le Pique-Nique des Oursons - image 6 Le Pique-Nique des Oursons - image 7 Le Pique-Nique des Oursons - image 8 Le Pique-Nique des Oursons - image 9 Le Pique-Nique des Oursons - image 10 Le Pique-Nique des Oursons - image 11 Le Pique-Nique des Oursons - image 12


The Teddy Bears' Picnic © Gérald Tripp, Darson Hall / Lacewood Productions, Hinton Animation Studios
Fiche publiée le 31 décembre 2008 - Dernière modification le 05 décembre 2013 - Lue 10707 fois