Gunbuster

Fiche technique
Nom originalTop o Nerae! Gunbuster (トップをねらえ!)
Vise le top! Gunbuster
OrigineJapon
Année de production1988
ProductionGainax, Bandai, Victor Entertainment
Nombre d'épisodes6
AuteurToshio Okada
IllustrationsMahiro Maeda (dessins du générique de fin)
RéalisationHideaki Anno
ProductionToshio Azami
Recherches scientifiquesYûji Moriyama
ScénariiToshio Okada
Story-boardsHideaki Anno, Shinji Higushi
Direction techniqueShôichi Masuo
AnimationToshiyuki Kubooka (personnages)
Chara-DesignHaruhiko Mikimoto
Mecha-DesignKazutaka Miyatake, Kôichi Ohata
Direction de l'animationToshiyuki Kubooka, Yûji Moriyama, Yoshiyuki Sadamoto
Direction artistiqueMasanori Kikuchi, Hiroshi Sasaki
LayoutYoshiyuki Sadamoto, Mahiro Maeda, Hiroshi Sasaki, Masanori Kikuchi, Shinji Aramaki, Takashi Watabe
MusiquesKôhei Tanaka
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNTJuin 2000 (Game One)
RediffusionsMai 2008 (Nolife)
Editions
Sortie en VHS1999 (Dynamic Visions)
Sortie en DVD2 mai 2005 (Beez)
Synopsis

En l'an 2015, sur la Terre. Noriko Takaya apprend la mort de son père, capitaine du vaisseau spatial Luxion, suite à l'assaut d'une force extraterrestre d'origine inconnue. Pleine de fierté envers son père, elle décide de suivre son exemple et s’inscrit dans une école de cadets de l'espace afin de devenir pilote de robots géants de combats. Si au début, l'apprentissage lui semble rude, sa rencontre avec la meilleure élève de dernière année, Kazumi Amano (qu'elle appelle affectueusement "grande sœur") lui redonne du courage. Le même jour de sa rencontre avec Kazumi, un nouveau coach, Ôta, arrive à l'école des cadets. Ses méthodes d'entraînement sont pour le moins déconcertantes: à la stupeur générale, il choisit Noriko, qui vient juste de s'inscrire, pour partir en mission spéciale aux côtés d'Amano. Bien que cette sélection suscite de vives jalousies auprès des autres cadettes, le coach encourage Noriko à croire en elle car il est certain qu'elle a des dispositions importantes pour être pilote de combat. Effectivement, après un entraînement quotidien épuisant, Noriko parvient rapidement à surpasser certaines élèves de dernière année!

Noriko et Kazumi quittent donc la Terre pour une station orbitale où elles font la connaissance de Jung Freud, une jeune Russe surnommée le "génie du pilotage", et qui deviendra leur amie après une confrontation mouvementée. Puis, Kazumi et Noriko partent pour leur première mission: identifier un objet inconnu qui se déplace très rapidement dans l'espace. Elles doivent agir extrêmement vite car les secondes passées à vitesse subluminique subissent une distorsion temporelle régie par les lois de la Relativité: six moins entiers ont passé sur Terre tandis que seule une minute s'est écoulée pour les jeunes filles. L'objet est identifié, il s'agit de l'épave du fameux Luxion, mais à l'intérieur, Noriko ne parvient pas à trouver une trace de son père, et pour cause: le poste de pilotage est détruit.

Les jeunes pilotes quittent ensuite la station orbitale pour un vaisseau de guerre, l'Exelion. Noriko y rencontre un garçon de son âge, Toren Smith, qui lui propose de faire équipe avec lui après que Kazumi a demandé à changer de partenaire. Tous deux doivent combattre une formation d'extra-terrestres qui ont transformé une jeune étoile en étoile déclinante. Toren demande à Noriko de lui assurer une couverture pendant le combat mais les ennemis se déplacent tellement vite que la jeune fille n'a pas le temps de réagir. Désespérée, elle se rend compte que son équipier ne répond plus à ses appels. De retour à la base, elle apprend sa mort...

