City Hunter : TVFilm 2 - Goodbye My Sweetheart

Fiche technique
Nom originalGoodbye my sweetheart (シティーハンター グッド・バイ・マイ・スイート・ハート)
Au revoir mon coeur
OrigineJapon
Année de production1997
ProductionSunrise, Yomiuri Kôkokusha
Durée90 min
Auteur mangaTsukasa Hojo
RéalisationKazuo Yamazaki
ProductionEiji Sashida, Michihiko Suwa
ScénariiYûichi Kubo
PlanningMasuo Ueda, Michihiko Suwa
Chara-DesignSachiko Kamimura, Keiichi Satô
Direction de l'animationKeiichi Satô
Direction artistiqueMitsuharu Miyamae
CouleursTomomi Murakami
Direction photographieKazunobu Okeda
MusiquesTatsumi Yano, Masara Nishida
Adaptation françaiseRégis Ecosse
Direction de doublagePhilippe Roullier
Diffusions
1ère diff. Cable/Sat/TNT8 avril 2000 (TF6)
Rediffusions13 avril 2006 (NRJ12)
Editions
Sortie en VHS2001 (Dynamic Visions)
Sortie en DVDNovembre 2001 (Dynamic Visions)
14 septembre 2005 (Dybex)
Synopsis

Emi Makaze, star montante de la danse, prend contact avec Ryô Saeba pour retrouver son frère, Takiyaki, qu'elle n'a pas vu pendant 13 ans. Elle avait 9 ans lorsqu'il est parti de la maison et depuis la mort de leurs parents, il est la seule famille qu'il lui reste. Ryô commence par refuser car selon lui la recherche des personnes disparues relève du travail de la police mais il accepte finalement sous la pression d'Umibozû, qui est un grand fan de la demoiselle.
Venant récupérer une photo de son frère dans son ancien pensionnat, Emi, accompagnée de Ryô et Kaori, est surprise par un tir très puissant qui détruit la précieuse photo. Menant sa petite enquête, Ryô découvre que le tireur se fait surnommer dans le milieu "le Professeur". Ce dernier, ayant eu vent de la fameuse réputation de City Hunter, décide de se mesurer à lui et pour ce faire, il va s'adjoindre l'aide de deux criminels très dangereux, le premier expert en explosifs et attentats à la bombe et le second brute sanguinaire et accessoirement pilote d'hélicoptère.
Quelques jours plus tard, Emi reçoit un bouquet de roses noires avec un petit mot lui donnant rendez-vous au parc d'attraction. Emi est sûre qu'il s'agit de Takiyaki mais Ryô décide de l'accompagner car il est certain que le fameux Professeur et le frère d'Emi sont la même personne. Et effectivement, ses déductions s'avèrent exactes. Réchappant aux attaques du Professeur, Ryô apprend qu'Emi n'a pas de liens de sang avec Takiyaki. Elle a perdu ses parents à l'âge de 5 ans et a été adoptée par les parents de Takiyaki. Il avait 16 ans, était un élève brillant diplômé d'Harvard, mais très secret. Il disparut le jour de ses 18 ans, laissant seulement un message à sa sœur, "Goodbye my (sweetheart)". S'enrôlant dans la Légion, il survécut seul au massacre de son régiment pendant la guerre du Golfe. Quand les alliés débarquèrent, il se crût sauvé mais reçut une pluie de bombes avec ses ennemis. Laissé pour mort, il se mit à haïr ses compatriotes et devint un criminel redoutable...
L'inauguration sur la ligne de métro Yamanote d'une nouvelle rame à pilotage automatique, événement auquel a été conviée Emi, va permettre au Professeur de soumettre le gouvernement japonais à un chantage à la bombe, exigeant qu'on lui livre dix milliards de yens sous peine de raser le quartier de Shinjuku de la carte. En effet, la bombe, dissimulée dans le wagon de tête du train, est programmée pour exploser si le métro ralentit sur la rame ou si Emi se lève de son siège. De surcroît, elle explosera quoiqu'il arrive si on ne l'arrête pas avant son entrée en gare de Shinjuku...


» Résumé complet


Commentaires

Après le succès de "Services Secrets", le premier téléfilm (pas diffusé à la télévision française à ce jour) de la saga "City Hunter/Nicky Larson", la Sunrise récidive l'année suivante avec une nouvelle aventure inédite de 90 minutes. Cette fois, l'animation et les dessins se détachent assez de la série télé, notamment avec des couleurs réalisées par ordinateur et un character design aux traits plus fins.
On notera que Kaori (Laura) adopte ici une coupe de cheveux plus courte, comme c'est le cas dans les derniers tomes du manga, jamais adaptés en animation.

Le scénario s'inspire très clairement du film américain "Speed", du moins dans la dernière partie. Malgré une ambiance plus sombre qu'à l'accoutumée, ce "TV Spécial" reprend les codes qui ont fait la renommée de la série (pitreries de Ryô, coup de massues de Kaori, duel final contre un adversaire à priori imbattable...). Un dernier téléfilm sera produit deux ans plus tard, ainsi qu'une série parallèle à "City Hunter", "Angel Heart", en 2005.

Doublage
Voix françaises (Studio Chinkel) :
Vincent RopionRyô Saeba
Brigitte AubryKaori Makimura
Claudine GremyEmi Makase
Bruno MagneTakiyaki Muto/ le professeur
Gilbert LévyUmibozu
Susan SindbergSaeko Nogami
Bérangère JeanMiki
Bernard DemorySatoru Yamauchi
Mathieu RivolierTatsuoka, Nogami
Philippe RoullierGen
Marie-Annick MahéErika
 
» Cast étendu
Auteur : Arachnée
Doublage : Arachnée
City Hunter : TV Film 2 - image 1 City Hunter : TV Film 2 - image 2 City Hunter : TV Film 2 - image 3 City Hunter : TV Film 2 - image 4 City Hunter : TV Film 2 - image 5 City Hunter : TV Film 2 - image 6 City Hunter : TV Film 2 - image 7 City Hunter : TV Film 2 - image 8 City Hunter : TV Film 2 - image 9 City Hunter : TV Film 2 - image 10 City Hunter : TV Film 2 - image 11 City Hunter : TV Film 2 - image 12


Goodbye my sweetheart © Tsukasa Hojo / Sunrise, Yomiuri Kôkokusha
Fiche publiée le 13 avril 2007 - Dernière modification le 03 août 2016 - Lue 15909 fois