Sur l'Exelion, on prend conscience que les ennemis implantent leurs œufs dans de jeunes étoiles pour se reproduire, faisant décliner celles-ci de manière prématurée, et on craint qu'ils ne s'en prennent aux humains qui gênent leur évolution. Aussi, le coach entraîne secrètement Noriko pour la former au pilotage du Gunbuster, un robot expérimental qu'il a conçu. Mais, traumatisée par la mort de Toren, elle ne supporte plus de se retrouver dans l'espace. C'est alors que la flotte terrienne est attaquée durant son voyage de retour sur la Terre par les aliens qui désormais connaissent la position du système solaire. Alors que la situation devient critique, Noriko se reprend et décide de prendre le Gunbuster, même s'il n'est pas totalement opérationnel. Bien que les armes du Gunbuster soit inefficaces contre les ennemis, Noriko parvient à détruire leur vaisseau-mère, en usant de ruse.


» Résumé complet


Commentaires

Difficile de décrire cet ovni qu'est "Gunbuster". S'appuyant sur des lois scientifiques réalistes (les lois de la Relativité, les portes de Tanhauser, l'effet Doppler-Fizeau...), la série mélange avec habileté humour et drame, à l'instar de Nadia le secret de l'eau bleue ou encore Neon Genesis Evangelion, produits par le même studio quelques années plus tard. On retrouve également sur ces trois séries un savoir-faire commercial (des plans coquins par exemple) allié à un parti-pris risqué en matière de réalisation (le 6ème épisode de "Gunbuster" est en noir et blanc, comme le sera le 35ème de "Nadia").

Il y a en revanche une particularité propre à cette série, ce sont les nombreuses références culturelles qui y fourmillent: vous aurez sûrement deviné que le nom de Jung-Freud est formé à partir de ceux des deux grands psychanalystes, mais savez-vous qu'il existe vraiment un Toren Smith et une Kazumi Okada ? Le premier est l'un des précurseurs de la traduction de manga aux États-Unis et l'autre est la femme du scénariste Toshio Okada...
Il y aussi (et surtout) des références liées à l'animation (japonaise): ainsi, les personnages principaux rappellent largement ceux de Jeu, set et match (en particulier l'héroïne), les robots géants et ceux de l'école des cadets sont très inspirés des robots de Getter Robot (série de Go Nagaï inédite en France) et de Gundam, et le vaisseau Exelion n'est pas sans faire penser au fameux Macross de la série du même nom. On note également que Ôta et le commandant de l'Exelion ont respectivement des traits communs avec le capitaine Albator et le commandant du Yamato (des séries homonymes).
Notons qu'il existe une seconde série d'OAVs (2004), ayant peu de rapport avec la première et rappelant plutôt FLCL, autre production originale estampillée "Gainax".

Liste des épisodes
01. Incroyable ! Amano et moi sommes pilotes !
02. Le défi d'une fille géniale
03. Premier amour, première sortie
04. L'arme ultime inachevée
05. S'il vous plaît, laissez un peu de temps à l'amour
06. Au bout de l'infini...
Auteur : Arachnée
Listings : Gib
Sources :
http://www.dvdanime.net/ (images)
Animeland 44
Gunbuster - image 1 Gunbuster - image 2 Gunbuster - image 3 Gunbuster - image 4 Gunbuster - image 5 Gunbuster - image 6 Gunbuster - image 7 Gunbuster - image 8 Gunbuster - image 9 Gunbuster - image 10 Gunbuster - image 11 Gunbuster - image 12 Gunbuster - image 13 Gunbuster - image 14


Top o Nerae! Gunbuster © Toshio Okada / Gainax, Bandai, Victor Entertainment
Fiche publiée le 06 août 2008 - Dernière modification le 03 mars 2017 - Lue 16742 fois